Hélépole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Schéma d'un hélépole : vue avant, vue arrière et vue intérieure.

L'hélépole (en grec ἑλέπολις / helépolis : preneur de cités) est une grande tour de siège inventée par Polyeidos de Thessalie au IVe siècle av. J.-C.. Cette machine de siège est alors considérée comme la plus grande et perfectionnée de son temps. Diodore de Sicile en offre une description détaillée[1] : il s'agit d'une tour de neuf étages bardée de fer, de 40 mètres (125 pieds) de haut et 21 mètres (60 pieds) de large, pesant 180 tonnes.

Les hélépoles ont été utilisées notamment durant le siège de Rhodes entre 305 et 304 av. J.-C. par Démétrios Poliorcète.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]