Giovanni Malfitano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Malfitano
Naissance
Décès
Nationalité Drapeau : France française
Domaines Chimie, , Chimie physique, Biologie, Philosophie
Institutions Institut Pasteur

Giovanni Malfitano est un chimiste et philosophe français d'origine italienne né en 1872 et mort en 1941.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Malfitano s'est installé à Paris pour fuir le fascisme mussolinien et a travaillé comme collaborateur étranger et chef de laboratoire à l'Institut Pasteur[1]. Il a dirigé le laboratoire de chimie physique de cet institut[2]. Spécialiste des micelles (macromolécules), ce savant remarquable enthousiasmait les jeunes, dirigeait les chercheurs et les marquait par sa personnalité et son exemple et se passionnait pour les nouveautés scientifiques. Il a écrit plusieurs traités de chimie générale (chimie micellaire, chimie colloïdale), dont un préfacé par le physicien Paul Langevin, dont il était un ami proche.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les composés micellaires selon la notion de complexité croissante en chimie, avec M. Catoire, préface de Paul Langevin, Paris, Hermann, 1934.
  • Les grandeurs des unités micellaires et leurs variations en raison géométrique, préface de Georges Urbain, Paris, Hermann, 1934.
  • La Chimie colloïdale sous son aspect le plus cohérent, avec A. Honnelaitre, Paris, Doin, 1935.
  • Introduction à la chimie micellaire, les composés micellaires minéraux et minéralogiques, avec M. Catoire, préface de Jacques Duclaux, Paris, Hermann, 1936.
  • Introduction à la chimie micellaire, les composés micellaires organiques et biologiques, avec M. Catoire, préface de Jacques Duclaux, Paris, Hermann, 1936.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]