Gilles Baudry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gilles Baudry
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Ordre religieux
Distinction

Gilles Baudry est un poète breton, né le à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu en Loire-Inférieure. Il est moine à l'Abbaye de Landévennec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance rurale, un premier cycle d’études au Grand Séminaire, puis son service militaire à Tübingen, il va travailler en usine et fréquente la communauté de Taizé. Après deux ans d’enseignement au Togo, il entre à l’Abbaye de Landévennec (Finistère) et y prononce ses vœux définitifs à la Pentecôte 1981.

Gilles Baudry[1] est un écrivain[2] reconnu au-delà des frontières. Publiés depuis près de 40 ans, ses écrits ont été traduits en plusieurs langues. Il a notamment reçu le prix Antonin-Artaud pour son œuvre intitulée Il a neigé tant de silence. En 2005, il a reçu le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays-de-la-Loire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Il a neigé tant de silence suivi de Invisible ordinaire Editions Rougerie 2021
  • Les questions innocentes, L'œil ébloui, 2019
  • Eaux intérieures[3], Poésie de l'Instant, Landévennec 2019, photographies d'Aïcha Dupoy de Guitard
  • Haute lumière, Locus Solus, Châteaulin 2018, photographies de Philippe Kohn
  • L’orée, Éditions L’enfance des arbres, Hennebont 2018, pastels de Nathalie Fréour
  • Matin des Arbres, Poésie de l'instant, Landévennec 2017, photographies Aïcha Dupoy de Guitard
  • Un silence de verdure, Éditions L’enfance des arbres, 2017, dessins de Nathalie Fréour
  • Les questions innocentes, L'Oeilébloui, 2007, illustration de l'auteur
  • Rostellec. Requiem sous un ciel de traîne, Éditions Trez Rouz, s. l.[2016, photographies de Guy Malbosc
  • Abbaye Saint-Guénolé de Landevennec, Naissance du blanc, Éditions CRER, 2016, pastels de Nathalie Fréour
  • L’aile du jour, Rougerie, Mortemart 2016
  • Silence et Solitude ont même tessiture, édition Thamé (ouvrage d'art avec des encres de chine de Marie Hélène Lorcy) 2013
  • Le bruissement des arbres dans les pages, Rougerie, Mortemart 2013
  • Demeure le veilleur, Ad Solem, Paris 2013
  • Brocéliande, collaboration Pierre Denic (peintures) / Gilles Baudry (textes), Liv'Éditions 2011 (à la suite d'une exposition au Fort de Sainte Marine en 2009)
  • Sous le signe d'Hélène Cadou, collectif, éditions du Traict, 2010
  • Instants de préface, Rougerie, Mortemart 2009
  • Nulle autre lampe que la voix, Rougerie, Mortemart 2006
  • Versants du secret, Rougerie, Mortemart 2002
  • Un jour déjà lointain, Éd. Double Cloche, 2001 (ouvrage d’art, collages de Yves Piquet)
  • Présent intérieur, Rougerie, Mortemart 1998
  • Invisible ordinaire, Rougerie, Mortemart 1998
  • L’or d'être seul, Amis de Hors jeu éd., Épinal 1997 (Épinal : Impr. Aymard), coll. Vers la lumière 1
  • Prier à Notre-Dame avec Claudel, essai, Éd. DDB, 1994
  • La porte des mots, Rougerie, Mortemart 1992. Tr. it.: La porta delle parole, a cura di E. Borsotti, Edizioni sete, Faenza 2019 (Sete 13), (ISBN 978-88-944491-1-2)
  • La seconde lumière, Rougerie, Mortemart 1990
  • Jusqu'où meurt un point d'orgue ?, Rougerie, Mortemart 1987
  • Il a neigé tant de silence, Rougerie, Mortemart 1985 (prix Antonin-Artaud)
  • Syllabe par syllabe: poèmes, dans : G.-H. Baudry, Cosmos et poésie : essai sur Teilhard de Chardin, Chez l’auteur, Lille 1976 (Cahiers teilhardiens 4)
  • La trame de la vie, Éd. Traces, 1972

Éléments bibliographiques[modifier | modifier le code]

Anthologies

  • L'Eau à la bouche, Colette Nys-Mazure, Desclée De Brouwer, 2011
  • Visages de Poésie, Jacques Basse, Rafael de Surtis, 2010
  • Vous avez dit Poésie ? (arts poétiques de 34 auteurs), Jean-Marie Gilory, Sac à Mots, 2003
  • Sur la page où naissent les mondes (80 poètes de la Loire-Atlantique), Christian Bulting, ACL-Crocus, 1989

À propos de l'œuvre

  • Bernard Perroy, «Gilles Baudry. “Écrire comme on l’écoute”», in Friches. Cahiers de Poésie Verte 103 (2009), pp. 13-16
  • Gabriel Ringlet, «Dieu s’approche à pas de porcelaine. Gilles Baudry, moine de Landévennec», dans Id., Effacement de Dieu. La voie des moines-poètes, Albin Michel, Paris 2013, p. 97-113
  • L'abîme entre les mots, entretien de Franck Lanot avec trois poètes croyants (Gilles Baudry, Jean-Pierre Lemaire et Nathalie Nabert), dans la revue Esprit et Vie n°176 (éd. du Cerf)
  • «Entretien de Gilles Baudry avec Alain Richer», in Friches. Cahiers de Poésie Verte 103 (2009), pp. 17-22
  • G. Baudry, «Poésie et liturgie», in La Maison-Dieu 252 (2007/4), pp. 69-79
  • G. Baudry, «Le seul poète du Père, c’est le Christ», entretien de F.-X. Maigre avec G. Baudry, La Croix, , p. 11
  • G. Baudry, «Les monastères. Dans la respiration des jours», Études t. 410, (2009/3), pp. 378-380
  • «Dialogue entre Gilles Baudry et Pierre Denic», dans G. Baudry, P. Denic, Brocéliande, Liv’Éditions, Le Faouët 2011, p. 16-17
  • G. Baudry, «Poésie et prière, un cheminement spirituel dans la tradition en Bretagne», dans J. Le Lay (éd.), Littérature et spiritualité en Bretagne. Actes du colloque du à l’Institut Catholique de Rennes, L’Harmattan, Paris 2013 (Espaces littéraires), pp. 159-172
  • G. Baudry, « L’espérance se déploie dans le subtil », dans G. de Villeneuve (ed.), Espérer l’inespéré. 15 témoins pour retrouver la confiance, Saint-Léger éditions, Chouzé-sur-Loire 2016, pp. 233-255
  • G. Baudry," Dans le silence du monastère" [4] France Culture

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]