Gilles Baudry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baudry.
Gilles Baudry
Gilles Baudry osb.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Ordre religieux

Gilles Baudry est un poète breton, né en 1948 à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu en Loire-Inférieure. Il est moine à l'Abbaye de Landévennec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une enfance rurale, un premier cycle d’études au Grand Séminaire, puis son service militaire à Tübingen (patrie de Hölderlin) il va travailler en usine et fréquente la communauté de Taizé. Après deux ans d’enseignement au Togo, il entre à l’Abbaye de Landévennec (Finistère) et y prononce ses vœux définitifs à la Pentecôte 1991.

C'est en lisant Cadou, Supervielle, Milosz, Schehadé, Rilke et Jaccottet qu'il est venu à la poésie.

Gilles Baudry est un écrivain reconnu au-delà des frontières. Publiés depuis près de 40 ans, ses écrits ont été traduits en plusieurs langues. Il a notamment reçu le prix Antonin-Artaud pour son œuvre intitulée Il a neigé tant de silence. En 2005, il a reçu le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays-de-la-Loire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Rostellec. Requiem sous un ciel de traîne, Éditions Trez Rouz, s. l. 2016 (avec photographies de Guy Malbosc)
  • Abbaye Saint-Guénolé de Landevennec, Naissance du blanc, Éditions CRER, 2016, pastels de Nathalie Fréour
  • L’aile du jour, Rougerie, Mortemart 2016
  • Silence et Solitude ont même tessiture, édition Thamé ( ouvrage d'art avec des encres de chine de Marie Hélène Lorcy) 2013
  • Le bruissement des arbres dans les pages, Rougerie, Mortemart 2013
  • Demeure le veilleur, Ad Solem, Paris 2013
  • Brocéliande, collaboration Pierre Denic (peintures) / Gilles Baudry (textes), Liv'Éditions 2011 (à la suite d'une exposition au Fort de Sainte Marine en 2009)
  • Sous le signe d'Hélène Cadou, collectif éditions du Traict, 2010
  • Instants de préface, Rougerie, Mortemart 2009
  • Nulle autre lampe que la voix, Rougerie, Mortemart 2006
  • Versants du secret, Rougerie, Mortemart 2002
  • Un jour déjà lointain, Éd. Double Cloche, 2001 (ouvrage d’art, collages de Yves Piquet)
  • Présent intérieur, Rougerie, Mortemart 1998
  • Invisible ordinaire, Rougerie, Mortemart 1998
  • L’or d'être seul, Amis de Hors jeu éd., Épinal 1997 (Épinal : Impr. Aymard), coll. Vers la lumière 1
  • Prier à Notre-Dame avec Claudel, essai, Éd. DDB, 1994
  • La porte des mots, aphorismes, Rougerie, Mortemart 1992
  • La seconde lumière, Rougerie, Mortemart 1990
  • Jusqu'où meurt un point d'orgue ?, Rougerie, Mortemart 1987
  • Il a neigé tant de silence, Rougerie, Mortemart 1985 (prix Antonin-Artaud)
  • Syllabe par syllabe: poèmes, dans : G.-H. Baudry, Cosmos et poésie : essai sur Teilhard de Chardin, Chez l’auteur, Lille 1976 (Cahiers teilhardiens 4).
  • La trame de la vie, Éd. Traces, 1972

Éléments bibliographiques[modifier | modifier le code]

Anthologies

À propos de l'œuvre

  • B. Perroy, «Gilles Baudry. “Écrire comme on l’écoute”», in Friches. Cahiers de Poésie Verte 103 (2009), pp. 13-16
  • G. Ranglet, «Dieu s’approche à pas de porcelaine. Gilles Baudry, moine de Landévennec», dans Id., Effacement de Dieu. La voie des moines-poètes, Albin Michel, Paris 2013, pp. 97-113

* * *

  • L'abîme entre les mots, entretien de Franck Lanot avec trois poètes croyants (Gilles Baudry, Jean-Pierre Lemaire et Nathalie Nabert), dans la revue Esprit et Vie n°176 (éd. du Cerf)
  • «Entretien de Gilles Baudry avec Alain Richer», in Friches. Cahiers de Poésie Verte 103 (2009), pp. 17-22
  • G. Baudry, «Poésie et liturgie», in La Maison-Dieu 252 (2007/4), pp. 69-79
  • G. Baudry, «Le seul poète du Père, c’est le Christ», entretien de F.-X. Maigre avec G. Baudry, La Croix, 21 fevrier 2009, p. 11
  • G. Baudry, «Les monastères. Dans la respiration des jours», Études t. 410, (2009/3), pp. 378-380
  • «Dialogue entre Gilles Baudry et Pierre Denic», dans G. Baudry, P. Denic, Brocéliande, Liv’Éditions, Le Faouët 2011, pp. 16-17
  • G. Baudry, «L’espérance se déploie dans le subtil», dans G. de Villeneuve (ed.), Espérer l’inespéré. 15 témoins pour retrouver la confiance, Saint-Léger éditions, Chouzé-sur-Loire 2016, pp. 233-255

Préfaces


Liens externes[modifier | modifier le code]