Georges Hamard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamard.
Georges Hamard
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître

Georges Hamard (1894-1961) est un sculpteur français, lauréat du prix de Rome en 1922.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Georges, Louis Hamard est né le 10 mai 1894 à Villevêque (Maine-et-Loire), où son père était cultivateur.

Admis à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il est l’élève de Jean-Antoine Injalbert.

Il est décédé le 21 novembre 1961 à Saint-Georges-du-Puy-de-la-Garde.

Ses œuvres[modifier | modifier le code]

  • « L’arracheur de pommes de terre » : plâtre (120 cm x 200 cm), au musée des Beaux-arts d’Angers [1],[2];
  • « Sérénité » : buste en plâtre daté de 1924 (h.57, 50 cm) que l’artiste présenta au Concours de la tête d'expression[3];
  • « Saint-Christophe et l’enfant Jésus » : plâtre [4];
  • Buste de Fernand Lutscher [5]: plâtre daté de 1914, au musée des Beaux-arts d’Angers[6];
  • Buste de Jeanne Hamard : buste en plâtre daté de 1933 au musée des Beaux-arts d’Angers[7];
* Buste de jeune femme peulh : buste en bronze présenté au Salon des artistes français de 1927 ; il est exposé au Musée des Années Trente à Boulogne-Billancourt[8];
  • Tête d’homme : terre cuite (h. 31 cm)[9].

Sources[modifier | modifier le code]

Le Delarge : dictionnaire des arts plastiques modernes et plastiques http://www.ledelarge.fr/index.php?PHPSESSID=f78252bdbd523d1a8e3a62e043863295

Références[modifier | modifier le code]