Geneviève Delaisi de Parseval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parseval.
Geneviève Delaisi de Parseval
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
LannionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père

Geneviève Delaisi de Parseval, née à Lannion le , est psychanalyste et chercheuse en sciences humaines, spécialiste de bioéthique.

Parcours[modifier | modifier le code]

Elle est la petite-fille de Francis Delaisi, et la fille de Pierre Delaisi. Après des études de psychologie et d'anthropologie , elle se forme comme psychanalyste et s'est attachée dans ses travaux à situer la psychanalyse dans sa relation avec les autres disciplines étudiées au cours de son cursus. Elle mène de nombreux travaux de recherche, notamment autour de la parentalité et de ses avatars, et de la petite enfance.

Elle a publié plusieurs ouvrages, des articles scientifiques, et a de nombreuses activités éditoriales, elle est chroniqueuse pour le cahier littéraire du journal Libération en ce qui concerne les ouvrages de psychanalyse. Elle est également membre associée des principaux centres de bioéthique dans Le Monde.

Elle participe au groupe de travail du laboratoire d'idées Terra Nova proche du Parti socialiste sur la bioéthique[1].

Prises de position[modifier | modifier le code]

S'exprimant au sujet du projet de loi sur le mariage homosexuel et de la filiation, elle avance que le modèle familial « père, mère, enfant » est « une construction culturelle »[2].

Elle considère que le vote des plus de soixante ans est susceptible de « former un très bon barrage contre le FN » pour gagner l’élection présidentielle de 2017[3].

Domaines de recherche[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Art d'accommoder les bébés, 100 ans de recettes françaises de puériculture (avec S. Lallemand), Paris, Éd. du Seuil, 1979, et Poches O. Jacob, 2001.
  • La Part du père, Paris, Éd. du Seuil, 1981, nouvelle édition augmentée, 1998. Réédition en "Points Essais", 2004.
  • L'Enfant à tout prix, essai sur la médicalisation du lien de filiation (avec le Dr A. Janaud), Paris, Éd. du Seuil, collection " Points actuels ", 1983
  • Enfant de personne (avec Pierre Verdier), Paris, Odile Jacob, 1994.
  • La Part de la mère, (Préface du Pr J. Milliez), Paris, Odile Jacob, 1997.
  • Le Roman familial d'Isadora D., Paris, Odile Jacob, 2002 (ISBN 978-2-7381-1202-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]