Gaston Silvestre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gaston Silvestre
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Victor Silvestre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Jean Silvestre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Père-Lachaise - Division 94 - Silvestre 01.jpg
Vue de la sépulture.

Gaston Charles Marie Silvestre[1] né à Marseille le et mort à Paris 9e le [2], est un acteur et un réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Également orthographié Gaston Sylvestre dans la presse de l'époque.
  2. Acte de décès n° 1447 (vue 31/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 9e arrondissement, registre des décès de 1918.
  3. Édouard Gustave Williams dit Wilned (1884-19..), auteur dramatique et librettiste français, fils de l'armateur Gustave Elwin Williams (1859-1924), chevalier de la Légion d'Honneur (1920).
  4. Willy Charles Adolphe Rottenstein dit Willy Redstone, compositeur et chef d'orchestre français (Deuil-la-Barre 1883-Sydney 1949), était le neveu de Charles Gounod.
  5. Courrier des spectacles. Le Gaulois, 7 février 1907, p. 3, lire en ligne sur Gallica.
  6. Dessin d'Yves Marevéry lire en ligne sur Gallica.
  7. Dessin d'Yves Marevéry lire en ligne sur Gallica.
  8. Courrier des spectacles. Le Gaulois, 19 avril 1912, p. 3, lire en ligne sur Gallica.
  9. Dessin d'Yves Marevéry lire en ligne sur Gallica.
  10. Dessin d'Yves Marevéry lire en ligne sur Gallica.
  11. Aux Folies-Bergère. "La Revue en Chemise". Comoedia, 5 juin 1913, pp. 1-2, lire en ligne sur Gallica
  12. Dessin d'Yves Marevéry lire en ligne sur Gallica.
  13. Les films de la semaine. Samedi 11 août. Présentation Harry. L'Attentat de la Maison Rouge. Hebdo-Film, 18 août 1917, p. 8, lire en ligne sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]