Garimpeiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les garimpeiros sont des chercheurs clandestins d'or, de minéraux ou de pierres précieuses au Brésil.

En 2019, des milliers d'orpailleurs clandestins poussés par la pauvreté affluent sur les terres indigènes et mettent en danger plusieurs tribus isolées d'indiens Yanomami en apportant avec eux maladies mortelles, bagarres, et pollution au mercure. Ces chercheurs d'or, encouragés par le discours d’impunité du président Jair Bolsonaro et l’incurie des agences de l’État, voient leurs activités soutenues par des entreprises et des politiciens corrompus[1].

En Guyane, ils travaillent souvent sur des chantiers d'orpaillage clandestins, provoquant de graves dégâts écologiques par l'utilisation du mercure.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Au Brésil, le territoire des indiens Yanomami mis en péril par l’explosion de l’orpaillage », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juillet 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'or sauvage de Philippe Gilabert aux Éditions Mon Petit Éditeur. Aventure dans le milieu des chercheurs d'or clandestins, les fameux garimpeiros, au cœur de la Guyane française.

Voir aussi[modifier | modifier le code]