Gare de Roulers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 7 mars 2020 à 12:01 et modifiée en dernier par Trougnouf (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Roulers
Image illustrative de l’article Gare de Roulers
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Roulers
Quartier Centre-Ville
Adresse Place de la Station
8800 Roulers
Coordonnées géographiques 50° 56′ 56″ nord, 3° 07′ 50″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
SNCB-Holding
Exploitant SNCB
Code UIC 88968008
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 66, Bruges à Courtrai
Voies 3
Quais 2 (dont un central)
Altitude 20 m
Historique
Mise en service 31 mars 1847
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Roulers
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale
(Voir situation sur carte : Flandre-Occidentale)
Roulers

La gare de Roulers (en néerlandais station Roeselare) est une gare ferroviaire belge de la ligne 66, de Bruges à Courtrai, située à proximité du centre de la ville de Roulers dans la province de Flandre-Occidentale en Région flamande.

Elle est mise en service en 1847 par la Société des chemins de fer de la Flandre-Occidentale (FO). C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 20 mètres d'altitude, la gare de Roulers est située au point kilométrique[1] (PK) 31,672 de la ligne 66, de Bruges à Courtrai, entre les gares ouvertes de Lichtervelde et d'Izegem. C'était une gare de bifurcation, origine de la ligne 64, de Roulers à Ypres (fermée).

voies, quais et bâtiment
Intérieur de la gare.

Histoire

La station de Roulers est mise en service le , par la Société des chemins de fer de la Flandre-Occidentale (FO), lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Lichtervelde à Roulers de sa ligne de Bruges à Courtrai. Elle devient une gare de passage avec l'ouverture de la section suivante de Roulers à Izegem, mise en service le [2].

Elle devient une gare de bifurcation avec l'ouverture à l'exploitation, par la compagnie FO, de la ligne de Rouleurs à Ypres le [3].

Elle redevient une gare de passage avec la fermeture du trafic voyageurs vers Ypres le et du trafic marchandises le même jour, entre Roulers et Moorslede[3].

Service des voyageurs

Accueil

Gare SNCB[4], elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à mobilité réduite. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, un buffet et un restaurant étant installés en gare.

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Roulers est desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et d'Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne commerciale 66 (Bruges - Courtrai) (voir brochure SNCB de la ligne 66[5]).

Semaine

En semaine, Roulers possède deux dessertes cadencées à l'heure :

Plusieurs trains supplémentaires d'heure de pointe se rajoutent en semaine :

  • deux trains IC-12 reliant Ostende à Welkenraedt via Courtrai, Bruxelles et Liège (les autres IC-12 partent de Welkenraedt) ;
  • un unique train P d’Ostende à Schaerbeek (tôt le matin) ;
  • deux trains P de Courtrai à Bruges (le matin) et deux autres l’après-midi ;
  • un train P de Bruges à Courtrai (le matin) et deux autres l’après-midi ;
  • un unique train P de Roulers à Courtrai (tôt le matin).

Week-ends et fériés

Seuls circulent les trains IC-23 (toutes les heures) ainsi que les IC-32 (toutes les deux heures).

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[4]. Une gare routière permet la desserte par des bus, notamment par De Lijn.

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 22/40 (3,63 Mo) (consulté le 2 mai 2012).
  2. Archive site pandora, 66 Brugge - Kortrijk lire (consulté le 2 mai 2012).
  3. a et b Archive site pandora, 64 Roeselare - Ieper lire (consulté le 2 mai 2012).
  4. a et b Site SNCB Mobility : Roulers lire (consulté le 2 mai 2012).
  5. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be (consulté le )

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Bruges
ou Ostende
Lichtervelde IC Izegem Courtrai
Ostende Lichtervelde IC Izegem Bruxelles-National-Aéroport
Ostende Lichtervelde IC
(en semaine)
Izegem Louvain
ou Welkenraedt
Ostende Lichtervelde P
(en semaine)
Izegem Schaerbeek
Bruges Lichtervelde P
(en semaine)
Izegem Courtrai
Terminus Terminus P
(en semaine)
Izegem Courtrai