Gare de Maisons-Alfort - Alfortville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maisons-Alfort - Alfortville
Image illustrative de l'article Gare de Maisons-Alfort - Alfortville
La gare côté Maisons-Alfort
Localisation
Pays France
Communes Maisons-Alfort et Alfortville
Adresse 1, place Jean-Moulin
94700 Maisons-Alfort
Coordonnées géographiques 48° 48′ 09″ nord, 2° 25′ 34″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles
Voies 6 (dont 1 sans quai)
Quais 1 latéral, 2 centraux, 1 de service
Transit annuel 9 783 264 voyageurs (2014)
Zone 3 (tarification Île-de-France)
Altitude 36 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 103 172 181 217 372
Noctilien (N) N132 N134

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Maisons-Alfort - Alfortville

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Maisons-Alfort - Alfortville

Géolocalisation sur la carte : Val-de-Marne

(Voir situation sur carte : Val-de-Marne)
Maisons-Alfort - Alfortville

La gare de Maisons-Alfort – Alfortville est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles, située sur le territoire des communes d'Alfortville et de Maisons-Alfort, dans le département du Val-de-Marne, en région Île-de-France.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare est située au point kilométrique 6,226 de la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles. Son altitude est de 36 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de l'intérieur de la gare au début du XXe siècle.

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 9 783 264 voyageurs[1].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

À gauche le bâtiment Voyageurs côté Alfortville, à droite le bâtiment Voyageurs côté Maisons-Alfort

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains de la ligne D du RER. Depuis fin 2005, elle est desservie par 8 trains par heure dans chaque sens, en heure de pointe comme en heure creuse, et par 4 à 6 trains par heure dans chaque sens en soirée.

En 2004, sa fréquentation était de 11 000 voyageurs (montants) par jour, ce qui en faisait la 10e gare de la ligne par sa fréquentation[2]. Le doublement des dessertes à partir de fin 2005 (passage de 4 à 8 trains par heure dans chaque sens en heure de pointe) a contribué à l'augmentation de cette fréquentation.

La fréquentation en augmentation régulière depuis plusieurs années fait que la gare pose problème quant à la facilité et à la sécurité des circulations des voyageurs (cela avait notamment été rappelé par un accident mortel survenu au matin du 7 octobre 2003)[3].

La gare[modifier | modifier le code]

La gare dispose de six voies et de quatre quais, soit d'ouest en est :

  • bâtiment voyageurs côté Alfortville, avec un quai latéral, accessible uniquement depuis la voirie et pas depuis la gare ;
  • voie 2M direction Paris, généralement TER Bourgogne et Transilien ligne R ;
  • voie 1M direction Villeneuve (sans quai), généralement TER Bourgogne et Transilien ligne R ;
  • voie 2 direction Paris, généralement TGV et Grandes Lignes ;
  • quai ;
  • voie 2bis direction Paris, RER D ;
  • voie 1bis direction Villeneuve, RER D ;
  • quai ;
  • voie 1 directions Villeneuve et LGV Sud-Est, généralement TGV et Grandes Lignes ;
  • bâtiment voyageurs (principal) côté Maisons-Alfort, avec un quai de service non accessible au public.

Elle dispose également de deux souterrains :

  • souterrain central, desservant les deux bâtiments voyageurs de part et d'autre et donnant accès en entrée et en sortie aux deux quais centraux ;
  • souterrain nord, passage public reliant les voiries de part et d'autre et assurant la seule sortie depuis les deux quais centraux.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les lignes 103, 172, 181, 217 et 372 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N132 et N134 du réseau Noctilien.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fréquentation en gares en 2014 – Maisons-Alfort-Alfortville », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 11 octobre 2016).
  2. Brochure Ligne D du RER SNCF / STIF
  3. L'Express.fr : Le train, quelle galère! publié le 10 mai 2004 et intervention de M. René Rouquet, député-maire d'Alfortville à l'Assemblée Nationale le 8 février 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Orry-la-Ville - Coye
ou Creil
Paris-Gare-de-Lyon (RER) (D) Le Vert de Maisons Corbeil-Essonnes (par Ris-Orangis)
Goussainville Paris-Gare-de-Lyon (RER) (D) Créteil-Pompadour Melun (par Combs-la-Ville - Quincy)
Villiers-le-Bel - Gonesse Paris-Gare-de-Lyon (RER) (D) Villeneuve-Saint-Georges Malesherbes (par Évry - Courcouronnes)