Gare de Luc-en-Diois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luc-en-Diois
Image illustrative de l'article Gare de Luc-en-Diois
La gare, côté voies
Localisation
Pays France
Commune Luc-en-Diois
Adresse Rue de la Gare
26310 Luc-en-Diois
Coordonnées géographiques 44° 36′ 49″ N 5° 27′ 17″ E / 44.6136111111, 5.4547222222 ()44° 36′ 49″ Nord 5° 27′ 17″ Est / 44.6136111111, 5.4547222222 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF/SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Livron à Aspres-sur-Buëch
Voies 2 + voies de service
Quais 2
Altitude 581 m
Historique
Mise en service 1885

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Luc-en-Diois

Géolocalisation sur la carte : Drôme

(Voir situation sur carte : Drôme)
Luc-en-Diois


La gare de Luc-en-Diois est une gare ferroviaire française située sur le territoire de la commune de Luc-en-Diois dans le département de la Drôme en région Rhône-Alpes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Elle est située au point kilométrique 73,609[1] de la ligne de Livron à Aspres-sur-Buëch. Son altitude est de 581 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare a été ouverte le 1er juin 1894 lors de la mise en service de la section de Die à Aspres-sur-Buëch.

La gare[modifier | modifier le code]

C'est une gare qui comporte un évitement pour permettre le croisement des trains sur la voie unique. Il n'est pas utilisé en service normal.

Accueil[modifier | modifier le code]

C'est aujourd'hui une halte, la salle des billets et le guichet sont fermés.

Desserte[modifier | modifier le code]

Elle est desservie par les trains TER Rhône-Alpes (relation de Briançon ou Gap à Romans-Bourg-de-Péage) ainsi que les dimanches et fêtes par un train de nuit (Intercités) qui assure la relation de Paris-Austerlitz à Briançon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-44-0, volume 2, page 192.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

La gare de Luc en Diois apparait furtivement dans les premières minutes du film Le fils de l'épicier réalisé par Éric Guirado.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Paris-Austerlitz Die Intercités Veynes-Dévoluy Briançon
Romans-Bourg-de-Péage Die TER Rhône-Alpes /
PACA
Veynes-Devoluy Briançon