Gamu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gamou)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Gamu (ou Gàmmu ou Gamou) est un pèlerinage pour le Mawlid qui a lieu dans différentes cités religieuses du Sénégal et du Mali, particulièrement dans une des villes telles que Tivaouane, Keur Mame Elhadji à Thiès. Le terme Gamou désigne le mois de Rabia al Awal en wolof. Le Gamou est célébré dans plusieurs villes telles qu'à Tivaoune, Thiès à Keur Mame Elhadji par des millions de disciples Tijanis de telle sorte que cette fête est associée aux tijanes. Mais, il faudrait reconnaître que Seyydi Malick Sy fut parmi les premiers l'élargir à lancer un appel en 1902 pour la célébration en commun du Mawlid à Tivaoune. Appel qui de nos jours continue de faire venir des musulmans de tout horizon dans les villes saintes de la Tijaniyya. Dans la région de Thiès précisément à Keur Mame Elhadji fondée par Elhadji Ahmadou Barro Ndieguene, des milliers de fidèles s'y donnent rendez-vous chaque année pour y célébrer une importante commémoration rythmée par des poèmes chantés en l'honneur du Prophète et des conférences parlant de sa vie et sa grandeur. La célébration du MAWLOUD à Keur Mame Elhadji date de très longtemps. On a eu à demander à Mame Aladji qui a vécu cent sept ans 1890 au (14 août 1997) à ce propos et il répondit en ces termes : «Je ne peux vous donner une date exacte mais ce qui m'est sûr c'est que je suis né et j'ai trouvé le Gamou »

Toutes les fêtes musulmanes de Sénégambie, comme Tabaski, Gamou, Korité, Weri Kor, etc. sont fériés au Sénégal[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Diouf, Niokhobaye, « Chronique du royaume du Sine, suivie de Notes sur les traditions orales et les sources écrites concernant le royaume du Sine par Charles Becker et Victor Martin (1972)», . (1972). Bulletin de l'IFAN, tome 34, série B, no 4, 1972, p. 706-7 (p. 4-5), p. 713-14 (p. 9-10)