Gambettola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gambettola
Mairie de Gambettola
Mairie de Gambettola
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Forlì-Cesena 
Code postal 47035
Code ISTAT 040015
Code cadastral D899
Préfixe tel. 0547
Démographie
Gentilé gambettolesi
Population 10 431 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 490 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 07′ 00″ N 12° 20′ 00″ E / 44.11667, 12.33333 ()44° 07′ 00″ Nord 12° 20′ 00″ Est / 44.11667, 12.33333 ()  
Altitude Min. 31 m – Max. 31 m
Superficie 700 ha = 7 km2
Divers
Saint patron San Egidio
Fête patronale 8 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Gambettola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Gambettola

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Gambettola
Liens
Site web http://www.comune.gambettola.fc.it/

Gambettola est une commune de la province de Forlì-Cesena en Émilie-Romagne (Italie).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé en bordure de la Via Emilia, entre Césène et Rimini, à une altitude de 31 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de Gambettola remonterait au temps des Romains. Connue des cités voisines sous le surnom de "e bosk" (il bosco) (le bois), on retrouve une citation d'un poète datant de 1371 qui parlait de "castello del Bosco" en faisant référence à cette bourgade.

Économie[modifier | modifier le code]

Les ferrailleurs[modifier | modifier le code]

Statue d'un "chiffonnier" au centre de Gambettola

Gambettola est reconnu, dans toute la Romagne comme "capitale des ferrailleurs". Déjà, il y a plus de deux siècles, des "chiffonniers" partaient de cette ville pour aller chercher, à travers la région, les vieux chiffons, peaux de lapin et tout ce qui pouvait être recycler.

Ce métier était en activité dans tous les pays d’Europe et principalement en France, en Italie. En témoigne le patrimoine accumulé par ceux qui exerçaient cette profession ; ce métier était relativement rentable et honorable contrairement à l’apparence qu’il inspirait au citoyen de l’époque.

(Aujourd’hui, le terme chiffonnier est devenu péjoratif avec la disparition des vieux métiers ; pour être attribué à ceux qui font les poubelles pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires).

Après la deuxième guerre mondiale, Gambettola c'est spécialisé dans la récupération de la ferraille en tous genres; c'est ce qui lui doit son expansion et sa richesse. La ville est devenue le paradis des collectionneurs d'automobiles et motos anciennes, qui se retrouvent principalement à la grande foire des échanges qui se déroule en mai et en septembre.

Impression artisanale[modifier | modifier le code]

Linge estampé avec des motifs régionaux

Impression manuelle sur tissu par estampage à l’aide d’un modèle obtenu par xylographie, c’est-à-dire une gravure ciselée sur bois (fruitier en principe) et imprégnée d’une encre obtenue par un mélange de vinaigre de vin, farine et rouille (oxyde de fer) obtenue à partir de fer doux oxydé. La couleur traditionnelle est la couleur rouille mais, chaque artisan a son secret de fabrication et ajoute plusieurs ingrédients pour obtenir diverses couleurs (bleu et vert) et qualités d’impression. Cette tradition, typiquement romagnole, se transmet de génération en génération depuis le début du XVIIIe siècle.

Ces impressions étaient destinées aux familles modestes. Les tissus utilisés à l’origine étaient grossiers mais robustes pour le linge de table (chanvre), puis plus raffinés pour les nappes et dessus de lit (Toile de lin ou coton).

Les ateliers d’estampage se trouvent encore à Gambettola, Cesenatico, Santarcangelo di Romagna, Castrocaro Terme, Meldola et Rimini. L’impression manuelle se reconnaît à l’imperfection des tracés et des couleurs, alors que les procédés par sérigraphie donnent des résultats plus nets et plus rapides à mettre en œuvre.

Culture[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • Marché tous les jeudis matin au centre ville.
  • Foire à la Brocante-Antiquaire: 2e semaine de mai, 1er semaine de septembre.
  • Carnaval et défilé de chars : lundi de Pâques et le dimanche suivant.
  • Jour de fête patronale le 8 septembre.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Iader Garavina    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Césène, Cesenatico, Gatteo, Longiano

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’Institut national de statistique (ISTAT) au 1er janvier 2011 la population étrangère résidente était de 1075 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 254
2 Drapeau du Maroc Maroc 202
3 Drapeau de l'Albanie Albanie 132
4 Roumanie Roumanie 108

Jumelages[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]