Général Leclerc (1948)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Général Leclerc (sloop))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Général Leclerc.

Général Leclerc
Image illustrative de l’article Général Leclerc (1948)
Brest 2008
Gréement Cotre
Histoire
Chantier naval Auguste Tertu, Le Fret
Lancement 1948
Caractéristiques techniques
Longueur 16 m
Longueur de coque 11,40 m
Maître-bau 4,05 m
Tirant d'eau 1,90 m
Déplacement 10 tonnes
Voilure 120 m² (4 voiles)
Carrière
Armateur Assoc. Lenn Vor
Port d'attache Plougastel-Daoulas Drapeau de la France France
Protection Logo monument historique Classé MH (2005)

Le Général Leclerc est un cotre coquillier, construit en 1948 pour la drague des coquilles Saint-Jacques et des pétoncles en rade de Brest.

Il est désormais la propriété de l'association Lenn Vor[1] de Plougastel-Daoulas.

Son immatriculation est B 6768.

Général Leclerc fait l’objet d’un classement au titre objet des monuments historiques depuis le [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été construit en 1948 dans le chantier naval du charpentier de marine Auguste Tertu du Fret.

Dès la campagne de pêche de 1951-1952 il est équipé d'un moteur auxiliaire. Il fera toutes les campagnes de pêche, jusqu'en 1970, avec le même patron Pierre Kervella de Kerdeniel de Plougastel-Daoulas.

Ce cotre coquillier a servi aussi, au long de sa carrière de pêche, au transport du goémon et du maërl. Il sera désarmé puis vendu en 1973.

Après avoir appartenu à deux propriétaires différents qui effectuèrent quelques travaux, il est racheté par l'association Lenn Vor[1] en 1987. D'importants travaux de restauration sont réalisés jusqu'en 1988 par Alain Nicolas au chantier de la rue de Kerfautras à Brest. Après une demande de classement au monument historique obtenue en 2005, des subventions permettent de nouveaux travaux au chantier du Tinduff (port de plaisance de Plougastel-Daoulas)[3], par Alain Nicolas, le propriétaire d'un autre ancien coquillier de 1935, la Belle Germaine[4].

Il participe aux différents rassemblements de vieux gréements dont les fêtes maritimes de Brest et Douarnenez. Il propose des sorties en mer pour 10 passagers.

Après une restauration, il a été remis à l'eau le 14 juillet 2015, durant la fête du port du Tinduff. Il a reçu la première invitation pour participer à Brest 2016[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]