Fujimi Shobo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fujimi Shobō)

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création
Dates clés

Disparition (6 ans)
Fiche d’identité
Forme juridique Kabushiki gaisha
Statut Filiale
Siège social Tokyo (Japon)
Spécialités Magazine de prépublication de manga, mangas, light novel, jeux de rôle sur table, jeux de cartes à collectionner
Langues de publication Japonais
Société mère Kadokawa Corporation
Site web (ja) fujimishobo.co.jp

Fujimi Shobo (富士見書房, Fujimi Shobō?), anciennement Fujimi Shobo Co., Ltd. (株式会社富士見書房, Kabushiki gaisha Fujimi Shobō?), était une maison d'édition japonaise spécialisée dans les mangas, romans illustrés (light novel), jeux de rôle sur table et jeux de cartes à collectionner.

Créée en et réorganisée à trois reprises, elle était une entreprise indépendante avant de devenir une brand company (en français : « entreprise de marque ») de Kadokawa Corporation en . Elle a cessé d'exister en au profit de la marque Kadokawa.

Histoire[modifier | modifier le code]

Frise chronologique de la société.

La première entreprise Fujimi Shobo[modifier | modifier le code]

Fujimi Shobo Co., Ltd. a été créée en [1] pour éditer et publier des manuels d'autoformation pour Kadokawa Shoten (aujourd'hui devenu Kadokawa). Le nom de l'entreprise provient du quartier de Fujimi (ja) dans l'arrondissement de Chiyoda au sein de la préfecture de Tokyo, là où se situe le siège social du groupe Kadokawa.

Le magazine d'haïku Haiku kenkyū (ja) a été acquis en , et depuis sa publication jusqu'en [a], l'entreprise a également commencé à publier des livres sur le haïku.

En , des adaptations en manga par Jirō Tsunoda (ja) des romans Le Village aux huit tombes, La Hache, le koto et le chrysanthème et La Ritournelle du démon de Seishi Yokomizo ont été publiées sous le label WILD COMICS. Le label de romans érotiques Fujimi Roman Bunko (ja) est lancée l'année suivante. La publication du magazine Popteen a débuté en . Jidai shōsetsu bunko est lancé en et le premier numéro de Dragon Magazine (ja) est sorti en .

Division de Kadokawa Shoten[modifier | modifier le code]

En , Fujimi Shobo a fusionné et est absorbée avec Kadokawa Shoten pour devenir une division de la société, néanmoins elle garde son nom sur ses activités (en tant qu'entreprise interne (ja)).

Depuis lors, les light novel du label Fujimi Fantasia Bunko (ja) et le développement de leur media mix (ja) sont les principales sources de ventes. Elle se lance également dans le jeu de cartes à collectionner en avec Monster Collection (ja).

La deuxième entreprise Fujimi Shobo[modifier | modifier le code]

En , Fujimi Shobo redevient une entreprise indépendante[1],[2]. Cependant, les activités de vente restent chez Kadokawa Shoten, les activités de Fujimi Shobo étant la publication de magazines de prépublication de manga et de volumes tankōbon, et ce, jusqu'en avec la restructuration du groupe où Kadokawa Group Publishing (KGP) remplace Kadokawa Shoten. Bien que Fujimi Shobo ne possédait pas de service commercial car cette activité est confiée à KGP, le nom de KGP n'était pas affiché dans les annonces de l'entreprise. Cependant, à partir de , Kadokawa Comics Dragon Jr.[b] (devenu par la suite Dragon Comic Age) fait la mention de « Édité par Fujimi Shobo[c], publié par Kadokawa Group Publishing » sur sa quatrième de couverture[d].

Fujimi Shobo sous Kadokawa[modifier | modifier le code]

En , Kadokawa Group Holdings a fusionné avec Kadokawa Group Publishing pour devenir une société holding commerciale[3]. La société a été renommée Kadokawa Corporation le [4].

Le , Fujimi Shobo et huit autres filiales ont fusionné avec Kadokawa Corporation et sont devenues des brand companies (en français : « entreprises de marque »)[5],[6],[7]. C'est à partir de ce moment que la mention de « Fujimi Shobo » au dos de diverses couvertures commence à disparaître, laissant tout simplement « Kadokawa » à la place.

À la suite du ralentissement du marché de l'édition plus rapide que prévu, Kadokawa Corporation a restructuré ses Brand companies internes en , celles-ci ont été supprimées, Fujimi Shobo est devenue une marque Kadokawa[8],[9]. Dans la foulée, son site de ventes en ligne ferme également.

Le , le site Dragon Age a été lancé et tous les anciens labels de Fujimi Shobo ont été déplacés vers des sites avec leur propre nom de domaine (une refonte de l'interface pour certain). Parallèlement à cela, le site Fujimi Shobo a fermé, laissant uniquement des liens vers chaque label répertorié.

Magazines[modifier | modifier le code]

Magazines publiés[modifier | modifier le code]

Magazines de light novel[modifier | modifier le code]

  • Dragon Magazine (ja), mensuel lancé en , publication bimensuelle à partir de .
  • Fantasia Battle Royal, publié en édition spéciale du Dragon Magazine de à .

Magazines de mangas[modifier | modifier le code]

  • Monthly Dragon Age, mensuel lancé en à la suite de la fusion de Monthly Comic Dragon et Monthly Dragon Junior (ja).
  • Dragon Age Pure, trimestriel lancé en , publication bimensuelle à partir d' et stoppé en [10].
  • Age Premium, magazine numérique lancée en et stoppé en [11].
  • Millefeui (ja), magazine numérique lancée en et interrompu en .
  • Bessatsu Dragon Age, devenu Young Dragon Age, est lancé en en tant qu'édition spéciale du Monthly Dragon Age[12] ; renouvellement et renommage avec le nom actuel en [13].

Autres[modifier | modifier le code]

Labels[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Dragon Novels, label lancé en

Mangas[modifier | modifier le code]

  • Kadokawa Comics Dragon Jr., label lancé en et transfert des séries au Dragon Comics Age en  :
  • ♂BL♂ Love Love Comics, label numérique lancé initialement uniquement sur les téléphones mobiles en .
  • TL nure koi Comics, label numérique lancé en .

Autres[modifier | modifier le code]

Labels interrompus[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Fujimi Bunko.
  • Jidai Shōsetsu Bunko, label existant entre et .
  • Fujimi Bishōjo Bunko, label existant entre et .
  • Shin Jidai Shōsetsu Bunko, label existant entre et .

Mangas[modifier | modifier le code]

  • Fujimi Fantasia Comics, label lancé en et transfert des séries au Dragon Comics en  :

Jeu de rôle (Role playing game)[modifier | modifier le code]

  • Arianrhod RPG
  • Demon Parasite
  • Double Cross
  • GURPS
  • Sword World 2.0
  • Sword World RPG

Collectible card games[modifier | modifier le code]

  • Dragon All-Stars
  • Mon-Colle (Monster Collection)
  • Project Revolution

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en)/(ja) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Fujimi Shobo » (voir la liste des auteurs) et en japonais « 富士見書房 » (voir la liste des auteurs).

Annotations[modifier | modifier le code]

  1. Haiku kenkyū (ja) a été suspendu une fois, puis publié par Kadokawa Magazines (ja) après Kadokawa S.S. Communications (ja), mais sera de nouveau suspendu avec un dernier numéro sorti en .
  2. Kadokawa Comics Dragon Jr. est un label pour les volumes tankōbon des séries prépubliées dans le Monthly Dragon Age.
  3. L'éditeur réel est Kadokawa Shoten.
  4. Cette mention disparaît avec la fusion et le changement du nom de la société mère en Kadokawa en .

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) « 会社情報 : 社史 », sur Kadokawa Corporation (consulté le )
  2. (ja) « 会社概要 » (version du 9 décembre 2008 sur l'Internet Archive), sur fujimishobo.co.jp (consulté le 21 avril 2020)
  3. (ja) « 当社完全子会社である株式会社角川グループパブリッシングの吸収合併に関するお知らせ » [PDF],‎ (consulté le )
  4. (ja) « 連結子会社の吸収合併並びに商号及び定款の一部変更に関するお知らせ » [PDF],‎ (consulté le )
  5. (en) « Kadokawa to Merge 9 Subsidiaries Into 1 Company », sur Anime News Network, (consulté le )
  6. (en) « Notice of Absorption-Type Merger of Consolidated Subsidiaries and Partial Amendments to the Trade Name and the Articles of Incorporation » [PDF], Kadokawa Corporation, (consulté le )
  7. (ja) « 角川GHD、9子会社を吸収して事業会社に 角川書店、アスキー・メディアワークスなど消滅 », sur itmedia.co.jp,‎ (consulté le )
  8. (ja) « KADOKAWA社内カンパニー制廃止 「角川書店」「富士見書房」、組織名から消える », sur itmedia.co.jp,‎ (consulté le )
  9. (en) Rafael Antonio Pineda, « Kadokawa Corporation to Restructure, Dissolve Brand Companies : Famitsu Magazine will move to Kadokawa's parent company », sur Anime News Network, (consulté le )
  10. (en) Egan Loo, « Dragon Age Mag Add 5 New Manga, Inherits 2 More : Tunasima's Jinki: Extend: Relation, Aoki's Tetsunagi Kooni., Yamada's Gifuto, more », sur Anime News Network, (consulté le )
  11. (en) Rafael Antonio Pineda, « Age Premium Online Manga Magazine Shuts Down : 5 manga to transfer to sister magazine Monthly Dragon Age », sur Anime News Network, (consulté le )
  12. (en) Karen Ressler, « Bessatsu Dragon Age Magazine to Launch With New Manga by Trinity Seven, Triage X Creators : Ojisan to Marshmallow, Dragon's Rioting creators also launch new series », sur Anime News Network, (consulté le )
  13. (en) Rafael Antonio Pineda, « Bessatsu Dragon Age Magazine Changes Name to Young Dragon Age : New name debuts on December 26 alongside 4 new manga », sur Anime News Network, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]