Franzobel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franzobel
Image dans Infobox.
Franzobel (en 2013)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Franz Stefan GrieblVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Franzobel, Franz ZoblVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Genre artistique
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Prix Ingeborg-Bachmann ()
Wolfgang Weyrauch Prize (en) ()
Floriana ()
Prix Arthur-Schnitzler ()
Prix Nestroy ()
Prix Nicolas-Born ()
Prix du livre bavarois (d) ()
Q1258578 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Das Floß der Medusa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Franzobel (pseudonyme pour Franz Stefan Griebl[1]), né le (55 ans) à Vöcklabruck, Haute-Autriche, est un écrivain autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franzobel effectua des études d'allemand et d'histoire. Pendant les études il travailla au Burgtheater de Vienne. Depuis 1989 Franzobel travaille comme écrivain. Il vit à Vienne, Pichlwang et Buenos Aires.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Das öffentliche Ärgernis. Prose. Klagenfurt : edition selene, 1993.
  • Überin. Die Gosche. Prose. Illustrations : Franzobel. Klagenfurt : edition selene, 1993.
  • Elle und Speiche. Modelle der Liebe. Poésie et prose. Vienne : Das Fröhliche Wohnzimmer, 1994.
  • Ranken. Prose. Ill.: Carla Degenhardt. Klagenfurt : edition selene, 1994.
  • Hundshirn. Prose. Ill.: Franzobel. Linz : Blattwerk, 1995.
  • Die Krautflut. Narration. Frankfurt/M.: Suhrkamp, 1995.
  • Schinkensünden. Ein Katalog. Klagenfurt : Ritter, 1996.
  • Unter Binsen. Graz : edition gegensätze, 1996.
  • Linz. Eine Obsession. Munich/Berlin : Janus Press, 1996.
  • Der Trottelkongreß. Commedia dell'pape. Roman. Klagenfurt/Wien : Ritter, 1998.
  • Böselkraut und Ferdinand. Ein Bestseller von Karol Alois. Vienne : Zsolnay, 1998.
  • Scala Santa oder Josefine Wurznbachers Höhepunkt. Roman. Vienne : Zsolnay, 2000.
  • Mayerling. Die österreichische Tragödie. Théâtre. Vienne : Passagen, 2002.
  • Lusthaus oder Die Schule der Gemeinheit. Roman. Vienne : Zsolnay, 2002.
  • Mundial. Gebete an den Fußballgott. Essai, Graz, Vienne : Droschl, 2002.
  • Scala Santa oder Josefine Wurzenbachers Höhepunkt, Piper 2002
  • Austrian Psycho oder Der Rabiat Hödlmoser. Ein Trashroman in memoriam Franz Fuchs. Bibliothek der Provinz, 2002.
  • Luna Park. Poésie. Vienne : Zsolnay 2003.
  • Das Fest der Steine oder Die Wunderkammer der Exzentrik. Vienne : Zsolnay 2005.
  • Liebesgeschichte. Roman. Vienne : Zsolnay 2007.
  • Franzobels großer Fußballtest. Vienne : Picus 2008.
  • Kreisky. Ein Stück zur Volkshilfe. Weitra : Verlag Bibliothek der Provinz 2008.
  • Eine Farce vom Begehren. 1. Auflage. Vienne : Passagen 2008.
  • Österreich ist schön, Ein Märchen. Vienne : Zsolnay 2009.
  • Moser oder Die Passion des Wochenend-Wohnzimmergottes. Vienne : Passagen Verlag 2010.
  • Faust. Der Wiener Teil. Ein Lustspiel. Vienne : Passagen Verlag 2012.
  • Was die Männer so treiben, wenn die Frauen im Badezimmer sind. Vienne : Zsolnay 2012.
  • Yedermann. Oder der Tod steht ihm gut. Vienne : Passagen Verlag 2013.
  • Adpfent. Ein Kindlein brennt. Weitra : Verlag Bibliothek der Provinz 2013.
  • Wiener Wunder. Kriminalroman. Vienne : Zsolnay 2014.
  • Bad Hall Blues. Eine Oberösterreicherelegie. Linz : Kehrwasserverlag 2014.
  • Metropolis oder Das große Weiche Herz der Bestie. Vienne : Passagen Verlag 2014.
  • Othello oder Ein Schlechter von Hernals. Vienne : Passagen Verlag 2014.
  • Hamlet oder Was ist hier die Frage? Vienne : Passagen Verlag 2015.
  • Groschens Grab : Kriminalroman. Vienne : Paul Zsolnay Verlag 2015.
  • Das Floß der Medusa, Roman. Vienne : Paul Zsolnay Verlag 2017.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Das Beuschelgeflecht
  • 1997 : Kafka. Eine Komödie
  • 1998 : Paradies
  • 1998 : Nathans Dackel oder Die Geradebiegung der Ring-Parabel. Eine Lessingvollstreckung
  • 1998 : Bibapoh
  • 1998 : Der Ficus spricht. Minidrama für A, B, einen Volkssänger, ein Blumenmädchen und einen Gummibaum
  • 1999 : Phettberg. Eine Hermes-Tragödie
  • 1999 : Volksoper
  • 2000 : Olympia. Eine Kärntner Zauberposse samt Striptease
  • 2001 : Mayerling
  • 2003 : Black Jack
  • 2003 : Mozarts Vision
  • 2004 : Flugangst
  • 2005 : Hunt oder der totale Februar
  • 2005 : Wir wollen den Messias jetzt oder die beschleunigte Familie
  • 2006 : Hirschen
  • 2007 : Z!pf oder die dunkle Seite des Mondes

Œuvres publiées en français[modifier | modifier le code]

Kafka comédie, Trad. de Maurice Taszman, Publ. à l'occasion de la manifestation Du monde entier, Saint-Denis, Théâtre Gérard-Philipe, 22 juin-7 juillet 1998, Besançon, les Solitaires intempestifs, 71 p.

À ce point de folie, d’après l’histoire du naufrage de « La Méduse » (ISBN 978-2-0814-2940-6)[2],[3] [Das Floss der « Medusa »ˈ], trad. par Olivier Mannoni, août 2018, Paris, Flammarion, 520 p.[4]

Littérature sur Franzobel[modifier | modifier le code]

  • Andreas Freinschlag : Kynisch-komische Chaosmologie. Eine literaturgeschichtliche Ahnenforschung zu Franzobels Roman 'Scala Santa'. Vienne: Edition Praesens 2005
  • Martin A. Hainz : »die wirklichkeit bläht sich weiter auf und zerplatzt«. Zu Heimito von Doderer, Oswald Wiener und Franzobel. Dans: Weimarer Beiträge, No 50·4, 2004, p.539-558
  • Notburga Leeb: Aspekte der Dialogizität in Franzobels 'Die Musenpresse'. Dissertation. Vienne: 2005
  • Sibylla Haindl : Das Groteske als Strukturprinzip in Franzobels Roman 'Scala Santa oder Josefine Wurznbachers Höhepunkt'. Dissertation. Vienne: 2007 Lien à la dissertation
  • Bettina Rabelhofer: Der Hunger nach Wahnsinn. Zur Subkultur des psychopathologischen Unterschlupfs: Franzobel, Soria, Hochgatterer. Dans : Friedbert Aspetsberger und Gerda E. Moser (Ed.): Leiden ... Genießen. Zu Lebensformen und -kulissen in der Gegenwartsliteratur. Innsbruck : StudienVerlag 2005, p. 164-182

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon une interview dans le journal autrichien Kurier en 2007, le pseudonyme de l'auteur est une combinaison du prénom de son père, Franz, et le nom de jeune fille de sa mère, Zobl.
  2. « Roman. Franzobel prend acte du naufrage des Lumières », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Jean-Luc Tiesset, « Un naufrage peut en cacher un autre », sur en attendant Nadeau, (consulté le ).
  4. Franzobel, « À ce point de folie de Franzobel - Editions Flammarion », sur editions.flammarion.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :