Französisches Etymologisches Wörterbuch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le français
Cet article est une ébauche concernant le français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) ; pour plus d’indications, visitez le projet Langue française et Francophonie.

Dictionnaire étymologique du français. Le Französisches etymologisches Wörterbuch : eine Darstellung des galloromanischen Sprachschatzes ou FEW (Dictionnaire étymologique du français : une représentation du trésor lexical galloroman ) écrit par le philologue suisse Walther von Wartburg est le principal dictionnaire étymologique de référence[1] des langues gallo-romanes. La création de l'édition originale du FEW, écrite en allemand, s'est amorcée en 1922 et achevée en 1967[2].

L'auteur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Walther von Wartburg.

Walther von Wartburg ( à Riedholz, canton de Soleure, Suisse - à Bâle) est un philologue et lexicographe suisse. Après des études dans les universités de Berne, Zurich, Florence et de la Sorbonne, il soutient en 1918 sa thèse de doctorat : Zur Benennung des Schafes in den romanischen Sprachen ("La dénomination du mouton dans les langues romanes", 37 pages). En 1921 il devient Privatdozent à Berne. Il travaille ensuite à Lausanne, puis enseigne, de 1929 à 1939 à l'université de Leipzig. De 1940 à 1959, il est professeur de philologie française à l'université de Bâle.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Le FEW s'est fixé pour objectif de retracer l'origine, l'histoire et les transformations de tous les mots du lexique français, y compris les langues et dialectes gallo-romans anciens et modernes : le wallon, l'occitan et le francoprovençal. À partir de 1952, le Fonds national suisse de la recherche scientifique a soutenu ce projet ambitieux, avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) français après 1993. Le FEW a été achevé en 2002 : il comprend 25 volumes, 160 fascicules, soit plus de 17 000 pages. Il en existe une adaptation très abrégée, le Dictionnaire étymologique de la langue française[3]. Le FEW est l'une des sources du TLF, le Trésor de la langue française[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW) et les français expatriés », sur www.dicorevue.fr (consulté le 22 août 2015)
  2. Notice BnF no FRBNF12349610x
  3. Dictionnaire étymologique de la langue française
  4. Michel Chauvet, « Introduction à l'étymologie », sur uses.plantnet-project.org (consulté le 22 août 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Walther von Wartburg et Hans-Erich Keller (Éditeur scientifique), Französisches etymologisches Wörterbuch : eine Darstellung des galloromanischen Sprachschatzes, Basel, R. G. Zbinden, 1922-1967, In-4° (26 cm) (notice BnF no FRBNF33220640)
  • Walther von Wartburg et Oscar Bloch (dir.), Dictionnaire étymologique de la langue française, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Quadrige. Dicos poche », , 1 vol. (XXXIV-682 p.) : couv. ill. en coul. ; 20 cm (ISBN 978-2-13-056621-2, ISSN 0291-0489, notice BnF no FRBNF41218894)
  • Walther von Wartburg, Französisches etymologisches Wörterbuch : eine Darstellung des galloromanischen Sprachschatzes : complément, Strasbourg, ELIPHI, coll. « Bibliothèque de linguistique romane. Hors série » (no 1), , 1 vol. (XXII-424 p.) ; 25 cm (ISBN 978-2-9518355-5-9, notice BnF no FRBNF42190124)
  • Walther von Wartburg, Eva Büchi (dir.) et ATILF-CNRS, Analyse et traitement informatique de la langue française (Nancy) (Éditeur scientifique), Französisches etymologisches Wörterbuch : eine Darstellung des galloromanischen Sprachschatzes : index, Paris, H. Champion, , 2 vol. (XX-2370 p.) ; 26 cm (ISBN 2-7453-0937-4, notice BnF no FRBNF39056661)
Étude
  • Eva Büchi, Les structures du "Französisches Etymologisches Wörterbuch" : recherches métalexicographiques et métalexicologiques, Tübingen, M. Niemeyer, coll. « Beihefte zur "Zeitschrift für romanische Philologie" » (no 268), , XIII-593 p. ; 24 cm (ISBN 3-484-52268-2, ISSN 0049-8661, notice BnF no FRBNF37717943)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]