Aller au contenu

Franck Zal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Franck Zal
Description de cette image, également commentée ci-après
Franck Zal en octobre 2017

Naissance (57 ans)
Paris (France)
Nationalité Français
Résidence Morlaix, Bretagne (France)
Domaines Biologie marine ; Transporteur d'oxygène ; Biomimétisme ; Transplantation
Institutions Université de Paris VI;CNRS
Diplôme – 1996: Doctorat de l'Université de Paris VI ;
– 2001: Habilitation à Diriger des Recherches de l'Université de Paris VI ;
– 2014: MBA ESC Rennes
Directeur de thèse Pr. André Toulmond
Étudiants en thèse Morgane Rousselot,
Christine Chabasse,
Vanessa Mallet,
Fiona Le Pape
Renommé pour Pour ses travaux sur les pigments respiratoires d'invertébrés marins colonisant des milieux extrêmes;
Fondateur et CEO/CSO de la société Hemarina

Franck Zal, né le dans le 15e arrondissement de Paris, est un scientifique français et docteur en biologie marine. Il a d'abord travaillé dans le domaine des pigments respiratoires des invertébrés marins colonisant des milieux extrêmes (sources hydrothermales[1] profondes et zones intertidales) avant de se spécialiser dans le domaine de l’hémoglobine extracellulaire de l'annélide polychéte Arenicola marina[2] et son transport d’oxygène. Ses travaux lui ont valu la médaille de bronze du CNRS[3] en 2001.

En 2007, il décide de quitter le CNRS et il fonde Hemarina, un laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans le développement de produits de santé reposant sur les propriétés de l’hémoglobine extracellulaire du ver marin arénicole.

Il a été adhérent et président durant plusieurs années de Bretagne Biosciences[4], président de Biotech Santé Bretagne[5] et vice-président de Antlanpôle Biothérapie[6].

Il est élu « Breton de l'année » aux victoires de la Bretagne 2018 et son entreprise Hemarina est élue entreprise innovante[7].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Franck Zal a obtenu son doctorat en 1996 auprès de l’université de Paris VI pour ses travaux sur les relations structure-fonction des hémoglobines extracellulaires des annélides. Il a ensuite continué son travail pendant trois ans de post-doctorat, d’abord à l’université de Santa Barbara en Californie (UCSB) pendant deux ans, puis pendant un an à l’université d’Anvers en Belgique[8]. En 2001, il obtient son Habilitation à Diriger des Recherches (Paris VI) et en 2014 un MBA de l'École Supérieure de Commerce de Rennes.

Carrière scientifique[modifier | modifier le code]

Docteur et chercheur en biologie marine, Franck Zal a étudié pendant quinze ans les pigments respiratoires des invertébrés colonisant des milieux extrêmes avant de se spécialiser dans le domaine de l’hémoglobine extracellulaire des invertébrés marins et leur transport d’oxygène. Il a travaillé au CNRS, à la Station biologique de Roscoff (université Paris-VI). Il est l'auteur ou co-auteur d'une centaine d'articles scientifiques[9] et a effectué plusieurs centaines de conférences scientifiques et communications.

Entreprise Hemarina[modifier | modifier le code]

Franck Zal crée à Morlaix (Bretagne, Finistère) sa société de biotechnologie, Hemarina, en 2007[10].

Distinctions[réf. nécessaire][modifier | modifier le code]

  • 2023 : prix Galien ;
  • 2020 : chevalier de l'Ordre National du Mérite Maritime ;
  • 2019 : trophée de l'avenir Europe1 ;
  • 2018 : startup de l'année EY ;
  • 2018 : breton de l'année ;
  • 2018 : prix de la société innovante bretonne ;
  • 2018 : trophé des Conquérants Bretons ;
  • 2018 : chevalier de l’ordre national du Mérite ;
  • 2017 : prix Creative Next US ;
  • 2017 : lauréat CCI international ;
  • 2017 : prix Galien Medstartup ;
  • 2016 : first prize as SME of the year ;
  • 2016 : prix Fast 50 ;
  • 2015 : premier prix de l'Alliance pour le Génie Biologique et Médical ;
  • 2015 : prix Biotech d'Avenir – Région Ouest ;
  • 2013 : prix E&Y Born Global – Région Ouest ;
  • 2001 : médaille de bronze du CNRS.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Franck Zal, Structures des hémoglobines extracellulaires d'annélidés et de vestimentifères colonisant des milieux extrêmes. Les hémoglobines face aux sulfures. Thèse de doctorat, Université Paris 6, coll. « Université Pierre-et-Marie-Curie (thèse) », (lire en ligne)
  2. (en) Franck Zal, Brian N. Green, François H. Lallier et Serge N. Vinogradov, « Quaternary Structure of the Extracellular Haemoglobin of the Lugworm Arenicola marina », European Journal of Biochemistry, vol. 243, nos 1-2,‎ , p. 85–92 (ISSN 1432-1033, DOI 10.1111/j.1432-1033.1997.85_1a.x, lire en ligne, consulté le ).
  3. « Talents | CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le ).
  4. « Annuaire des adhérents », sur www.bretagne-biosciences.fr (consulté le ).
  5. « Biotech Santé Bretagne », sur Biotech Santé Bretagne (consulté le ).
  6. « Franck Grimaud élu président du pôle Atlanpole Biotherapies », sur Atlanpole Biotherapies, (consulté le ).
  7. « Victoires de la Bretagne. Les lauréats 2018 », (consulté le ).
  8. « Hemarina – Le premier transporteur d'oxygène universel à visée thérapeutique », sur Hemarina (consulté le ).
  9. « Google Scholar », sur scholar.google.fr (consulté le ).
  10. Morlaix (Finistère) De notre correspondante Nora Moreau, « Le ver marin, produit médical miracle ? », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]