François Trophime Rebecqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Trophime Rebecqui
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activité

François Trophime Rebecqui (né le à Marseille - mort le dans cette même ville) était un négociant établi à Marseille sous l'Ancien Régime, qui s'engagea dans l'action politique lors de la Révolution.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut compromis dans les premiers troubles qui agitèrent la Provence en 1789. Administrateur des Bouches-du-Rhône en 1790, il fut chargé, comme commissaire, d'organiser le district d'Avignon après son annexion. Cité à la barre de l'Assemblée législative pour son ardeur révolutionnaire, traduit devant la Haute-Cour d'Orléans, il fut acquitté.

Élu député de la Convention par le département des Bouches-du-Rhône, proche des Girondins. Lors du Procès de Louis XVI il vote la mort du roi. Entièrement aux ordres de Charles-Jean-Marie Barbaroux, exécuteur docile des volontés de Madame Roland, à la Convention il dénonça Maximilien de Robespierre comme aspirant à la tyrannie le 8 avril 1793. Il donne par la suite sa démission de député de la Convention, mais il est tout de même proscrit lors de la Journée du 2 juin 1793.

Il se rend à Marseille où il tente de soulever le Midi contre la Convention, mais voyant le mouvement dégénérer en Contre-révolution royaliste, il met fin à ses jours le 1er mai 1794 en se noyant.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]