François Kevorkian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant la musique électronique image illustrant un musicien image illustrant français
image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant la musique électronique, un musicien français et un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

François Kevorkian
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
RodezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

François Kevorkian est un musicien français né le 10 janvier 1954 à Rodez[1]. Il est producteur, DJ, remixeur et propriétaire d'un prestigieux studio d'enregistrement (Axis, New York) assimilé au genre new wave voire house. Il est d'origine arménienne et est également connu sous le nom François K..

Biographie[modifier | modifier le code]

Exilé à New York depuis 1975[1], il gagne sa vie en étant batteur dans un club new-yorkais avant de jouer un an plus tard en tant que guest DJ dans des clubs comme le Paradise Garage, le Studio 54 ou le club Zanzibar[2]. Ses performances remarquables le propulsent directeur artistique du label disco Prelude en 1978. Il devient l'un des tout premiers DJ à toucher à la musique électronique à l'orée des années 1980, attirant ainsi l'attention de Kraftwerk, qui le sollicite pour l'album Electric Café (1986).

En tant que producteur/mixeur, il a collaboré avec Jan Hammer, Midnight Oil ou bien encore Pet Shop Boys, Eurythmics, Erasure (sur l'album éponyme Erasure, en 1995), Cabaret Voltaire, The Cure et U2. Sa réputation de technicien pointilleux et perfectionniste trouve son paroxysme après qu'il eut assuré le mixage de l'album Violator du groupe Depeche Mode (1990) (à l'exception du single Enjoy The Silence).

François Kevorkian a fondé à New York son propre studio d'enregistrement, Axis, où de nombreux artistes prestigieux viennent enregistrer leurs albums (dont Madonna), ainsi que son label Wave Music (en 1994). Ses prestations de DJ un peu partout dans le monde donnent un aperçu de son talent.

Durant les années 1996 à 2003, il fut l'un des organisateurs et DJ, avec Joe Claussell et Danny Krivit, des légendaires soirées Body & Soul à New York.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]