François Jarrige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Jarrige
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse

François Jarrige (né le 7 mars 1978) est un historien français. Il est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bourgogne et a été membre de l’Institut universitaire de France[1]. Agrégé et docteur en histoire de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ses travaux explorent l’histoire des mondes du travail, des techniques et de l’industrialisation à l'aune des enjeux sociaux et écologiques.

En 2022, il fait partie des 20 coprésidents de l'association appui financier des Soulèvements de la Terre[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (avec Vincent Bourdeau et Julien Vincent), Les luddites. Bris de machines, économie politique et histoire, Maisons-Alfort, È®e, 2006, 157 p.
  • Au temps des tueuses de bras. Les bris de machines à l'aube de l'ère industrielle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 367.
  • Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences, Paris, La Découverte, 2014, 420 p. [rééd. en poche][3]
  • (avec Emmanuel Fureix), La modernité désenchantée. Relire l'histoire du XIXe siècle français, Paris, La Découverte, 2015, 392 p.
  • (dir. avec Thomas Bouchet, Vincent Bourdeau, Edward Castleton, Ludovic Frobert), Quand les socialistes inventaient l'avenir, 1825-1860, Paris, La Découverte, 2015, 408 p.
  • (présentation et choix de textes) Gravelle, Zisly et les anarchistes naturiens contre la civilisation industrielle, Le Passager clandestin, 2016, 108 p. (ISBN 978-2-36935-058-3)
  • (dir.) Dompter Prométhée. Technologies et socialismes à l’âge romantique, Besançon, PUFC, 2016
  • (dir. avec T. Bouchet, S. Gacon, F-X. Nérard et X. Vigna), La gamelle et l'outil. Manger au travail en France et en Europe de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, Nancy, L’arbre bleu, 2016.
  • (avec Thomas Le Roux), La Contamination du monde. Une histoire des pollutions à l'âge industriel, Paris, Seuil, 2017, 656 p.; rééd. en poche coll. Point, 2020 et traduction anglaise (États-Unis) : The Contamination of the Earth. A History of Pollutions in the Industrial Age, Translated by Janice Egan and Michael Egan, MIT Press, july 2020[4]
  • (dir. avec Cédric Biagini et Christophe Cailleaux), Critiques de l'école numérique, Paris, L’échappée, 2019.
  • (dir. avec Marion Fontaine et Nicolas Patin), Le travail en Europe occidentale, Paris, Atlande, 2020.
  • (dir. avec A. Blin, S. Gacon et X. Vigna), L’utopie au jour le jour. Une histoire des expériences coopératives, Nancy, L’arbre bleu, 2020.
  • (dir. avec Julien Vincent), « La modernité dure longtemps ». Penser la discordance des temps avec Christophe Charle, Paris, Presses de la Sorbonne, 2020.
  • (avec Alexis Vrignon), Face à la puissance. Une histoire des énergies alternatives à l'âge industriel, Paris, La Découverte, 2020, 400 p.
  • (dir avec Liliane Hilaire-Pérez),Claude-Pierre Molard (1759-1837). Un technicien dans la cité, Besançon,  Presses universitaires de Franche-Comté, Annales littéraires,  2022, 318 p.
  • On arrête (parfois) le progrès, Histoire et décroissance, L'Échappée, coll. "Le pas de côté", 2022, 320 p[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « François Jarrige - LIR3S - UMR 7366 », sur tristan.u-bourgogne.fr (consulté le )
  2. Avec les Soulèvements de la Terre, nous continuerons à alimenter une eau vive qui partout frémit, Libération, tribune de des coprésidents de l'Association de défense des terres, 1e avril 2023
  3. Guillaume Tremblay-Boily. François Jarrige, Technocritiques : Du refus des machines à la contestation des technosciences, Paris, La Découverte, 2014, 419 p (compte-rendu). Bulletin d'histoire politique 2017 ; 25 (2) : 293-5. Lire en ligne
  4. Autour de l'ouvrage de François Jarrige et Thomas Le Roux. Centre de recherches historiques de l'École des hautes études en sciences sociales, 3 décembre 2018. Lire en ligne
  5. Laura Raim. Et si on arrêtait le progrès ? Arte Radio, 30 mars 2023. Écouter en ligne
  6. Marc Hunyadi. «On arrête (parfois) le progrès», la décroissance, nouvel horizon du genre humain. Le Temps, 21 novembre 2022. Lire en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]