François Castan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Castan[1], né en 1947 à Chennevières-sur-Marne (alors dans la Seine), est un dessinateur français de bande dessinée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1947 à Chennevières-sur-Marne, François Castan a suivi une formation académique de dessin François à l’école de dessin de la rue Madame et à l’atelier de Penninghen à Paris.

A sa sortie, il se lance dans la BD pour l'hebdomadaire Record. Mais c'est dans le magazine Fripounet des éditions Fleurus qu'il fera l'essentiel de sa carrière avec notamment les séries au long cours Agrume et Pépin (BD fantastique et humoristique baroque, 1970-1977), puis Floribert (BD écolo humoristique, 1977-1986), toutes deux sur des scénarii de son ami Mauguil. Il y réalisera également quelques histoires courtes et illustrations.

Oeuvre[modifier | modifier le code]

Agrume et Pépin[2][modifier | modifier le code]

Agrume et Pépin met en scène un frère et une sœur de 8-10 ans, Agrume (la fille) et Pépin (le garçon), accompagnés d'un kangourou parlant (le fantasque Pocket) et pour les besoins de certaines aventures d’un adulte, le journaliste Sam.

Au cours de leurs aventures mêlant fantastique, espionnage scientifique et humour, ils y rencontreront les Nocturniens, sortes de Schtroumpfs de l’espace, puis une bande d’espions, tous identiques à l’exception de leur chef et enfin les Termivores, petits extra-terrestres dotés de roues chenillées à la place des pieds et se nourrissant de terre !

Agrume et Pépin connaîtront en tout 9 épisodes et 182 planches, formant 3 grandes aventures et une dernière histoire indépendante.

Floribert[3][modifier | modifier le code]

Article détaillé : Floribert.

Floribert est un berger sans histoires qui hérite un jour d’un fragment de météorite au pouvoir magique, qui lui sera bien utile pour lutter contre pollueurs, bétonneurs et bandits en tous genres.

Floribert connaîtra en tout 15 épisodes et 303 planches.

Histoires courtes scientifiques[modifier | modifier le code]

Quelques années plus tard, associé à Serge Saint-Michel pour les textes, il réalisera un grand nombre d'histoires courtes scientifiques pour la revue L'Argonaute, qui seront reprises en 2001 en deux albums sous le titre 2000 ans de génie par les éditions France impact promotion, ainsi qu’une version BD de Diderot et l’encyclopédie.

Fin des années 1980, il entreprend une collaboration avec la revue médicale Le journal du jeune patricien, avec des gags en alternance avec des publicités qui seront repris dans trois albums (éditions Vaucouleurs).

Zeltron[modifier | modifier le code]

Gagnant d’un concours organisé par EDF, il crée le personnage de Zeltron qui aura son heure de gloire à la télévision en dessin animé(Les Aventures électriques de Zeltron), ainsi qu’une BD que François Castan dessinera sur un scénario de son compère Mauguil[4] (Zeltron, Petite-Soupe et les autres[5], éditions Fernand Nathan, 1980).

Presse généraliste[modifier | modifier le code]

En parallèle à son activité de BD, il se spécialise aussi dans le dessin de presse avec un humour tantôt poétique, tantôt satirique et parfois grivois (France-Soir, le Matin de Paris,…).

Toute sa carrière, il réalisera également des affiches pour le théâtre, des publicités et un nombre important de cartes postales humoristiques, notamment sur Paris.

Annexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) François Castan
  2. Blog m-bd, « Castan », sur Le blog de m-bd (consulté le 20 mai 2017)
  3. Bédéthèque, « Floribert - BD, informations, cotes », sur www.bedetheque.com, (consulté le 20 mai 2017)
  4. Bédéthèque, « Mauguil - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur www.bedetheque.com (consulté le 20 mai 2017)
  5. Bédéthèque, « Zeltron - BD, informations, cotes », sur www.bedetheque.com (consulté le 20 mai 2017)