Forte Gabrielli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Forte Gabrielli
ForteGabrielli.jpg

Forte Gabrielli, par Venanzio l'Eremita (XVIIe siècle). Naples, Eremo del SS. Salvatore ai Camaldoli

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Ordre religieux

Le bienheureux Forte Gabrielli (né en 970 à Gubbio, en Ombrie et mort le dans la même ville) était un ermite et un moine italien du Moyen Âge, qui vécut en Ombrie à la fin du Xe et au début du XIe siècle. Il appartenait à la famille Gabrielli de Gubbio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ermite dans les montagnes situées autour de Gubbio, Forte Gabrielli a rejoint les Bénédictins à l'abbaye de Fonte Avellana[1].

Il est mort le et a été béatifié par le pape Benoît XIV, le . Son corps est encore exposé dans la cathédrale de Gubbio.

En 1740, pour célébrer les 700 ans de sa mort, son homonyme descendant, Forte Gabrielli comte de Baccaresca, fit représenter Forte, parmi d'autres membres de la famille, par Pompeo Batoni dans un retable pour la chapelle Gabrielli dans l'église de San Gregorio al Celio à Rome (Vierge sur le trône entourée des Saints et Bienheureux de la famille Gabrielli de Gubbio). Dans la même occasion, à Forte fut également dédié par Carlo Innocenzo Frugoni un poème: Per il Beato Forte Gabrielli da Gubbio eremita e monaco, celebrandosi dal signor conte Gabrielli suo discendente il compimento del settimo secolo di sua beata memoria.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Rinaldo Reposati, Vita del beato Forte Gabrielli da Gubbio eremita, ove specialmente si esamina il punto, se egli sia stato monaco, ed eremita dell'Avellana, oppure semplice solitario negli Appennini presso alla terra della Schieggia, publié à Gubbio, par Giuseppe Bartolini, 1758.

Notes et références[modifier | modifier le code]