Formule d'eulogie en islam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La bénédiction sur le Prophète — Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui — dans sa mise en page ramassée.
Le nom du prophète Mahomet (محمّد, Muhammad) avec l'eulogie en haut à gauche, en calligraphie thuluth.

Une formule d'eulogie en islam est une phrase de louange ou de bénédiction que les musulmans pieux ont pris l'habitude de prononcer ou d'écrire après le nom d'Allah, de ses prophètes, en particulier Mahomet et d'autres personnages importants de l'islam.

Origines[modifier | modifier le code]

On trouve dans le Coran, sourate 33 (al-Ahzab), ce verset (no 36) :

« Oui, Dieu et ses anges bénissent le Prophète. Ô vous, les croyants ! Priez pour lui et appelez sur lui le salut [sallû 'alay-hi wa-sallamû taslîman / صَلُّواْ عَلَيْه وسَلَّمُواْ تَسْلِيماً] (Traduction Denise Masson) »

Eulogies pour Dieu et Mahomet[modifier | modifier le code]

Allah (à droite) et Mahomet (à gauche), avec leur eulogie respective, à Sainte-Sophie, à Istanbul.

Ces eulogies sont tellement fréquentes dans les textes arabes qu'elles ont de longue date été imprimées sous un format réduit, et aujourd'hui, ces éléments ont été transcrits dans le système Unicode par des caractères uniques (ligatures) afin de les représenter.

  • L'eulogie « splendeur de sa majesté », en arabe : jalla jalāla-hu, جَلَّ جَلالَهُ[Note 1], suit la prononciation du nom de Dieu (Allah)
  • Seul le nom de Mahomet est suivi de la formule « que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui », en arabe : ṣallā l-lāhu `alay-hi wa-ṣallam, صَلَّىٰ اللّٰهُ عَلَيْهِ وَسَلَّم. Chaque fois que l'on prononce ou que l'on écrit le nom du Prophète, on le fait suivre de cette formule. En arabe, celle-ci est communément appelée « La prière sur le Prophète[1] » (الصلاة على النبي (aṣ-ṣalāt `alā an-nabī)) ou encore (التصلية (at-taṣlyia)) c'est-à-dire l'action de prier mais, ici, plus précisément de bénir le prophète en prononçant son eulogie[2] (puisque l'on « prie sur lui »).

En français, l'eulogie de Mahomet est souvent abrégée pbsl (Paix et bénédiction sur Lui), pbAsl (Paix et bénédiction d'Allah sur Lui), bsdl (Bénédiction et salut de Dieu sur lui), pbdl (Paix et bénédiction de Dieu sur lui) ou psl (Paix sur lui), à moins que l'on utilise des abréviations de la formule en arabe : l'sAaws ou d'autres variantes comme saw, sAws ou sAas qui dérivent toutes des quatre initiales arabes de l'eulogie ﺻ ﺍ ﻌ ﺲ (s - A - ' - s)[Note 2].

Eulogie pour les autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Version vectorisée du panneau (à Sainte-Sophie) portant le nom calligraphié de Ali et l'eulogie raḍī allāh ʿan-hu.
    Pour d'autres personnages importants de l'islam comme les compagnons de Mahomet, les quatre premiers califes, les membres de la famille du prophète comme Fatimah et Ali, ou encore ʿĪsā (Jésus) et sa mère Maryam (Marie), on fait suivre leur nom de la formule « que Dieu soit satisfait de lui / d'elle » (arabe : raḍī allāh ʿan-hu, رضي الله عنه). Mais on rencontre aussi fréquemment cette formule « Sur lui / elle le salut » : عليه / عليها السلام (ʿalay-hi / ʿalay-ha as-salām)).
    En français, la première formule est abrégée ASL (« Allah [soit] satisfait [de] lui »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ligature de cette eulogie : (Unicode : U+FDFB ; HTML : ﷻ).
  2. Ligatures de cette eulogie : (Unicode : U+FDFA ; HTML : ﷺ), et pour sa forme abrégée : (Unicode : U+FDF5 ; HTML : ﷵ).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Abid 2017, p. 152.
  2. Abid 2017, p. 164, note 39.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hiba Abid, « La vénération du Prophète en Occident musulman à travers l’étude codicologique de livres de piété (XIe /XVIIe - XIIIe/XIXe siècles) », Archives de sciences sociales des religions, no 178,‎ , p. 151-176 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]