Fordingbridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fordingbridge
Fordingbridge
Centre ville.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Hampshire
District New Forest
Code postal SP6
Indicatif 01425
Démographie
Population 5 998 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 55′ 39″ nord, 1° 47′ 24″ ouest
Divers
Devise £
Traduction Livre anglaise
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Fordingbridge

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Fordingbridge
Liens
Site web www.fordingbridge.co.uk/

Fordingbridge est une ville faisant partie de la paroisse civile de Fordingbridge. Elle est située dans le district de New Forest et le comté du Hampshire en Angleterre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par la rivière Avon et compte une population de 5 998 habitants en 2011[1].

Elle se trouve à 130 km au sud-ouest de Londres et à 16 km au sud de la ville de Salisbury.

Fordingbridge est un ancien bourg et il s'y tient un marché régulièrement.

Le sentier de grande randonnée de la vallée de l'Avon traverse la ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Fordingbridge apparait dans le Domesday Book en sous le nom de Forde. Le maître de la ville était un certain Robert dit « Robert le fils de Gerald ». Avant 1066, elle avait été tenue du roi Edward par Alwy. Au début du XIIIe siècle, Hugh de Linguireen est le maître. En mourant vers 1231, il laisse son héritage à Alice, une nièce, épouse de Guillaume de la Falaise[2]. Fordingbridge a ensuite été tenue par la famille Rowner[3].

La ville est par la suite dirigée par Elias de la Falaise jusqu'à sa mort en 1254. Son frère Guillaume est mort la même année. Avant 1277, la ville a été vendue à la Couronne par le félon Guillaume de la Falaise, petit-fils de Guillaume, et fut donnée en cette année à sir William le Brune, chambellan du roi[4]. La possession de la ville passe à la famille Brune jusqu'à la mort de Charles Brune en 1769, quand la maison de Brune s'est éteinte sans lignée masculine. Par son testament, ses domaines furent finalement donnés à son neveu le révérend Charles Prideaux-Brune de Prideaux Place, à Padstow dans les Cornouailles. La ville resta alors en possession de la famille Prideaux-Brune[4].

Le tissage y a été pratiqué au XVIe siècle et au XIXe siècle. Des usines fabriquaient de la toile de voile et filaient le lin. En 1900, l'industrie principale de la ville était la fabrication de toile de voile et la fabrication de briques et de tuiles. Des moulins à farine, une fonderie de fer étaient également en activité[5].

Le pont[modifier | modifier le code]

Les arches du pont sur l'Avon.

Le premier pont de Fordingbridge a été construit avant 1252, date à laquelle l'huissier et les hommes de la ville ont reçu une « subvention de pontage » pour des travaux de réparation[3]. Plusieurs subventions similaires ont suivi, la dernière étant datée de 1452[3]. Le pont mesure 40 mètres de long et se compose de sept arches de pierre[6]. Le pont a apporté beaucoup de circulation dans la ville[3]. À l'extrémité est du pont a été construit l'« hôpital Saint-Jean-Baptiste » pour les voyageurs pauvres[7]. L'hôpital a été fondé en 1272 et a cessé son activité en 1546[7]. Seuls certains murs des fondations sont encore visibles[7]

Une coutume qui a survécu jusqu'en 1840 a obligé le seigneur de Fordingbridge, au cours d'un mois d'été connu sous le nom de « mois de clôture », à maintenir le pont gardé et à arrêter quiconque prenant de la venaison dans la New Forest[3].

Des modifications importantes ont été apportées en 1841 lorsque les deux côtés du pont ont été élargis, ajoutant 45 cm à sa largeur[6]. Les arches originales sont encore visibles, leur largeur étant inférieure à celle du XIXe siècle[6]. Un sentier en béton armé a été ajouté en 1901 d'un côté pour élargir le pont[6].

Église Sainte-Marie[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Marie.

L'église Sainte-Marie était à l'origine un bâtiment du XIIe siècle[3]. Vers 1220-1240, l'église fut considérablement agrandie et pratiquement reconstruite[3]. Une tour fut construite au XVe siècle[3]. Au XIXe siècle, la sacristie du sud fut reconstruite et agrandie et une seconde sacristie fut ajoutée[3]. On y entreprit alors une rénovation importante[3]

L'église héberge un mémorial à James Alexander Seton, le dernier britannique tué dans un duel en Angleterre[8].

Brookheath[modifier | modifier le code]

Brookheath (50° 57′ 05″ N, 1° 48′ 37″ O) est un petit hameau près de Fordingbridge. Il se trouve en dehors du Parc national New Forest[9]. Son nom évoque la présence d'un ruisseau, voisin de landes de bruyères.

Tinkers Cross[modifier | modifier le code]

Tinkers Cross (50° 56′ 26″ N, 1° 47′ 49″ O) est un hameau du parc national de New Forest dans le Hampshire, en Angleterre. Fordingbridge se trouve à environ 1,8 km au sud-est de son hameau. Le nom du hameau pourrait être lié à une croix « bricolée ».

East Mills[modifier | modifier le code]

East Mills (50° 55′ 41″ N, 1° 46′ 26″ O) est un hameau de Fordingbridge sur la rivière Avon, à environ 2,4 km du centre-ville. Des moulins sur l'Avon auraient donné leur nom au hameau.

Résidents notables[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Town population 2011 », sur Neighbourhood Statistics, Office for National Statistics (consulté le 8 décembre 2016).
  2. (en) « Domesday Map – Fordingbridge ».
  3. a b c d e f g h i et j (en) « Victoria County History of Hampshire: Fordingbridge ».
  4. a et b (en) « Victoria County History of Hampshire: Rowner ».
  5. (en) « Bickton, NFDC ».
  6. a b c et d (en) « Pont antique de Salisbury et Fordingbridge », sur www.engineering-timelines.com.
  7. a b et c (en) « Hampshire Treasures Volume 5 (New Forest) Page 141 » « Hampshire treasures », .
  8. (en) Ross, David, « Fordingbridge, St Mary Church », Britain Express (consulté le 23 août 2014).
  9. (en) « Nouvelle carte du parc national New Forest ».
  10. (en) « BBC Inside Out », BBC, (consulté le 17 mars 2007).
  11. (en) « Town clerk retires after 30 years (From Salisbury Journal) ».