Lymington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lymington
Lymington
Vue aérienne de Lymington.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Angleterre
Région Angleterre du Sud-Ouest
Comté Hampshire
Statut Autorité unitaire
Borough
Démographie
Population 9 385 hab. (2011[1])
Géographie
Coordonnées 50° 45′ nord, 1° 33′ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

Voir sur la carte administrative d'Angleterre
City locator 14.svg
Lymington

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Lymington

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Lymington

Lymington est un port sur le Solent, dans le comté du Hampshire, Angleterre.

Vue d'ensemble[modifier | modifier le code]

La ville est située à l'est de la conurbation de Bournemouth et face à l'île de Wight qui est reliée à Lymington par un ferry.

La cité balnéaire compte 9 385 habitants au recensement de 2011, avec une économie tournée principalement vers le tourisme. Il s'y trouve un grand nombre de marinas, avec de nombreux yachts et voiliers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Rues pavées du centre-ville de Lymington.

Antiquité[modifier | modifier le code]

Le plus ancien peuplement de Lymington se situe autour de l'âge du fer. Un hill fort y est connu aujourd'hui sous le nom de Buckland Rings. La colline et les fossés du fort ont survécu et des fouilles archéologiques ont été effectuées en 1935. Le fort a été daté du VIe siècle av. J.-C.. Il existe un autre site présumé de l'âge du fer à proximité, Ampress Hole. Toutefois, les preuves de la colonisation ultérieure sont rares avant le «Domesday book» (1086).

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Lymington est née d'un village anglo-saxon[2]. Les Jutes sont arrivés dans la région en provenance de l'île de Wight au VIe siècle et ont fondé une colonie appelée Limentun . [citation nécessaire]. Le mot vieil anglais tun signifie une ferme ou un hameau tandis que limen est dérivé du mot vieil anglais lemanos, un orme[3].

La ville est enregistrée dans le Domesday Book sous le nom de "Lentune".

Vers 1200, le seigneur du manoir, William de Redvers, crée le noyau de New Lymington autour du quai actuel et de High Street, tandis qu'Old Lymington comprend le reste de la paroisse. Il donne à la ville sa première charte et le droit de tenir un marché[4].

Temps modernes[modifier | modifier le code]

La ville devient une section parlementaire en 1585, élisant deux députés jusqu'en 1832, lorsque sa base électorale a été élargie. Sa représentation a été réduite à un membre en vertu de la Deuxième loi de réforme de 1867 et a été intégrée à la section de New Forest en vertu de la loi de 1885 relative à la redistribution des sièges.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La Twinning Association coordonne les échanges[5].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hampshire Hub »
  2. (en) King, Edward: A walk through Lymington , 2nd ed. (Southampton: Ensign, 1990)
  3. (en) Coates, R., 1993, The Place-Names of Hampshire, Ensign Southampton.
  4. (en) R. Bearman, ed.: Charters of the de Redvers Family and the Earldom of Devon, 1090–1217, Exeter: Devonshire Records Society, 1994.
  5. (en) « Lymington International Twinning Association ».