Fontaine Barcaccia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fontaine Barcaccia
Fontana della Barcaccia
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Style
Architecte
Pietro Bernini et Gian Lorenzo Bernini (Le Bernin) (sculpteurs, père et fils)
Matériau
Construction
Commanditaire
Le pape Urbain VIII
Statut patrimonial
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Accès et transport
Métro
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rome
voir sur la carte de Rome
Red pog.svg

La fontaine Barcaccia (fontana della Barcaccia, fontaine de la barque, en italien) est une fontaine romaine monumentale, chef-d'œuvre baroque de 1629 des sculpteurs italiens Pietro Bernini et Gian Lorenzo Bernini (Le Bernin) (père et fils), du centre de la place d'Espagne (piazza di Spagna), au pied de l'escalier de la Trinité-des-Monts du XVIIIe siècle, du centre historique de Rome en Italie.

Sculpture allégorique en forme de barque semi-naufragée dans un bassin, prenant l'eau de toute part, en mémoire de la terrible catastrophe naturelle-inondation record du Tibre de Noël du [1].

Historique[modifier | modifier le code]

La « fontaine Barcaccia » est un chef-d'œuvre de sculpture baroque italienne, commandé en 1629 par le pape Urbain VIII aux sculpteurs italiens Pietro Bernini et Gian Lorenzo Bernini (Le Bernin) (père et fils). Durant l'inondation-déluge historique du Tibre de Noël du , les Romains et le Pape en personne, de l'époque, Clément VIII, étaient obligés de traverser entre autres cette place dans des barques, du fait de la hauteur d'eau due à la crue.

Cette fontaine en travertin (dont la proue et la poupe sont symétriquement identiques) est remplie d'une eau bleu turquoise très claire de l'aqueduc de l'Aqua Virgo (du réseau d'alimentation en eau potable de Rome, qui passe sous la place). La barque est figurée comme prenant l'eau de toute part (précisément par sept points, symbole des sept crues historiques les plus destructrices du Tibre[2],[3]).

Elle est ornée à ses extrémités du blason et symboles héraldiques (tiare pontificale, soleil, abeilles) du pape Urbain VIII (de la famille Barberini, originaire de Florence)[4]. Cette fontaine de Rome, fontaine à vœux, est toujours parsemée de pièces de monnaie qu'y jettent les Romains, mais aujourd'hui surtout les touristes du monde entier.

Aspect technique[modifier | modifier le code]

Alimentée par l'aqueduc de l'Aqua Virgo, la fontaine est placée dans une fosse au raz du sol semi-enterrée en raison d'un problème de pression d'eau naturelle insuffisante pour l'alimenter à l'époque de sa construction au XVIIe siècle.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Elle est gravement vandalisée, entre autres, le 19 février 2015 par des supporteurs hooligans du club de football néerlandais Feyenoord Rotterdam, à l'occasion d'un match de Ligue Europa 2014-2015 contre l'AS Roma[5], mais elle fut très vite remise en son état habituel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]