Fondation Hans Wilsdorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hans Wilsdorf et Wilsdorf.

La Fondation Hans Wilsdorf est une fondation privée de droit suisse, établie à Carouge (dans le canton de Genève). Elle est propriétaire exclusive du groupe d'horlogerie Rolex.

But[modifier | modifier le code]

Le but premier de la fondation est d'assurer la pérennité du groupe Rolex. Puis, il est d´« allouer des dons à diverses œuvres de bienfaisance et à des patronages énumérés dans l'acte de fondation ainsi qu'à l'École d'Horlogerie de Genève, à l'École des Arts Décoratifs de Genève, section arts industriels, à la Faculté des sciences économiques et sociales de l'Université de Genève, au Laboratoire suisse de recherche horlogère à Neuchâtel et, enfin, fournir aux neveux et nièces du fondateur et à leurs descendants des allocations pour leur entretien, l'éducation et l'entretien de leurs enfants. »[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La fondation a été créée le par Hans Wilsdorf (président et fondateur de Rolex), après le décès de sa femme en 1944. Comme confirmé par la lecture de son testament en 1960, il lègue l'ensemble de ses actions à la fondation pour que l´entreprise Montres Rolex SA lui survive. La forme juridique actuelle de la fondation date du 21 janvier 1986.

Direction[modifier | modifier le code]

La Fondation Hans Wilsdorf est placée sous la responsabilité d'un conseil de fondation de sept membres, traditionnellement des notables ou des hommes politiques genevois influents et des membres de la famille Wilsdorf. Elle a été présidée de 1995 à 2013 par un notaire, Pierre Mottu, puis dès novembre 2013 par le notaire associé de Me Mottu, Costin van Berchem.

Références[modifier | modifier le code]