Florence Jany-Catrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Florence Jany-Catrice, née en 1964, est une économiste française, spécialisée dans l’étude de l’emploi dans les services et des indicateurs économiques (ou nouveaux indicateurs de richesse). Professeur à l’Université de Lille I et chercheuse au Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSE-CNRS), elle participe aussi à l’animation de collectifs critiques tels que le Forum pour d'autres indicateurs de richesse. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles et est actuellement directrice de la Revue française de socio-économie[1].

Travaux en économie[modifier | modifier le code]

Les activités de recherche de Florence Jany-Catrice se sont d’abord portées sur l’économie et la socio-économie des services et sur la comparaison internationale des systèmes d'emploi. Ses travaux portent de manière générale sur l'économie de la qualité : l’emploi des femmes dans les activités dites « de service à la personne », les activités du « care » (soins aux personnes âgées en particulier)[2] etc.

Elle a effectué en collaboration avec l’économiste Jean Gadrey une série de revues des indicateurs de richesse et de bien-être, ce qui s’est traduit par la publication en 2005 d’un livre de référence sur cette question, Les Nouveaux Indicateurs de richesse. Sur un mode plus appliqué, elle a testé sur les régions françaises un indicateur alternatif de bien-être initialement mis au point au Canada par les chercheurs canadiens Lars Osberg et Andrew Sharpe[3]. Elle a mis au point en 2007-2008, sur un mode participatif, une adaptation régionale, dans le Nord-Pas-de-Calais, du Baromètre des inégalités et de la pauvreté. Sur un mode également participatif, elle a construit avec Rabih Zotti, économiste au CLERSE, un indicateur comparatif de santé sociale (ISS) pour les régions françaises.

Au sein de l'Institut des sciences économiques et du management où elle enseigne en M1 et M2[4], elle assure la direction du Master 2 d'Action publique, institutions et économie sociale et solidaire[5].

Activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Florence Jany-Catrice a publié de nombreux articles dans la presse française, notamment dans Le Monde[6].

Membre du comité de rédaction de la revue Socio-économie du travail (Économies et sociétés), elle est directrice et membre du comité de rédaction de la Revue française de socio-économie (RFSE)[7] qu'elle a cofondée avec Bernard Convert et Richard Sobel. Elle est coprésidente avec Jean Gadrey du Forum pour d'autres indicateurs de richesse fondé en 2008 initialement pour surveiller les activités de la Commission Stiglitz.

Distinction[modifier | modifier le code]

  • chevalier de la Légion d'Honneur, 2015[8].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Performance totale: nouvel esprit du capitalisme?, éditions Presses Universitaires du Septentrion, coll. Capitalismes, éthique, institutions, 2012
  • (avec François-Xavier Devetter et Thierry Ribault), Les Services à la personne, éditions La Découverte, coll. Repères, 123 p., 2009
  • « Les services à la personne : la double inégalité », in Louis Maurin, Patrick Savidan (sous la direction de), L’État des inégalités en France, éditions Belin, 2008
  • (avec Stephan Kampelmann), « L'indicateur de bien-être économique : une application à la France », Revue française d'économie, 2007
  • (avec Jean Gadrey), Les Nouveaux Indicateurs de richesse, éditions La Découverte, coll. Repères, 123 p. (voir traductions en anglais, portugais, italien), 2005, réédition actualisée en 2007.
  • « Une analyse socioéconomique de l'emploi dans l'hôtellerie-restauration en France et aux États-unis », Économies et sociétés, série "Socio-économie du travail", AB n° 23 (1), 2004
  • (avec Dominique Méda, Bernard Perret et Andrew Sharpe), « Débat sur l'indice du bien-être économique », Travail et emploi, n° 93, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Revue dite RFSE publiée aux éditions La Découverte.
  2. Cf. ouvrage Les Services à la personne avec François-Xavier Devetter et Thierry Ribault dans la collection Repères des éditions La découverte.
  3. Cf. article avec Stephan Kampelmann, « L'indicateur de bien-être économique : une application à la France », Revue française d'économie, juillet 2007.
  4. http://clerse.univ-lille1.fr/spip.php?article163
  5. http://ses.univ-lille1.fr/Formations/sciences-eco/masters/master-2/APIESS/
  6. « Des emplois de 12 heures par semaine », Le Monde, 26 février 2008 ; « L'acte de naissance du chacun pour soi », Le Monde, 5 mars 2007 ; ou encore avec Rabih Zotti, « Les régions françaises face à leur santé sociale », Territoires, Adels, p. 42-45, 2008.
  7. Revue dont le premier éditorial se place dans la lignée du manifeste « Vers une économie politique institutionnaliste », lequel définit ce qu’est la posture de recherche en socio-économie.
  8. « Journal officiel de la République Française », 13 juillet 2014 (décret du 11 juillet 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]