flOw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flow.
flOw
image

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur thatgamecompany
SuperVillain Studios (PSP)
Concepteur Jenova Chen
Nick Clark
Musique Austin Wintory

Date de sortie Adobe Flash
Internet 2006

PlayStation 3
Drapeau : États-Unis
Drapeau : Europe
Drapeau : Japon

Playstation Portable
Drapeau : États-Unis
Licence Gratuiciel, commercial
Version 44 (Flash)
Genre Action, simulation de vie
Mode de jeu 1 à 2 joueurs (PS3, PSP)
Plate-forme Linux, Mac OS, Windows
PlayStation 3, PlayStation Portable
Média Téléchargement (PSN)
Contrôle Souris, Sixaxis

Évaluation PEGI : 3+
Moteur Adobe Flash

flOw est un jeu vidéo de type simulation de vie conçu par Jenova Chen et Nicholas Clark et développé en Flash. Publié en 2006 sur le Web, le jeu a connu un succès d'audience immédiat. Les créateurs, qui ont monté leur propre structure, thatgamecompany, ont été démarchés par Sony Computer Entertainment dans le but d'adapter le jeu sur PlayStation 3. Le jeu fut proposé en téléchargement sur le PlayStation Network en 2007, à prix réduit[1]. Une version PlayStation Portable a également vu le jour en 2008.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur dirige un micro-organisme, sorte de plancton, dans les profondeurs d'un milieu subaquatique. D'abord de forme simple, l'organisme grandit et se complexifie au fur et à mesure qu'il dévore d'autres créatures. Sans but prédéfini et livré à lui-même, le joueur est invité à explorer ce monde abstrait, à expérimenter et à comprendre ses ressorts pour survivre et faire évoluer sa créature ou plus simplement, à contempler cet univers visuel élégant à l'ambiance sonore méditative.

Imaginé par Jenova Chen, flOw a été développé sur le logiciel d'animation vectoriel Adobe Flash et publié gratuitement sur internet, jouable en ligne ou bien téléchargeable sur le site officiel de Jenova Chen. Le jeu a été conçu dans le cadre de la thèse de recherche de Chen à l'« Interactive Media Division » de la réputée « École de Cinéma et de Télévision » de l'Université de la Californie du Sud (USC). Le jeu comprend un « ajustement dynamique de la difficulté » (DDA) qui permet au système de s'adapter aux différents niveaux de compétence des joueurs, permettant à ces derniers de progresser à leur rythme.

Le jeu a été conçu de manière à ce qu'aucune difficulté insurmontable ne puisse venir bloquer la progression du joueur : tout problème est contournable et il n'y a aucun game over. C'est aussi à cette "philosophie" de game design à laquelle le titre du jeu, flOw - qui signifie « écoulement » - fait référence.

Version PlayStation 3[modifier | modifier le code]

Dirigée par Nick Clark, la version PlayStation 3 a été annoncée en mai 2006 et éditée en février 2007. Cette version propose diverses améliorations, dont quatre nouvelles créatures, qui s'ajoutent aux deux initiales. Chacune possède ses caractéristiques et son environnement propre. Le système de jeu se voit enrichi de nouveaux mécanismes : par exemple, un type d'organisme a la possibilité de paralyser ses proies, un autre peut tournoyer sur lui-même pour attirer la faune environnante, etc. La jouabilité du titre a été adaptée aux fonctions gyroscopiques de la manette Sixaxis et la créature se contrôle en inclinant le contrôleur. Les boutons permettent de lancer la seule et unique aptitude de l'animal (accélérer, tournoyer...). Un mode deux joueurs a également été implémenté permettant à deux organismes d'évoluer côte à côte.

Toujours réalisée par Austin Wintory, l'ambiance sonore épurée comprend de nouvelles compositions, avec des notes de musique qui « répondent » aux actions du joueur. La réalisation visuelle a gagné en détails et en finesse. Le jeu propose un affichage Full HD en 1080p et une bande-son 5.1 certifiée THX.

Accueil[modifier | modifier le code]

Dans les deux semaines qui ont suivi la publication du jeu sur le Web, flOw a été téléchargé à 350 000 reprises[2]. Au mois de juillet 2006, le nombre de téléchargements atteignait 650 000[3]. flOw a par ailleurs été élu « Jeu internet du mois » par le magazine Edge en mai 2006[4].

La version PlayStation 3 a reçu des appréciations positives dans les plus importants média vidéoludique mais les réactions furent néanmoins divisées. Par son caractère non conventionnel, le jeu fut l'occasion de reposer la question de la définition du jeu vidéo mais aussi de pointer les limites de la "critique" traditionnelle, assez embarrassée face à cet « ovni vidéoludique »[5]. flOw a reçu le Game Developers Choice Awards 2008 du « meilleur jeu téléchargeable de l'année »[6].

Notes dans les médias : 1UP.com 7/10[7]EuroGamer 7/10[8]GameSpot 7.1/10[9]IGN 7.6/10[10]PlayStation Magazine 16/20

À noter[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Avant la sortie de la PlayStation 3, une rumeur voulait que le jeu soit pré-installé sur le système[13]. Finalement, le jeu fut proposé en téléchargement pour 4,99€ quatre mois après la sortie de la console.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Version Flash

Version PlayStation 3

  • Kellee Santiago - Productrice
  • Nick Clark - Directeur, game designer
  • John Edwards - Programmeur principal
  • Hao Cui - Directeur artistique, artiste principal
  • Helen Hyung Choi - Art Direction
  • Austin Wintory - Musique et effets sonores

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le jeu fut proposé 4€99 en Europe.
  2. Independent Games: Flow, Juan Devis, KCET, lu le 18 février 2007
  3. a et b Check Out My Flow, Evan Shamoon, 14 juillet 2006, Wired
  4. flOw, thatgamecompany, lu le 18 février 2007
  5. flOw : haro sur la critique, Overgame, 5 avril 2007
  6. Communiqué de presse, gamechoiceawards.com, 20 mars 2008.
  7. flOw, Andrew Pfister, 1up.com, 22 février 2007.
  8. flOw, Richard Leadbetter, EuroGamer, 1er avril 2007.
  9. flOw, Alex Navarro, GameSpot, 22 février 2007.
  10. flOw Review, Chris Roper, IGN Entertainment, 20 février 2007.
  11. A la 8e cérémonie de l'Independent Games Festival, en 2006, Cloud a remporté « IGF Student Showcase Entrant ». Finalist and Winners 2006, Independent Games Festival, lu le 20 février 2007
  12. PS3 : 3 jeux pour thatgamecompany, 4 décembre 2006, Gamekult
  13. New Year's flOw, 18 décembre 2006, IGN