Fannette Charvier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fannette Charvier
Illustration.
Fannette Charvier à l'Assemblée nationale en juin 2017.
Fonctions
Députée de la 1re circonscription du Doubs
En fonction depuis le
(1 an, 4 mois et 28 jours)
Prédécesseur Barbara Romagnan
Biographie
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Annecy
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômé de Université Savoie-Mont-Blanc

Université Pierre-Mendès-France

Fannette Charvier, née le à Annecy en France, est une femme politique française.

Lors des élections législatives de 2017, elle est élue députée dans la première circonscription du Doubs sous l'étiquette LREM.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse, formation, vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Fannette Charvier est née le 31 décembre 1984 à Annecy (Haute-Savoie).

Elle grandit en Haute Savoie, à Seyssel, puis à Rumilly où elle obtient un baccalauréat littéraire avec mention. Puis elle poursuit à l'université Savoie-Mont-Blanc à Chambéry un DEUG en sociologie, puis à Grenoble à l'UPMF une licence en sciences de l'éducation obtenue également avec mention bien.

Après un an à l'IUFM de Grenoble, elle quitte son emploi étudiant d'hôtesse de caisse à Comboire pour obtenir un certificat de qualification professionnelle en alternance d'assistance dentaire. En 2009, elle quitte Grenoble pour Viviers-du-Lac et se spécialise en implantologie dans un cabinet dentaire d'Annecy, tout en suivant un cursus de naturopathie à Genève.

Elle s'installe définitivement à Besançon en 2011, et après avoir occupé plusieurs petits boulots dans la vente, elle est embauchée à la Caisse primaire d'assurance maladie de Besançon au service relation clients. Elle réside dans le quartier de Planoise depuis 2015.

Députée de la XVe législature[modifier | modifier le code]

Fannette Charvier est élue députée aux élections législatives de 2017 dans la première circonscription du Doubs avec 53,49 % des voix. Elle devance la députée sortante Barbara Romagnan, qui a obtenu 46,51 % des voix[1].

En juin 2017, membre du groupe La République en marche, elle intègre la Commission des Affaires culturelles et de l'Éducation[2]. Le 4 juillet 2017, elle vote pour la déclaration de politique générale[3] du gouvernement Édouard Philippe (application de l'article 49, alinéa premier, de la Constitution)[4].

Alors que son taux de présence aux votes de l'Assemblée est « remarquable » entre juin et septembre 2017 selon Les Jours (94 % en moyenne), celui-ci chute progressivement ensuite, jusqu'à 55 % en mai 2018[5]. Elle reste malgré tout l'une des députés les plus assidus du groupe LREM[5] et de l'hémicycle[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]