Fandango (Scarlatti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le fandango en mineur est une œuvre pour clavier du compositeur italien Domenico Scarlatti retrouvée en 1984.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le fandango en mineur, titré Fandango del Sig. Scarlate, est une partition retrouvée en 1984, parmi d'autres sonates. L'œuvre, qui ne ressemble à aucune autre du compositeur, est cependant dans la tradition du fandango espagnol pour clavier, qui comprend ceux de Nebra, Boccherini (pour quintette à cordes, [G.448]) et le célèbre morceau d'Antonio Soler[1]. Plus court, celui de Scarlatti est dans la même tonalité (mode dorien) et le même enchaînement d'accords (tonique, dominante, sous-dominante). L'œuvre se terminant sur la dominante, il est possible que le manuscrit soit incomplet[2].




\version "2.18.2"
\header {
  tagline = ##f
  % composer = "Domenico Scarlatti"
  % opus = "K. deest"
  % meter = ""
}

%% les petites notes
trillAqp       = { \tag #'print { a8. } \tag #'midi { bes32 a bes a~ a16 } }
base           = { d,8 e f g d g | a, a' e a a, a' }

upper = \relative c'' {
  \clef treble 
  \key d \minor
  \time 3/4
  \tempo 4 = 88
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"
  \override TupletBracket.bracket-visibility = ##f

      %s8*0^\markup{Allegro}
      \repeat unfold 2 { < a d f >4 r4 q4 | < a cis e >4 r4 q4 } | < a d f >4 r4 q4 | e'4 r4 \trillAqp g32 a | < bes, bes' >8 < a a' > < g g' > < f f'> < e e' > < d d' > |
      % ms. 3
      cis'8-. a'-. a-. a-. \trillAqp g32 a | < bes, bes' >8 < a a' > < g g' > < f f'> < e e' > < d d' > | cis'8 e16 f < g, g' >8 q < f f' > < e e' >
      % ms. 11
      f'8 f16 g a8 a g f | << { e8 e16 f g8 g f e | f f16 g a8 a g f } \\ { cis8 cis16 d e8 e d cis | d d16 e f8 f e d  } >> |
      % ms. 14
      \repeat unfold 3 { e16 a gis a } | \repeat unfold 3 { f16 a gis a }
      % ms. 16
      \repeat unfold 3 { e16 a gis a } | \repeat unfold 3 { a16 f d a } | \repeat unfold 3 { a'16 e cis a } | 
      % ms. 19
      f'16 a, b cis d e f g a f e d | cis a b cis d e f g a g f e | d 

}

lower = \relative c' {
  \clef bass
  \key d \minor
  \time 3/4
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"
  \override TupletBracket.bracket-visibility = ##f

    % ************************************** \appoggiatura a16  \repeat unfold 2 {  } \times 2/3 { }   \omit TupletNumber 
      \repeat unfold 3 { \base } |
      % ms. 7
      \repeat unfold 2 { < g, d' g >4 r4 q4 | a8 a' e a a, a' }
      % ms. 11
      \base | d,8 e f g d g | a, a' g! a a, a' |
      % ms. 16
      \base | \base |
      % ms. 19
      \base | d,8

}

thePianoStaff = \new PianoStaff <<
    \set PianoStaff.instrumentName = #"Clav."
    \new Staff = "upper" \upper
    \new Staff = "lower" \lower
  >>

\score {
  \keepWithTag #'print \thePianoStaff
  \layout {
      #(layout-set-staff-size 17)
    \context {
      \Score
     \override SpacingSpanner.common-shortest-duration = #(ly:make-moment 1/2)
      \remove "Metronome_mark_engraver"
    }
  }
}

\score {
  \keepWithTag #'midi \thePianoStaff
  \midi { }
}
Premières mesures du Fandango del Sig. Scarlate, en mineur.

Manuscrits[modifier | modifier le code]

L'unique manuscrit datant de la fin du XVIIIe siècle, découvert par María del Rosario Álvarez en 1984[3], est conservé à Tenerife dans le fonds Zárate Cólogan, qui a également livré une sonate inconnue en sol majeur, publiée en 1984 à Madrid et attribuée à Carlos de Seixas dans une autre source, Coimbra ms. 57[4].

Interprètes[modifier | modifier le code]

Le fandango en ré mineur est interprété par Rafael Puyana sur son puissant clavecin à trois claviers Hieronymus Albrecht Hass de 1740 (1985, L'Oiseau-Lyre/Decca) et Mayako Soné (1993, Erato). Il est joué à l'orgue par Riyehee Hong et Adélaïde Ferrière l'interprète au marimba (« Victoires de la musique », Collection CIC 2017) et en trio par l'ensemble Forma Antiqua : Aaron Zapico, clavecin ; Daniel Zapico, théorbe et Pablo Zapico, guitare baroque (2010, Winter and Winter).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Boyd 1987, p. 192.
  2. Boyd 1994, p. 9.
  3. Puyana 1990, p. 5.
  4. Yáñez Navarro 2016, p. 151–153.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]