Sonate K. 316

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sonate K.316
ut majeuralla breve, Allegro, 105 mes.
K.315 ← K.316 → K.317
L.298 ← L.299 → L.300
P.192 ← P.193 → P.194
F.263 ← F.264 → F.265
VI 20 ← Venise VI 21 → VI 22
VIII 14 ← Parme VIII 15 → VIII 16
M 2 ← Madrid 3 → M 4

La sonate K. 316 (F.264/L.299) en fa majeur est une œuvre pour clavier du compositeur italien Domenico Scarlatti.

Présentation[modifier | modifier le code]

La sonate K. 316, en fa majeur, notée Allegro, est liée à la sonate suivante. Dans ces deux œuvres, Scarlatti fait varier progressivement la densité des accords et des formules mélodiques[1].



\version "2.18.2"
\header {
  tagline = ##f
}

%% les petites notes
trillC     = { \tag #'print { c2\prall } \tag #'midi { d16 c d c~ c4 } }
trillBes   = { \tag #'print { bes4\prall } \tag #'midi { c16 bes c bes~ } }



upper = \relative c'' {
  \clef treble 
  \key f \major
  \time 2/2
  \tempo 2 = 86
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"
  \override TupletBracket.bracket-visibility = ##f
  

     s8*0^\markup{Allegro}
     f4 e8 f c4 c | c f, c' d | c f, c' d | \trillC r2 | r4 \trillBes a2 |
     % ms. 6
     r4 \trillBes a4 d | \repeat unfold 2 { a2 a'~ | a4 g8 f g e bes g } |
     % ms. 11
     a8 c b d  \appoggiatura d16 c8 b b a | b d c e \appoggiatura e16 d8 c c b | c e d f \appoggiatura f16 e8 d d cis | cis e d f \appoggiatura f16 e8 d d cis |
     % ms. 15
     d8 f e g \appoggiatura g16 f8 e e d  | e g f a \appoggiatura a16 g8 f f e | f d f a d bes c a | \times 2/3 { bes8 a g } \omit TupletNumber \times 2/3 { a8[ g f] } \times 2/3 { g8 f e } \times 2/3 { f8[ e d] } |
     % ms. 19
     cis2 r4 e4 | f2 r4 d4 | e2 r4 e4 | f8 d d e f gis a f | e c c d e gis a e |
     % ms. 24 \omit TupletNumber
     d8 b b c d gis a d, | c a c e \times 2/3 { a8[ g f] } \times 2/3 { g8 f e } | \times 2/3 { f8[ e d] } \times 2/3 { e8 d c } \times 2/3 { d8[ c b] } \times 2/3 { c8 b a } | gis2 r4 b4 |
     % ms. 28
     c2 r4 a4 | b2

}

lower = \relative c' {
  \clef bass
  \key f \major
  \time 2/2
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"

    % **************************************
      R1*3 | c4 b8 c f,4 f f c f g | f c f g | \repeat unfold 2 { f4 f'8 e f c a f | c1 } |
      % ms. 11
      f1 f' e g f cis d | g2 g, |
      % ms. 19
      a,4 a'8 gis a e cis a | d,4 d'8 cis d a f d | a'4 a'8 gis a e cis a | d2 r4 d'4 | c2 r4 c4 |  
      % ms. 24
      b2 r4 e,4 | a,2 r4 a'4 | d2 d, | e4 e'8 dis e b gis e |
      % ms. 28
      a,4 a'8 gis a e c a | e4 s4

}

thePianoStaff = \new PianoStaff <<
    \set PianoStaff.instrumentName = #"Clav."
    \new Staff = "upper" \upper
    \new Staff = "lower" \lower
  >>

\score {
  \keepWithTag #'print \thePianoStaff
  \layout {
      #(layout-set-staff-size 17)
    \context {
      \Score
     \override SpacingSpanner.common-shortest-duration = #(ly:make-moment 1/2)
      \remove "Metronome_mark_engraver"
    }
  }
}

\score {
  \keepWithTag #'midi \thePianoStaff
  \midi { }
}
Début de la sonate en fa majeur K. 316, de Domenico Scarlatti.


Les manuscrits principaux sont le numéro 21 du volume VI de Venise (1753), copié pour Maria Barbara et Parme VIII 15[2] ; l'autre copie est le numéro 3 du manuscrit de Madrid (E-Mc, ms. 3-1408)[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Interprètes[modifier | modifier le code]

La sonate K. 316 est peu jouée. Au piano, elle est défendue par Carlo Grante (2012, Music & Arts, vol. 3) ; au clavecin, elle est enregistrée par Scott Ross (Erato, 1985)[4] et Richard Lester (2003, Nimbus, vol. 3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chambure 1985, p. 209.
  2. Kirkpatrick 1982, p. 468.
  3. Cuervo 2015.
  4. Victor Tribot Laspière, « Au Château d’Assas, sur les traces de Scott Ross et de Scarlatti », sur France Musique, (consulté le 18 septembre 2019)

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]