Sonate K. 238

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sonate K.238
fa mineur4/4, Andante, 44 mes.
K.237 ← K.238 → K.239
L.26 ← L.27 → L.28
P.54 ← P.55 → P.56
F.185 ← F.186 → F.187
IV 2 ← Venise IV 3 → IV 4
V 20 ← Parme V 21 → V 22
IV 55Münster IV 56 → IV 57

La sonate K. 238 (F.186/L.27) en fa mineur est une œuvre pour clavier du compositeur italien Domenico Scarlatti.

Présentation[modifier | modifier le code]

La sonate K. 238 en fa mineur, notée Allegro, est à deux voix, toute en rythmes pointés selon « une formule ... qui sert de germe à toute la pièce »[1]. Malgré la ressemblance rythmique avec des pièces françaises, il semble que l'origine soit une chanson populaire d'Estrémadure et « on n'a de fait aucune peine à l'imaginer exécutée en plein air par des instruments à vent, des flûtes, des hautbois, des hautbois da caccia et des bassons »[2],[3].



\version "2.18.2"
\header {
  tagline = ##f
}

%% les petites notes
trillDqp         = { \tag #'print { d8.\prall } \tag #'midi { ees32 d ees d~ d16 } }
trillEesqp       = { \tag #'print { ees8.\prall } \tag #'midi { f32 ees f ees~ ees16 } }
trillCqp         = { \tag #'print { c8.\prall } \tag #'midi { d32 c d c~ c16 } }

upper = \relative c'' {
  \clef treble 
  \key f \minor
  \time 4/4
  \tempo 4 = 78
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"

      s8*0^\markup{Andante}
      r8 c8 f8. g16 aes8. aes16 g8. f16 | c2. f4~ |
      % ms. 3
      f8. g16 e8. f16 g8. g16 f8. e16 | c8. c'16 bes8. aes16 bes8. bes16 aes8. g16 | aes8. c,16 aes8. bes16 < aes c >2~
      % ms. 6
      c8. c16 c8. d16 ees8. ees16 ees8. f16 | g8. g16 < c, ees >8. < d f >16 < ees g >2~ | g8. ees16 \trillDqp c16 b4 r4 |
      % ms. 9
      \repeat unfold 2 { r2 \trillEesqp f32 g f4 } | r2 r8 g8 g8. g16 |
      % ms. 12
      << { aes4 g f ees } \\ { g8. f16 f8. ees16 ees8. d16 d8. c16 } >> | b4 \trillCqp b32 c d8. < d b' >16 q8. q16 | < ees c' >8. < c aes' >16 q8. q16 d4 g4~ |
      % m. 15
      g8. ees16 

}

lower = \relative c' {
  \clef bass
  \key f \minor
  \time 4/4
  \set Staff.midiInstrument = #"harpsichord"

    % **************************************
      R1 |   \clef treble  r8 c8 f8. g16 aes8. aes16 g8. f16
      % ms. 3
      << { c4 bes'4~ bes8. bes16 aes8. g16 } \\ { c,2 } >> c8. aes'16 g8. f16 c8. g'16 f8. e16 | < f, f' >4 r4 r8   \clef bass c'8 < f, aes >8. < g bes >16 |
      % ms. 6
      < aes c >4 < g bes >8. < f aes >16 < ees g >4 q8. < d f >16 | < c ees >2 r8   \clef treble g''8 < c, ees >8. < d f >16 | < ees g >4 f8. aes16 g8. < bes, g' >16 q8. q16 |
      % ms. 9
      \repeat unfold 2 { < c aes' >8. < d b' >16 q8. q16 < ees c' >8. < bes g' >16 q8. q16 } | < c aes' >8. < d b' >16 q8. q16 < ees c' >4 \clef bass c4 |
      % ms. 12
      b4 c f, aes | g aes g r4 | 
      % ms. 15
      r2 r8 < b g' >8 q8. q16 < c aes' >8. < aes f' >16 % Poursuivre les 5 mesures pour finir la section

}

thePianoStaff = \new PianoStaff <<
    \set PianoStaff.instrumentName = #"Clav."
    \new Staff = "upper" \upper
    \new Staff = "lower" \lower
  >>

\score {
  \keepWithTag #'print \thePianoStaff
  \layout {
      #(layout-set-staff-size 17)
    \context {
      \Score
     \override SpacingSpanner.common-shortest-duration = #(ly:make-moment 1/2)
      \remove "Metronome_mark_engraver"
    }
  }
}

\score {
  \keepWithTag #'midi \thePianoStaff
  \midi { }
}
Premières mesures de la sonate en fa mineur K.238, de Domenico Scarlatti.


partition manuscrite
Début de la sonate, extraite du volume V du manuscrit de Parme.

Le manuscrit principal est le numéro 3 du volume IV de Venise (1753), copié pour Maria Barbara ; les autres sources manuscrites étant Parme V 21, Münster IV 56 et Vienne B 54[4].

Interprètes[modifier | modifier le code]

La sonate K. 238 est interprétée au piano notamment par Peter Katin (1985, Claudio Records), Konstantin Scherbakov (2000, Naxos, vol. 7) et Carlo Grante (2009, Music & Arts, vol. 2) ; au clavecin, elle est défendue par Gustav Leonhardt (1978, Seon/Sony), Scott Ross (1985, Erato)[5], Sergio Vartolo (Bongiovanni), Pierre Hantaï (2017, Mirare), Richard Lester (2002, Nimbus, vol. 2) et Pieter-Jan Belder (Brilliant Classics). Johannes Maria Bogner l'a enregistrée sur clavicorde (2015, Colophon/Fra Bernardo), Narciso Yepes à la guitare (1985, DG) et le Duo Chomet-Cazé (Isabelle Chomet et Bertrand Cazé) à deux guitares (Mandala).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kirkpatrick 1982, p. 300.
  2. Kirkpatrick 1982, p. 196.
  3. Chambure 1985, p. 199.
  4. Kirkpatrick 1982, p. 467.
  5. Victor Tribot Laspière, « Au Château d’Assas, sur les traces de Scott Ross et de Scarlatti », sur France Musique, (consulté le 18 septembre 2019)

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]