Fédération française des télécoms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fédération française des télécoms

Cadre
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 2007
Identité
Site web http://www.fftelecoms.org

La Fédération Française des Télécoms (FFTélécoms) est une association loi de 1901 créée en 2007, qui réunit les opérateurs de télécommunications en France.

Elle est présidée depuis le 15 juin 2020 par Nicolas Guérin, Secrétaire général du groupe Orange. Il succède à Arthur Dreyfuss, Secrétaire général d'Altice France (SFR), désormais Vice-président de la FFTélécoms.

Historique[modifier | modifier le code]

À l’origine de la création le [1], se trouve la volonté des opérateurs de télécommunications de créer une structure commune pour représenter l’ensemble de la profession et « partager les grandes problématiques du secteur, de gagner du temps sur nombre d'entre elles et de structurer un dialogue et une concertation avec tous les interlocuteurs du marché »[2]. La Fédération Française des Télécoms regroupe à ses débuts sept groupes du secteur : France Télécom, Bouygues Telecom, SFR, Neuf Cegetel, Numericable, Colt France et Iliad (Free). Elle est alors dirigée par Yves Le Mouël de France Télécom[3].

En 2009, la Fédération Française des Télécoms perd un de ses membres : Iliad. Le groupe annonce en 2008 son désir de ne pas renouveler son adhésion l'année suivante, se considérant trop isolé des autres opérateurs lors des discussions[4].

Le , la Fédération Française des Télécoms fusionne avec l’Association française des opérateurs mobiles (AFOM) avec la volonté de développer les actions et de renforcer la représentation des opérateurs[5].

La Fédération Française des Télécoms est membre du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) jusqu'en [6] et siège à son Comité exécutif. Le , le MEDEF annonce la création d'un comité « transformation numérique »[7] présidé par Pierre Louette, président de la Fédération Française des Télécoms à cette époque.

La Fédération est membre de l’Association européenne des fournisseurs d'accès à internet (EuroISPA)[8]. Elle participe à la lutte contre la cybercriminalité et les contenus illicites, la protection des données personnelles.

Activité de lobbying[modifier | modifier le code]

Auprès des institutions de l'Union européenne[modifier | modifier le code]

La FFTélécoms est inscrite depuis 2014 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne, et déclare en 2019 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 25 000 et 50 000 euros[9].

En France[modifier | modifier le code]

La FFTélécoms déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 400 000 euros sur l'année 2019[10].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

La Fédération est administrée par un conseil d'administration qui détermine les orientations stratégiques et opérationnelles des activités de la Fédération. Ce conseil élit pour un an son président parmi ses membres.

Nicolas Guérin est élu président de la Fédération Française des Télécoms jusqu’en mai 2021.

À la suite du conseil d'administration de mai 2020, la nouvelle gouvernance de la Fédération est la suivante[11] :

Nom Fonction Société Position au sein de la Fédération
Nicolas Guérin Secrétaire général Orange Président
Arthur Dreyfuss Secrétaire général d'Altice France, Directeur général d'Altice Médias France SFR Vice-président
Didier Casas Directeur général adjoint Bouygues Telecom Administrateur
Jérôme Birba Directeur exécutif Euro-Information Telecom Administrateur et trésorier
Marie-Georges Boulay Directrice des affaires réglementaires, concurrence, contrats opérateurs et fréquences SFR Administratrice
Christophe Cavazza Directeur général Colt Technology Services Administrateur
Anthony Colombani Directeur des affaires publiques Bouygues Telecom Administrateur
Pascal Hugueny Directeur des affaires publiques et réglementaires Verizon Administrateur
Laurentino Lavezzi Directeur des affaires publiques Orange Administrateur et secrétaire
Philippe Hallopeau Directeur des affaires réglementaires et des relations opérateurs Odigo Administrateur
Cécile Révillard Directrice financier La Poste Mobile Administratrice

Membres[modifier | modifier le code]

Logo actuel de la Fédération française des télécoms (depuis novembre 2017)
Ancien logo de la Fédération française des télécoms (2007-2017)

Membres adhérents (2020)[modifier | modifier le code]

Membres fondateurs (2007)[modifier | modifier le code]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Depuis le , Michel Combot occupe le poste de directeur général de la Fédération Française des Télécoms[12].

À la suite de la réforme des statuts de la Fédération de 2015, les groupes de travail de la Fédération sont constitués en tant que de besoin, en fonction de l’actualité et des thèmes à traiter.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Qui sommes-nous ? », sur Fédération Française des Télécoms (consulté le 6 février 2019)
  2. Naissance de la fédération française des télécoms
  3. Téléphonie : création d'une fédération française des télécoms
  4. Free se retire de la Fédération française des télécoms
  5. La FFT et l'Afom fusionnent, un collège mobile est créé
  6. « Exclusif : La fédération des télécoms a quitté le Medef », usine-digitale.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2018)
  7. Pierre Louette, président du comité « Transformation numérique » du Medef
  8. EuroISPA Council
  9. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 22 mai 2020)
  10. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur www.hatvp.fr (consulté le 22 mai 2020)
  11. « Qui sommes-nous ? - Fédération Française des Télécoms », Fédération Française des Télécoms,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mars 2018)
  12. « La FFT accueille son nouveau directeur », sur www.universfreebox.com (consulté le 8 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]