Hub One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Hub One
logo de Hub One
Logo de Hub One

Création
Dates clés 2005 : choix du nom Hub télécom
2009 : acquisition de Masternaut (cession en 2011)
2012 : acquisition de Nomadvance
2012 : création de la marque Hub One
2014 : création de Hub One S.A. et Hub One Mobility S.A.S.
2018 : adhésion à cybermalveillance.gouv.fr
2018 : acquisition de Sysdream.
Forme juridique société anonyme
Slogan Une connexion d'avance
Siège social Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, Roissy-en-France
Drapeau de France France
Direction Guillaume de Lavallade
Actionnaires Groupe ADPVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Opérateur de télécommunications, téléphonie, télécommunications, Wi-Fi, géolocalisation, mobilité et traçabilité
Société mère Groupe ADP
Effectif 500
Site web www.hubone.fr

Chiffre d’affaires 154 millions d'euros en 2017

Hub One est un groupe de services en technologies de l’information et de la communication en environnements professionnels.

Créée en 2001[1] sous l’égide du Groupe ADP (anciennement Aéroports de Paris), le groupe Hub One agrège les métiers d’opérateur de télécommunications, fixe, radio et mobile, d’intégrateur en mobilité et en traçabilité, et l’ensemble des services associés.

Son siège social est situé sur la zone aéroportuaire de l’Aéroport Paris-Charles-de-Gaulle (Roissy CDG). L’entreprise dispose également d’agences à Aix-en-Provence, Les Ulis, Lille, Lyon, Metz, Rennes, Strasbourg-Eckbolsheim et Orly.

Hub One est dirigé par Edward Arkwright (Président du conseil d’administration) et Guillaume de Lavallade (Directeur général)[2].

Historique[modifier | modifier le code]

1961 – 1996 : les premiers réseaux de télécommunications aéroportuaires[modifier | modifier le code]

Créé en 1945 par une ordonnance du Gouvernement Provisoire de la République Française[3], l’établissement public autonome « L’aéroport de Paris » reçoit pour mission de créer, aménager, exploiter et développer les aéroports et aérodromes civils de la région parisienne dans un rayon de 55 km du centre de Paris (Paris-Orly, Paris-Le-Bourget, Pontoise-Cormeilles-en-Vexin, Persan-Beaumont, Creil, Coulommiers-Voisins, Issy-les-Moulineaux, Saint-Cyr-l'École, Chavenay-Villepreux, Chelles-le Pin, Lognes-Emerainville, Meaux-Esbly, Mitry-Mory, Toussus-le-Noble et Guyancourt).

En 1961, les PTT donnent une concession à L’aéroport de Paris pour équiper ses aéroports en réseaux de télécommunication, afin de répondre à ses propres besoins et à ceux de la communauté aéroportuaire grandissante : compagnies aériennes, transitaires, administrations, entreprises de services et d’assistance aux grandes compagnies.

Avec la libéralisation des télécommunications, initiée en France par la loi de 1986 relative à la liberté de communication et parachevée par la loi no 96-659 du 26 juillet 1996[4], l’État cesse d’avoir un rôle de régulateur sur les télécommunications et transfère cette compétence à une autorité de régulation des télécommunications, l’ART (devenue depuis ARCEP).

Le 1er août 1996, la société Aéroports de Paris obtient une licence expérimentale d’opérateur qui l’autorise à proposer des services télécoms aux entreprises des communes où elle est implantée[5].

2001 : Aéroports de Paris lance son propre opérateur télécom[modifier | modifier le code]

La société ADP Télécom est créée le 23 mai 2001[6] comme filiale à 100 % d’Aéroports de Paris. Elle reprend les activités Télécom de sa maison-mère et se donne pour principales missions de concevoir, d'exploiter et de commercialiser des services de télécommunications sur les plateformes aéroportuaires en Ile-de-France.

Jean Verdier, DSI d'Aéroports de Paris, est nommé Président Directeur général de la jeune société[7].

Dominique Valentiny, polytechnicienne et diplômée de l'ENST, est nommée à 36 ans Directrice générale déléguée d'ADP Télécom.

2005 - 2013 : les années de forte croissance externe[modifier | modifier le code]

En septembre 2005, ADP Télécom change de nom pour devenir Hub Télécom[8]. L'entreprise s'affranchit du sigle de sa maison-mère et affirme son nouveau positionnement d'opérateur Télécom spécialisé en s'ouvrant vers l'extérieur. Hub Télécom déploie un réseau sur les aéroports Roissy Charles de Gaulle, Orly et Le Bourget et relie les boucles locales de chaque plateforme par des liaisons haut débit sécurisées.

En juillet 2007, Hub Télécom acquiert la société BGI Technologie[9], société lyonnaise spécialisée dans les solutions de mobilité pour les entreprises, et confirme ainsi son positionnement d'opérateur national pour les secteurs du Transport, du Fret et de la Logistique. En mars 2008, BGI Technologie devient Hub Télécom région.

En mars 2009, Hub Télécom acquiert la société Masternaut[10], leader européen des services de géolocalisation, puis cède la holding Masternaut International en avril 2011[11] au fonds d'investissement Francisco Partners, spécialisé dans le secteur des technologies et actionnaire du groupe Cybit. En avril 2012, Hub Télécom et Hub Télécom Région fusionnent sous forme d'une transmission universelle de patrimoine (TUP).

En août 2012, Hub Télécom acquiert Nomadvance, leader français des solutions de mobilité et de traçabilité professionnelles[12]. En novembre 2012, la marque commerciale Hub One est créée par le groupe Hub Télécom, incluant les sociétés Hub Télécom et Nomadvance[13]. La nouvelle marque a pour objectifs d'accompagner les entreprises sur l'ensemble de leurs besoins en télécommunications, en radiocommunications professionnelles, en traçabilité et en mobilité professionnelles et de s'imposer comme leader en France sur ce marché.

Le 23 octobre 2013, la société Hub Télécom change de dénomination sociale et devient officiellement "Hub One". En février 2014, la filiale Nomadvance change également de dénomination pour devenir Hub One Mobility.

2014 - 2017 : Hub One accompagne la numérisation des métiers[modifier | modifier le code]

La généralisation de l’usage de l’Internet mobile à partir des années 2010, puis du Très Haut Débit, entraine une mutation lente des usages et des attentes des professionnels sur les marchés historiques du groupe Hub One.

En 2014, sous l’impulsion de son Directeur général Patrice Bélie, Hub One amorce une réflexion stratégique qui aboutit au positionnement de la société sur le terrain des réponses technologiques et servicielles aux enjeux métier de la numérisation des entreprises[14].

En 2016, Hub One complète son dispositif d’innovation en investissant dans Alacrité France, un accélérateur de jeunes pousses à forte composante technologique initié par le groupe Wesley Clover[15]. Cette année-là, Hub One connecte 16 millions d'utilisateurs Wi-Fi en France, soit près d'1/4 de la population française, et enregistre un chiffre d'affaires de 144 millions d'euros.

En 2017, Hub One renforce son expertise en matière de cybersécurité en nommant David Boucher au poste de Directeur Cybersécurité[16].

Cap sur 2025 : Hub One se positionne comme un centre de services à haute valeur ajoutée[modifier | modifier le code]

Dans son plan de développement à horizon 2025[17], Hub One ambitionne de devenir un "expert des technologies numériques au service de la productivité et la sécurité des entreprises[18]" Hub One entend poursuivre la diversification de son offre en se concentrant sur le développement de la technologie radio sans-fil (wireless), l'édition de logiciels, et la cybersécurité. Pour se différencier des éditeurs et intégrateurs classiques, Hub One mise sur son expertise en environnements professionnels sensibles, comme les zones aéroportuaires, pour développer une offre de conseil.

Cette ambition se concrétise en 2018 par une stratégie de rapprochement et de partenariats forts avec les instances gouvernementales qui luttent contre la cybermalveillance. Hub One soutient par exemple les actions du nouveau dispositif d'assistance aux victimes de cybermalveillance, mis en place par l'ANSSI [19]. Hub One annonce également le 22 juin 2018 l'acquisition de la société Sysdream [20], spécialisée dans la formation et l'audit (tests d’intrusion) du point de vue de l’attaquant, pour les entreprises ayant un besoin élevé en sécurité. Sysdream organise chaque année un évènements majeurs de la cybersécurité : Hack in Paris[21] (trois jours de formations et de conférences animées par des experts en cybersécurité).

Produits et services[modifier | modifier le code]

  • Couverture réseau indoor : Hub One étend la couverture radio à l’intérieur des bureaux, là où les réseaux traditionnels n’atteignent pas correctement leurs usagers[22]. Basée sur un système d’antennes distribuées (DAS : Distributed Antenna System)[23] réparties à l’intérieur d’une construction, l’offre de service est solution multi-opérateurs et multi-technologies. Elle est compatible avec tous les opérateurs mobiles, et supporte les connexions mobiles de la 2G jusqu’à la 4G+, les technologies professionnelles (Tetra, Digital Mobile Radio…) ainsi que l’Internet des Objets (IoT)[24].
  • LAN Managé : Hub One conçoit et intègre des réseaux locaux permettant de connecter l'ensemble des communications dans une infrastructure unique[25].
  • Wi-Fi as a service : Hub One déploie des réseaux Wi-Fi dans les environnements privés (bureaux, entrepôts...).
  • Hotspot as a service : Hub One met en place des solutions Wi-Fi qui permettent aux sites accueillant du public (aéroports, magasins, centres commerciaux, ports...) de mener des actions de communication et de marketing auprès des visiteurs[26].
  • Suivi de contenants : Hub One permet aux acteurs logistiques de gérer et suivre leurs contenants à travers une plateforme logicielle[27].
  • Traçabilité / géolocalisation d'actifs (IoT) : Hub One développe conjointement pour l'industrie des solutions connectées, basées sur l'Internet des Objets, pour faciliter la gestion et le suivi des pièces matériels. L'une des applications possibles est de faciliter la localisation des éléments défaillants ou usés, dans le cas d'une politique de maintenance prédictive par exemple. Hub One collabore notamment avec la SNCF sur son programme "Usine du Futur" qui vise à digitaliser les 10 technicentres industriels en charge de la rénovation du matériel roulant et de la réparation des pièces de rechange.[28]
  • Pilotage des livraisons : le groupe Hub One déploie des solutions permettant de tracer et de piloter les opérations de livraison, avec une application pour chauffeurs-livreurs et une plateforme de back-office pour le gestionnaire[29].
  • Préparation de commande : le groupe Hub One permet aux opérateurs de la chaine logistique de dialoguer par la voix avec les systèmes d'information (ERP, WMS) de l'entreprise[30].
  • Téléphonie professionnelle : activité historique de Hub One, le groupe propose des solutions hébergées de téléphonie professionnelle utilisant les communications unifiées[31].
  • Cybersécurité : Hub One étend à ses clients les solutions de sécurité dont le groupe dispose pour la sécurisation de ses propres réseaux[17].

Développement durable et RSE[modifier | modifier le code]

Hub One définit la Responsabilité Sociétale d'Entreprise comme la capacité à apporter des réponses business cohérentes et durables aux attentes de ses parties prenantes (clients, collaborateurs, fournisseurs / constructeurs / partenaires) dans les domaines social/sociétal, environnemental et économique[32].

Social et sociétal :

  • Respecter la diversité à tous les échelons de l'entreprise[33]
  • Veiller aux bonnes conditions de travail de ses collaborateurs[34]
  • Développer des initiatives sociétales[35]

Environnemental :

  • Optimiser les performances énergétiques et environnementales de ses infrastructures informatiques et télécoms[36]
  • Améliorer les performances environnementales du parc de véhicules[37]
  • Répondre aux préoccupations sanitaires de ses clients
  • Encourager les collaborateurs à adopter des éco-gestes[37]

Économique :

  • Capitaliser sur l’impact environnemental positif généré par ses offres
  • Implémenter une politique d’achats durables. Cette démarche suppose une sélection accrue des fournisseurs et prestataires dits «responsables »[38]
  • Développer l’éco conception de ses produits et gérer leur fin de vie en traitant la question de leur recyclage

Organigramme[modifier | modifier le code]

  • Président : Edward Arkwright
  • Directeur Général : Guillaume de Lavallade
  • Directeur Business Unit Telecom : Bertrand Laurioz
  • Directeur Business Unit Mobility : Salvatore Cappai
  • Directeur des Ressources Humaines et RSE : Patricia Lorreyte
  • Directeur Stratégie & innovation : Soline Olszanski
  • Directeur Technique et RSSI : Benoit Grangé
  • Directeur Communication et Marketing Opérationnel : Martial Delpuech

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hub One : présentation », sur parisaeroport.fr (consulté le 24 novembre 2017)
  2. « ADP recrute chez SFR le nouveau DG de sa filiale Hub One », sur latribune.fr, (consulté le 23 mai 2018)
  3. « JORF du 25 octobre 1945 page 6888 », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  4. « Loi de réglementation des télécommunications n°95-659 du 26 juillet 1996 », sur arcep.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  5. « Mention au JORF n°100 du 29 avril 1998 page 6546 », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  6. « A propos de Hub One », sur site officiel du groupe Hub One (consulté le 29 novembre 2017)
  7. « Nomination de Jean Verdier et Dominique Valentiny », sur lesechos.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  8. « ADP Télécom change de nom », sur itrnews.com (consulté le 30 novembre 2017)
  9. « Hub télécom acquiert BGI Technologie », sur silicon.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  10. « Hub télécom acquiert Masternaut », sur lesechos.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  11. « Communiqué de presse de Hub télécom », sur parisaeroport.fr, (consulté le 30 novembre 2017)
  12. « Pourquoi Hub télécom rachète son concurrent Nomadvance », sur distributique.com (consulté le 30 novembre 2017)
  13. « Hub télécom et Nomadvance créent la marque Hub One », sur actu-transport-logistique.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  14. « Hub One : de l'opérateur à la société de services », sur silicon.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  15. « Mention dans le communiqué de presse publié par Alacrité France », sur alacrite.fr, (consulté le 30 novembre 2017)
  16. « David Boucher est nommé Directeur cybersécurité de Hub One », sur lemondeinformatique.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  17. a et b « Cybersécurité : Hub One se positionne comme un centre de services « à haute valeur ajoutée » », sur Solutions Numériques (consulté le 19 décembre 2017)
  18. « Télécoms: l'élargissement de l'offre Hub One passe par l'édition logicielle », Silicon,‎ (lire en ligne)
  19. « Lancement d'une plate-forme d'aide aux victimes de cybermalveillance », sur lemonde.fr (consulté le 20 juin 2018)
  20. « BFM : 22/06 - GMB : Guillaume de Lavallade », sur bfmbusiness.bfmtv.com (consulté le 22 juin 2018)
  21. « Hack in Paris revient fin juin à la Maison de la Chimie », Le Monde Informatique,‎ (lire en ligne)
  22. « Hub One déploie et assure la couverture mobile à l'intérieur du nouveau siège SoLocal », sur zonebourse.com (consulté le 29 novembre 2017)
  23. « Couverture mobile dans les bâtiments : les avantages de la technologie DAS », sur solutions-numeriques.com (consulté le 29 novembre 2017)
  24. « Synthèse des 8èmes Entretiens du numérique Télécom Paris Talks », sur telecom-evolution.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  25. « "Hub One Lan Sécurité", une offre de sécurité périmétrique basée sur l'expertise de Fortinet », sur solutions-numeriques.com (consulté le 29 novembre 2017)
  26. « PAOLI Juliette, "Feu Vert : un modèle omni-canal performant" dans Solutions IT », sur cheopes.fr, (consulté le 29 novembre 2017)
  27. « Cas client Rossignol », sur site officiel du groupe Hub One hubone.fr
  28. « La SNCF fait appel à Hub One et à sa solution d’IoT pour la maintenance de ses trains - TOM », TOM,‎ (lire en ligne)
  29. « Newsletter n°2126 », sur supplychainmagazine.fr, (consulté le 29 novembre 2017)
  30. « Préparer ses commandes à la voix, c'est possible avec VoiXtreme de Hub One », sur infodsi.com (consulté le 29 novembre 2017)
  31. « Interview de Patrice Bélie », sur itresearch.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  32. « Hub One obtient une note de 70/100 en RSE », sur gpomag.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  33. « Patricia Lorreyte - Directeur Ressources Humaines & RSE du groupe Hub One - Témoignages - Lesmetiers.net », sur www.lesmetiers.net (consulté le 4 août 2016)
  34. « Des salariés de Hub One vont pédaler 800 km pour renforcer leur cohésion », sur distributique.com (consulté le 29 novembre 2017)
  35. « RSE : Hub One et AMGEN rejoignent le cercle des entreprises engagées dans L'ARRONDI sur salaire », sur microdon.org (consulté le 29 novembre 2017)
  36. « Hub One divise par 2 la consommation électrique de son parc informatique », sur greenit.fr (consulté le 29 novembre 2017)
  37. a et b « Rapport Développement Durable 2015 », sur site officiel du groupe Hub One (consulté le 29 novembre 2017)
  38. « Politique achats du groupe Hub One », sur site officiel du groupe Hub One (consulté le 29 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]