Euro et Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte sur L'union économique et monétaire (UEM) de l'Union européenne.

L'obligation d'introduire l’euro en Croatie découle du traité d'adhésion adopté le et entré en vigueur le . Actuellement, la monnaie de la Croatie est la kuna.

Le gouvernement croate espérait au départ adopter l'euro dès l'adhésion du pays, ce qui est mécaniquement impossible, mais il affirmait sa volonté d'adhérer à l'union monétaire « dès que possible »[1].

Toutefois la Croatie n'a pas encore rejoint le MCE II, or elle doit participer à ce mécanisme de change pendant deux ans avant d'adopter l'Euro, le passage à la monnaie unique continue à être repoussé : le , lors d'une conférence économique, le Premier ministre Andrej Plenković a indiqué vouloir rejoindre la zone euro « dans 7 à 8 ans », cela signifierait que la Croatie n’intégrerait pas la zone euro avant 2024[2].

La Croatie a entamé la procédure visant à rejoindre le mécanisme de taux de change européen (MCE II) et qui pourrait lui permettre à terme d'adhérer à la zone euro, a annoncé jeudi 4 juillet 2019 la Banque nationale (HNB). Le pays vise désormais l'adoption de la monnaie unique en 2023.

Statut[modifier | modifier le code]

Le traité de Maastricht prévoit initialement que tous les membres de l'Union européenne devront rejoindre la zone euro une fois les critères de convergence remplis. La Croatie satisfait deux des cinq critères en 2016. En décembre 2009, la Croatie entre en processus de déficit excessif, mais en sort en juin 2017[3].

Critères de convergence
Inflation[A 1] Finances publiques Membre du MCE II Taux d'intérêt à long-terme[A 2]
Déficit budgétaire annuel au PIB Dette publique au PIB
Valeur de référence max 2,1 % max 3 % max 60 % min 2 ans max 3,3 %
Drapeau de la Croatie Croatie 1,3 % 0,8 % 78 % pas encore membre ?? %
Notes :
  1. Elle ne doit pas dépasser de plus de 1,5 point celui des trois États membres présentant les meilleurs résultats en matière d'inflation. Les chiffres de l'inflation par pays sont publiées par la BCE.
  2. Il ne doit pas dépasser de plus de 2 points ceux des trois États membres ayant les taux d'intérêt les plus bas.
Légende :
  • Critère satisfait
  • Critère non satisfait

Opinion publique[modifier | modifier le code]

Selon un sondage eurobaromètre d'avril 2015, 53 % des Croates étaient en faveur de l'introduction de l'euro, 40 % contre, des chiffres similaires à ceux de 2014[4],[5].

Un sondage d'avril 2017 donnait 38 % des sondés plutôt favorables, 14 % très favorables, 27 % plutôt défavorables, 16 % tout à fait défavorables, alors que 5 % ne se prononçaient pas[6].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]