Erika Eleniak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Erika Eleniak
Description de cette image, également commentée ci-après
Erika Eleniak en 2011.
Nom de naissance Erika Maya Eleniak
Naissance (48 ans)
Glendale, Californie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession actrice
Films notables Piège en haute mer
Séries notables Alerte à Malibu
Site internet Site officiel

Erika Eleniak, née le à Glendale en Californie, est une actrice américaine.

Elle est notamment connue pour son rôle de Shauni McClain dans la série télévisée à succès Alerte à Malibu, et sa participation au film Piège en haute mer avec Steven Seagal. Elle a également été la playmate du mois de juillet 1989 du magazine Playboy.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Née à Glendale en Californie, Erika Eleniak grandit dans une famille modeste aux origines ukrainienne, estonienne et allemande, son prénom est une référence à sa grand-mère maternelle[1]. Doté d'un visage angélique, elle court très tôt les castings et devient mannequin-enfant, avant de passer l'échelon supérieur et de postuler à des rôles au cinéma et à la télévision.

Premiers pas au cinéma et à la télévision[modifier | modifier le code]

En 1982, Erika Eleniak décroche un petit rôle dans le film E.T. l'extra-terrestre de Steven Spielberg, où elle interprète une jeune fille apeurée par une grenouille, avant d'être embrassée par Elliott (Henry Thomas). Le succès du film lui offre une certaine visibilité et, à l'adolescence, elle apparaît dans quelques productions télévisuelles célèbres telles que Ricky ou la Belle Vie (1987) et Charles s'en charge (1988), mais également dans le film d'horreur Le Blob (1988) du réalisateur en devenir Chuck Russell.

Statut de sex-symbol[modifier | modifier le code]

En 1989, l'actrice change de dimension avec la série Alerte à Malibu dans laquelle elle devient Shauni McClainen durant trois saisons, jusqu'en 1992, au moment où Pamela Anderson la remplace.

Remarquée pour sa plastique et l'intérêt du public masculin, Erika Eleniak est contactée par le magazine Playboy et fait plusieurs couvertures entre 1989 et 1993, confirmant son nouveau statut de sex-symbol[2].

En 1992 également, elle est la petite amie de John Stamos dans un épisode de la série La Fête à la maison.

Incursion au cinéma[modifier | modifier le code]

Forte de sa nouvelle notoriété, Erika Eleniak obtient le premier rôle féminin dans Piège en haute mer (1992) d'Andrew Davis, où elle donne la réplique à Steven Seagal et Tommy Lee Jones. Le film est un succès au box office et l'actrice est plébiscitée par quelques productions majeures.

Ainsi, on la retrouve dans L'Escorte infernale (1994) réalisé par Dennis Hopper où elle donne la réplique à Tom Berenger. L'année suivante, elle est au casting du film Pyromaniac Love Story où elle croise William Baldwin et John Leguizamo (le film ne sortira qu'en 2004 en France en DVD)[3].

Toutefois l'actrice ne s'imposera jamais sur grand écran, et à partir des années 2000 elle voit sa carrière se borner à des petites productions souvent destinées au marché de la vidéo ou de la télévision, telles que Snowbound (2001) de Ruben Preuss, Shakedown de Brian Katkin, ou Complicité fatale (2002) de Brad Marlowe, ou bien encore Dracula 3000 (2004) avec Casper Van Dien.

En 2005, elle tourne dans L'Enfer de glace de Robert Lee et dans Fatal Reunion de George Erschbamer, qui passent plutôt inaperçus.

Depuis 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, Erika Eleniak apparaît dans deux séries majeures : Les Experts : Miami et Desperate Housewives. Par la suite, l'actrice ralentit considérablement les tournages.

Elle enseigne aujourd'hui la comédie et aide les jeunes en prises à divers addictions [4].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

En 1995, Erika Eleniak prête ses traits pour les besoins du jeu vidéo Panic in the Park (en), un jeu d'aventure sur PC[5]. À une époque où la FMV (full motion video) est prépondérante dans ce secteur, elle est l'un des rares vedettes à se prêter à ce genre d'expérience, après Dana Plato ou encore Mark Hamill.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Erika Eleniak en 2010.

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Série télévisée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Erika Eleniak by Elman - Biography in Pictures », erikaeleniak.info, 1998.
  2. « Erika Eleniak... en couverture de Playboy ! », Pure People.com (consulté le 11 août 2018).
  3. Fiche du film, Allociné.fr (consulté le 11 août 2018).
  4. (en) « About Me », realerikaeleniakblog.com (consulté le 18 août 2018).
  5. (en) Fiche du jeu, fmvworld.com (consulté le 11 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]