Enora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sur les autres projets Wikimedia :

Enora ou Énora est un prénom féminin, fêté le 14 octobre.

Origine[modifier | modifier le code]

Enora est un prénom breton d'origine celtique (Irlande, pays de Galle). Il est répandu en Bretagne et plus particulièrement dans le Trégor. Enora signifie « Honoré », honneur en breton. Enora est la forme bretonne du prénom irlandais Honora.

Les Enora sont fêtées le 14 octobre (Calendrier des saints bretons).

Répartition géographique du prénom[modifier | modifier le code]

Enora en france.jpg

Le prénom Enora est répertorié 6 278 fois en France[réf. nécessaire]. Le Finistère est le département où ce prénom est le plus porté[réf. nécessaire].

Top 5 des départements ou le prénom est le plus porté[modifier | modifier le code]

Départements Nombre de femmes portant le prénom Enora
Finistère (29) 959
Ille-et-Vilaine (35) 782
Morbihan (56) 640
Côtes-d'Armor (22) 525
Loire-Atlantique (44) 476

Patronyme[modifier | modifier le code]

Fond-carte-departements.jpg

Le patronyme Enora est répertorié dans 8 départements Français.

Départements Classement nom dans la région Nombre de personnes portant ce nom
Ille-et-Vilaine (35) 2 534ème 81 pers
Yonne (89) 3 449e 45 pers
Côtes-d'Armor (22) 3 660e 45 pers
Morbihan (56) 4 699e 41 pers
Finistère (29) 7 965e 43 pers
Bouches-du-Rhône (13) 14 391e 60 pers
Alpes-Maritimes (06) 14 952e 33 pers
Nord (59) 19 214e 53 pers

Saintes chrétiennes[modifier | modifier le code]

Statue de Sainte Enora à l'église Saint Efflam de Plestin-les-Grèves.

Enora (VIIe siècle), ou Henora, ou Honora, ou Enor, princesse galloise, se fiança à Saint Efflamm qui a fait vœu de chasteté et lui proposa de vivre comme frère et sœur pour se consacrer à Dieu. Cependant, le soir de leurs noces, Efflamm ressent un tel trouble devant la beauté d'Enora qu'il doit s'enfuir pour ne pas succomber et s'installe près de Plestin-les-Grèves (dans le Trégor). Peu après, Enora rejoint Efflamm qui lui fait bâtir un oratoire de l'autre côté de la colline.

Sainte Enora a sa statue à Plestin-les-Grèves, à Dinard et à Trézény dans les Côtes-d'Armor.

Sainte Enora est fêtée le 14 octobre[1].

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]