Edward Leamington Nichols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nichols.
Edward Leamington Nichols
PSM V70 D102 Edward Leamington Nichols.jpg

Edward Leamington Nichols en 1906.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Étudiant de thèse
Distinctions

Edward Leamington Nichols, né le à Royal Leamington Spa (Warwickshire, Angleterre, Royaume-Uni) et mort le à West Palm Beach (Palm Beach, Floride, États-Unis), est un physicien américain, fondateur, en 1893, de la revue scientifique Physical Review.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edward Leamington Nichols est le fils d'Edward Willard Nichols[1], peintre paysagiste américain[2], et de son épouse, Maria Watkinson Nichols[3].

Nichols étudie à l'université Cornell d'Ithaca où il obtient, en 1875, son baccalauréat universitaire (Sc.B.).

En 1875-1876, il étudie à l'université de Leipzig avec Gustav Heinrich Wiedemann. En 1876-1878, il étudie à l'université Frédéric-Guillaume de Berlin avec Hermann von Helmholtz. Il obtient un doctorat (Ph.D.) en 1879 à l'université George-Auguste de Göttingen.

En 1879-1880, il est chercheur postdoctoral à l'université Johns-Hopkins de Baltimore, où il assiste Henry Augustus Rowland.

Entre 1880 à 1881, il travaille au laboratoire de Menlo Park de Thomas Edison pour lequel il développe un photomètre.

En 1881, il épouse Ida Mae Preston.

Il devient, en 1881, professeur de physique et de chimie à l'université du Kentucky, puis professeur de physique et d'astronomie à l'université du Kansas en 1883 et professeur de de physique à l'université Cornell en 1887.

En 1883, il fonde la Physical Review.

Il meurt le 10 novembre 1937 à West Palm Beach. Il est inhumé au South Dover Rural Cemetery de Wingdale.

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1901, Nichols est élu membre de la National Academy of Sciences (NAS).

En 1904, l'American Academy of Arts and Sciences lui décerne le prix Rumford[4].

En 1906, l'université de Pennsylvanie lui remet le diplôme honorifique de Legum Doctor (LL.D.).

En 1907, il est le président de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS)[5] et, en 1907 et 1908, celui de l'American Physical Society (APS)[6].

En 1916, il devient membre honoraire de l'Optical Society (OSA).

En 1927, le Franklin Institute lui remet la médaille Elliott Cresson (en)[7].

En 1929, l'Optical Society lui remet la médaille Frederic Ives[8].

Il collabore avec le National Bureau of Standards (NBS).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marcus Benjamin, « Edward Leamington Nichols », Scientific American, vol. 97, no 26,‎ (lire en ligne [html])
  2. (en) « Edward Willard Nichols (1819-1871) » (consulté le 4 septembre 2014)
  3. (en) Photographie (consulté le 4 septembre 2014) de la stèle d'Edward Leamington Nichols
  4. (en) « Recipients of the Rumford Prize » (consulté le 4 septembre 2014) sur le site officiel de l'Académie
  5. (en) « Edward L. Nichols » (consulté le 4 septembre 2014) sur le site officiel de l'AAAS
  6. (en) « Presidents » (consulté le 4 septembre 2014) sur le site officiel de l'ASP
  7. (en) « Edward Leamington Nichols », sur fi.edu (consulté le 4 septembre 2014)
  8. (en) « Frederic Ives Medal / Quinn Prize », sur osa.org (consulté le 4 septembre 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ernest G. Merritt, « Edward Leamington Nichols », Physical Review, 2e série, vol. 53, no 1,‎ , p. 1-2 (DOI 10.1103/PhysRev.53.1, lire en ligne [PDF])
  • (en) « Edward L. Nichols: 1854-1937 », Transactions of the Kansas Academy of Science, vol. 42,‎ 30 mars-1er 1939, p. 51
  • (en) Ernest G. Merritt, « Biographical memoir of Edward Leamington Nichols (1854-1937) », Biographical memoirs of the National Academy of Sciences, vol. 21,‎ , p. 343-366

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]