Dupleix (croiseur cuirassé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Dupleix (navire).

Dupleix
Image illustrative de l’article Dupleix (croiseur cuirassé)
Le Dupleix.
Type Croiseur cuirassé
Classe Dupleix
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Arsenal de Rochefort
Quille posée [1]
Lancement
Armé 1903
Statut retiré en
Équipage
Commandant Amelot (1903)
Équipage 531 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 130,0 m
Maître-bau 17,8 m
Tirant d'eau 7,42 m
Déplacement 7 602 long tons (7 724 t)
Propulsion 3 hélices
Machines à vapeur à triple expansion
24 chaudières Belleville
Puissance 17 500 ch
Vitesse 21 nœuds (39 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 2 canons de 164 mm
4 × 1 canons de 100 mm
10 × 1 canons de 47 mm
4 × 1 canons de 37 mm
2 TLT de 450 mm
Rayon d'action 6 400 milles marins (11 900 km) à 10 nœuds (19 km/h)

Le croiseur cuirassé Dupleix est le navire de tête de la classe Dupleix, construite pour la Marine française au début du XXe siècle.

Conception[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Il porte le nom de Joseph François Dupleix. Le croiseur cuirassé fait ses essais à Cherbourg. De 1905 à 1910, le Dupleix est mis en réserve. Puis, il est envoyé en Extrême-Orient dans la division navale du contre-amiral Marie De la Croix de Castries. En 1914, il fait partie de l'escadre de l'amiral Jerram à Hong Kong. Cette même année, il arraisonne des navires de commerce allemands comme le Senegambia et le cargo Ferdinand Laeisz. Puis, il rentre à Toulon. Il participe au bombardement de Bodrum en mai 1915. En 1916, il subit des réparations à Lorient et part pour la protection du canal de Suez.

Il est mis en réserve à Dakar le 15 octobre 1917. Il rentre à Brest pour être désarmé, puis rayé du service actif en 1919. De 1920 à 1922, il est basé à Landévennec avant d'être démantelé à Brest en 1923.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]