Dow AgroSciences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dow AgroSciences LLC
logo de Dow AgroSciences

Création 1989
Fondateurs Eli Lilly and Company et Dow Chemical Company
Forme juridique Limited liability company
Siège social Indianapolis (Indiana)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Dow ChemicalVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Agrochimie, Biotechnologie
Produits Insecticides, herbicides, fongicides, fumigants et semences
Société mère Dow Chemical Company
Filiales Dow Agrosciences (Canada) (d)
Effectif 8 000
Site web www.dowagro.com

Chiffre d'affaires 7,1 milliards de dollars (2013)[1]

Dow AgroSciences LLC est une filiale en propriété exclusive de la société Dow Chemical Company qui produit des spécialités chimiques pour l'agriculture, notamment des pesticides, ainsi que des semences et des solutions biotechnologiques. La société, qui emploie plus de huit mille personnes, est présente dans cinquante pays. Son siège se situe à Indianapolis (Indiana, États-Unis). Dow AgroSciences commercialise ses produits sous différentes marques, dont Sentricon, Vikane, Mycogen, SmartStax, Pfister Seed, Phytogen, Prairie Brand Seed, Profume, Renze Seeds et Triumph Seed.

Activité[modifier | modifier le code]

Le , Dow AgroSciences a annoncé qu'elle avait reçu l'approbation réglementaire délivré par le Center for Veterinary Biologics de l'USDA pour le premier vaccin produit par des cellules végétales transgéniques contre le virus de la maladie de Newcastle[2]. Dow AgroSciences produit également des huiles de colza et de tournesol riches en acides gras oméga-9[3],[4].

En , le ministère américain de la Justice a annoncé qu'un spécialiste en biotechnologie travaillant chez Cargill avait reconnu avoir volé des informations provenant de Cargill et de Dow AgroSciences. On a découvert qu'un ressortissant chinois, Kexue Huang, avait transmis des informations vers la Chine à partir de Dow pendant au moins trois années, de 2007 à 2010[5].

L'Enlist Weed Control System, système proposé par Dow AgroSciences qui comprend des semences modifiées génétiquement pour résister à l'herbicide Enlist, également produit par Dow AgroSciences, est depuis 2014 en phase d'approbation[6]. Dow AgroSciences a obtenu l'enregistrement de son herbicide « Arylex Active » (Halauxifène-méthyle) par l'Institut chinois pour le contrôle des produits agrochimiques relevant du ministère de l'Agriculture (ICAMA)[7].

Controverses et condamnations[modifier | modifier le code]

  • En date du 5 avril 2012 et 6 mars 2014, une notification de grief du Conseil de la concurrence (France) a été adressée aux sociétés Dow Agrosciences distribution, Dow Agrosciences, Dow Agrosciences B.V. et Dow Agrosciences LLC «pour des pratiques d’entente généralisée portant sur les prix de revente des distributeurs, contraires aux articles L.420-1 du code de commerce et 101 du TFUE»[8].
  • Le 29 novembre 2019, le tribunal administratif de Nice (France) annule deux décisions de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) autorisant la mise sur le marché français de "Closer" et "Transform" contenant la substance active sulfoxaflor, commercialisés par la société Dow AgroSciences SAS, en raison de leur dangerosité sur les insectes pollinisateurs[9]., alors que l'EPA étend son usage[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Dow AgroSciences en bref », sur Dow AgroSciences France (consulté le 21 avril 2015).
  2. « Accord de mise sur le marché du premier vaccin produit dans des plantes », sur Buzz4bio, (consulté le 21 avril 2015).
  3. (en) « Sustainability Breakthrough », Dow AgroSciences (consulté le 21 avril 2015).
  4. (en) Elaine Watson, « Non-GMO factor gives Omega-9 canola a boost in battle of next generation healthy oils », sur Food navigator-USA.com, (consulté le 21 avril 2015).
  5. (en) Tom Webb, « A Cargill scientist, and a spy for China », Twin Cities Pioneer Press, (consulté le 21 avril 2015).
  6. (en) « USDA Releases Draft Environmental Impact Statement on Dow's Enlist », American Agriculturist, (consulté le 21 avril 2015).
  7. (en) « China approves Quelex™ the first herbicide with Arylex Active », AgroPages, (consulté le 21 avril 2015).
  8. Autorité de la Concurrence (France), « Décision 15-D-07 du 23 avril 2015 », sur autoritedelaconcurrence.fr, (consulté le 8 décembre 2019).
  9. (pdf) « Association Générations Futures, Union nationale de l'Apiculture française et Association Agir pour l'environnement, Tribunal administratif de Nice 1704687, 1704689, 1705145 et 1705146  », nice.tribunal-administratif.fr, (consulté le 8 décembre 2019).
  10. (en) « Decision to Register New Uses for the Insecticide Sulfoxaflor. Ingredients Used in Pesticide Products, US EPA », epa.gov, (consulté le 8 décembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]