Dominique Leroy (chef d'entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dominique Leroy.
Dominique Leroy
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Dominique Leroy
Naissance (54 ans)
Ixelles (Belgique)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belge
Profession

Dominique Leroy, née le à Ixelles, est une administratrice belge de sociétés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Leroy est diplômée ingénieure commerciale de la Solvay Business School en 1987[1].

Après un premier poste à Unilever[2], elle travaille pour l'opérateur Belgacom à partir de 2011. En 2012, elle est nommée directrice du business résidentiel. Puis le , elle devient administratrice déléguée, à la tête de l'entreprise, pour un mandat de six ans, succédant ainsi à l'ancien patron, Didier Bellens en cumul de ses mandats au sein des conseils d'administration de Lotus Bakeries, Scarlet et Tango[2],[1]. Elle soutient le principe d'une privatisation partielle de l'entreprise et obtient sur l'année 2014 une amélioration des résultats[3], tout en annonçant vouloir réduire les coûts salariaux du premier opérateur belge[4]. Le 5 septembre 2019, elle annonce quitter Proximus pour le poste de CEO de l'entreprise KPN et ainsi doubler sa rémunération.

Le 30 septembre 2019, KPN annonce annuler sa nomination en raison des enquêtes en cours pour potentiel délit d'initié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Rédaction RTL, « Qui est Dominique Leroy, future nouvelle CEO de Belgacom ? », RTL,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction Lavenir, « Le gouvernement officialise la nomination de Dominique Leroy à la tête de Belgacom », L'Avenir,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction L'Écho, « Dominique Leroy, "Belgacom Queen" », L'Écho,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction Le Soir, « Belgacom: Dominique Leroy veut réduire les coûts de personnel », Le Soir,‎ (lire en ligne).
  • (en) Mark Scott, « E.U. Telecom Companies Look for Room to Grow », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  • Dominique Delhalle, « Dominique Leroy: Belgacom apporte un rendement de 6% à l'Etat », RTBF,‎ (lire en ligne).