Dominique Cuperly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dominique Cuperly
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (64 ans)
Lieu Chaumont
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Milieu de terrain
Parcours amateur
Saisons Club
1968-1970 Drapeau : France FC Metz
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1970-1975 Drapeau : France FC Metz 31 (0)
1972-1973 Drapeau : France Besançon RC 29 (7)
1975-1977 Drapeau : France AJ Auxerre 69 (3)
1977 Drapeau : France Stade de Reims 7 (1)
1977-1985 Drapeau : France AJ Auxerre 273 (19)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2003-2004 Drapeau : France Grenoble Foot
2010 Drapeau : Maroc Maroc (intérim)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Dominique Cuperly, né le à Chaumont, en Haute-Marne, est un joueur et entraîneur de football français.

Comme joueur, il évoluait au poste de milieu défensif et a disputé plus de 300 matchs professionnels. Devenu entraîneur, il se spécialise dans la fonction d'adjoint, auprès de Jacques Santini notamment.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Cuperly évolue comme footballeur professionnel dans deux clubs du championnat de France principalement : le FC Metz, où il arrive en 1968 du CO Langres[1], de 1970 à 1975[2], puis l'AJ Auxerre jusqu'en 1985. Ces deux périodes ne sont entrecoupées que par un prêt au RC Besançon en 1972-1973, et un essai de quelques mois au Stade de Reims, avec lequel il remporte la Coupe des Alpes, au début de la saison 1977-1978 (il retourne à Auxerre dès le mois d'octobre). À Auxerre, il dispute la finale de la Coupe de France 1979, perdue face au FC Nantes, et remporte l'année suivante le championnat de France de 2e division. De 1980 à 1985, il est titulaire avec le club auxerrois en première division[3].

Dès la fin de sa carrière, il intègre le staff technique de l'AJA. Il y reste jusqu'en 2000. Il quitte le club après l'annonce du départ en retraite de Guy Roux, dont il pensait prendre la suite, et son remplacement par Daniel Rolland. Il rejoint alors l'Olympique lyonnais de Jacques Santini, toujours comme adjoint. À la fin de la saison 2003, le nouvel entraîneur Paul Le Guen ne reconduit pas son contrat, afin de pouvoir recruter son ancien adjoint Yves Colleu.

Il est nommé entraîneur du Grenoble Foot 38 en septembre 2003, alors que l'équipe a complètement manqué son début de saison. Il parvient cependant à assurer le maintien du club, mais n'y reste pas malgré son contrat de deux ans. Il rejoint Jacques Santini à Tottenham Hotspur en 2004, puis l'accompagne à Auxerre en 2005. À la fin de la saison 2005-2006, Santini n'est pas reconduit et Cuperly quitte lui aussi le club.

Il rejoint l'Olympique de Marseille en 2006, où il est l'adjoint d'Éric Gerets à partir de 2007. En mai 2009, ce dernier annonce son départ de l'OM. « Cup » en fait de même. Il signe un contrat d'entraîneur-adjoint de deux années avec le Racing Club de Lens en juin 2009, auprès de Jean-Guy Wallemme. Un an plus tard, il démissionne et se trouve remplacé par Jacques Santini[4].

En juin 2010, il est annoncé comme adjoint d'Éric Gerets à la tête de la sélection marocaine. Il assure même l'intérim jusqu'à l'arrivée de Gerets en novembre 2010. Il quitte la sélection avec Gerets, licencié en septembre 2012. Peu après, il suit le Belge dans le club qatari de Lekhwiya et en 2014 à Al-Jazira Club[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dominique Cuperly est l'oncle de Victor Tortora, guitariste et leader du groupe de musique Le Band Magnétique.

Parcours de joueur[modifier | modifier le code]

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Coupe des Alpes : 1977 (Stade de Reims)
  • Finaliste de la Coupe de France : 1979 (AJ Auxerre)
  • Champion de France de deuxième division : 1980 (AJ Auxerre)
  • Sélectionné en équipe de France juniors en 1970

Parcours d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès d'entraîneur adjoint[modifier | modifier le code]

  • Champion de France : 1996, 2002, 2003
  • Vainqueur de la Coupe de France : 1994, 1996
  • Vainqueur de la Coupe de la Ligue : 2001
  • Vainqueur du Trophée des Champions : 2002

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Dominique Cuperly », sur soccerdatabase.eu (consulté le 21 mai 2015).
  2. « Dominique Cuperly », sur fcmetz.com (consulté le 21 mai 2015).
  3. Fiche de Dominique Cuperly sur footballdatabase.eu.
  4. « Cuperly quitte Lens, Santini arrive », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 21 mai 2015).
  5. « Ancienne figure de l'AJA, Dominique Cuperly vit sa passion à Abu Dhabi », Le Journal du Centre,‎ (consulté le 21 mai 2015).