Djamel Kaouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Djamel Kaouane
Image illustrative de l'article Djamel Kaouane
Fonctions
Ministre algérien de la Communication
En fonction depuis le
(5 mois et 23 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Abdelmadjid Tebboune
Ahmed Ouyahia
Gouvernement Tebboune
Ouyahia X
Prédécesseur Hamid Grine
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Alger
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérienne
Profession journaliste
rédacteur en chef
directeur

Djamel Kaouane, né le à Alger (Algérie), est le ministre de la Communication d'Algérie depuis mai 2017[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Djamel Kaouane est né le 28 octobre 1960 à Alger. D'origine kabyle, il est est originaire de la ville de Zekri, où sont nés ses parents puis il a vécu à Bir Mourad Raïs, à Alger. Il est marié et père de trois enfants[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Il est titulaire d'une licence en sciences politiques, spécialité relations internationales obtenue en 1984 à l'université d'Alger[3].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Djamel Kaouane a commencé sa carrière en tant que journaliste en 1986 au quotidien publique El-Moudjahid. De 1987 à 1989, il est notamment journaliste à la direction de l’information de la présidence de la République algérienne. Puis en 1989 il est nommé rédacteur en chef du journal El-Moudjahid. Un poste qu'il occupe pendant près de neuf ans avant de devenir le directeur de publication du journal Le Temps d’Algérie de 2008 à 2015[4]. En 2015 il est nommé président-directeur général de l’entreprise nationale de l’Édition, de la Communication et de la Publicité (ANEP). Une fonction qu'il va occuper deux ans avant d’être nommé au gouvernement.

Ministre de la Communication[modifier | modifier le code]

En effet en mai 2017, Djamel Kaouane est nommé ministre de la Communication par le président Abdelaziz Bouteflika dans le gouvernement Abdelmadjid Tebboune. Il remplace à ce poste Hamid Grine[5].

En août 2017, lors d'un remaniement ministériel, il est reconduit à ce ministère dans le gouvernement Ouyahia X[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. APS, « Djamel Kaouane, ministre de la Communication », sur www.aps.dz (consulté le 14 novembre 2017)
  2. « Djamel Kaouane, un nouveau ministre qui cache ses origines kabyles ! - Tamurt », Tamurt,‎ (lire en ligne)
  3. « Biographie de Monsieur Djamel KAOUANE, Ministre de la Communication | Ministère de la communication », sur www.ministerecommunication.gov.dz (consulté le 14 novembre 2017)
  4. « Algérie : Djamel Kaouane, publicitaire courtisé – JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le 14 novembre 2017)
  5. Reporters, « Reporters - Le nouveau ministre de la Communication, Djamel Kaouane, prend ses fonctions », sur www.reporters.dz (consulté le 14 novembre 2017)
  6. « Seuls trois ministères concernés par le nouveau remaniement », Al Huffington Post,‎ (lire en ligne)