Discussion:Université catholique de l'Ouest

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Traducteurs ?[modifier le code]

L'encyclopédie libre Catholic Encyclopedia de 1913 propose un article sur l'université. Si des traducteurs compétents passent par ici, on pourrait récupérer les infos de cet article :

The University of Angers is, probably, a development of the cathedral school of that city. Early in the eleventh century this school became famous under the direction of Marbodus, afterwards Bishop of Rennes, and of Ulger, afterwards Bishop of Angers, both pupils of the renowned canonist, Fulbert de Chartres. It was enlarged in 1229 by an influx of students, many of them Englishmen, from the University of Paris, who sought in Angers a shelter from the direct control of the King of France. (See PARIS, UNIVERSITY OF.) Angers then became a centre for the study of civil law, and a studium generale, although it was officially recognized as such only in 1337, by an episcopal ordinance. It received in 1364 from King Charles V a charter granting the same privileges as those enjoyed by the University of Orléans. It was only in 1432 that a Bull of Eugene IV added the usual faculties of theology, medicine, and arts to the faculty of canon and civil law. This organization continued until the French Revolution. After the National Assembly had granted to all freedom of teaching (1 July, 1875), the French bishops decided to found five Catholic universities, and Angers, thanks to Bishop Freppel, was chosen for the western portion of France, including the Dioceses of Angers, Rennes, Laval, Le Mans, Angoulême, Tours, and Poitiers. The university then took the title of "Facultés Catholiques de l'Ouest." It comprises the faculties of letters, of sciences, and law, and a superior school of agriculture, with a teaching staff of 45 professors and from 200 to 300 students, most of whom are laymen belonging to the faculty of law. Angers has numbered among its faculty in the past Monsignor Sauve, author of numerous theological and philosophical works, Father Billot, now a professor in the Gregorian University at Rome, Father Antoine, author of a remarkable course of social economy, while it still retains Monsignor Legendre, an authority on biblical geography, and the distinguished novelist, René Bazin. The University publishes the "Revue des Facultés Catholiques de l'Ouest" and a "Bulletin des Facultés Catholiques de l'Ouest."

Thibjl 9 août 2007 à 05:11 (CEST)

Source Annexe[modifier le code]

Dans la prolongation de ce qui a été posté juste au dessus, histoire d'avoir un minimum de sourçage: http://www.angers.fr/decouvrir-angers/en-histoire/chroniques-historiques/pour-sinformer/la-catho-celebre-ses-cent-vingt-cinq-ans/index.html

XIIIfromTOKYO (d) 19 juin 2009 à 11:35 (CEST)

Archive : Polémique sur le titre de l'article[modifier le code]

La longue discussion sur le titre de l'article est consultable ici : Discuter:Université catholique de l'Ouest/Archive1

Est-ce qu'il ne serait pas temps de supprimer cette polémique ridicule de l'article, qui n'a fait du bruit que sur Wikipédia et qui n'a donné lieu à aucune suite ?
Cette polémique concernant l'usage du terme « université » n'a aucune pertinence au regarde de cette institution, et ne devrait, à mon avis, être évoquée que dans l'article « université ».
--Hercule Discuter 29 juin 2010 à 11:28 (CEST)

Garder le titre d'usage et expliquer dans l'introduction ce qu'il en est. Rien d'anormal a cela. Papillus (d) 27 septembre 2010 à 21:45 (CEST)

quelle source permet d'affirmer quel est le nom d'usage et le nom officiel ? Je viens de relire intégralement la discussion d'il y a trois ans ( l'avez vous fait ?) et je n'en trouve pas trace.
Apropos a décrété qu'UCO n'était pas le nom officiel mais ne l'a jamais démontré.
un type dans un rectorat a un jour écrit que l'UCO ne pouvait pas s'appeler comme ça, et depuis plus rien. Cela donne de fort soupçons que cette intro soit tout simplement fausse !
--78.224.169.67 (d) 27 septembre 2010 à 21:52 (CEST)
Des sources précises sur la dernière période de tension (2007) sont citées, ainsi que les textes réglementaires. C'est corroboré par plusieurs articles antérieurs à 2007 sur Internet (exemple) : je ne vois vraiment pas le problème. Si vous avez des « soupçons », vérifiez et revenez discuter si vous trouvez de vraies raisons de douter des noms officiel et d'usage de cet établissement. Remi M. (d · c). À Paris, ce 27 septembre 2010 à 22:15 (CEST)
Tu évacue d'un revers de la mains les sources contradictoires, comme cet arrêté paru au JO. La vérité c'est que nous ne sommes pas sûrs qu'au motif de cette fameuse loi le nom de cet établissement soit Université catholique de l'Ouest. L'introduction actuelle est une démonstration, pas un texte factuel se bornant à rapporter le savoir actuel.
La version du compromis restait factuelle, tout en faisant la part belle à la polémique du moment. La version actuelle n'est due qu'à un glissement du texte en avril, qui ne se base que sur le contenu de l'article.
Sous prétexte que je n'ai pas remarqué ce glissement à ce moment je dois maintenant trouver des sources mettant en doute le fait que 'Facultés libres de l’Ouest' (nom choisi par Apropos après que les autres aient été rejetés) n'est pas l'officiel ? C'est une blague ?
Les éléments qui mettent en doutes le nom officiel et le nom d'usage ?
Les éléments de doute sur l'officialité :
  1. les mentions légales de leur site qui utilise exclusivement Université Catholique de l'Ouest
  2. cet arrêté
  3. Le fait que 'Facultés libres de l’Ouest' ait été décrété comme officiel après que 'Institut catholique d'Angers' l'ait été, par une personne qui tenait absolument à démontrer qu'Université catholique de l'Ouest ne l'était pas.
  4. Le fait qu'un article qui mentionne la fameuse loi de 1880 pour expliquer le nom de l'Institut catholique de Toulouse nomme quand même l'UCO du nom d'Université catholique de l'Ouest
  5. Le fait que la mention de la supposée officialité est due à un glissement progressif reposant sur le fait qu'une loi existe, et sur la supposition qu'elle est appliquée
  6. Le fait que presque deux ans après son ajout tu fasse dire a une source autre chose (reconnaissance -> apaisement sur ce que tu considères comme logique (« Le nom "université" n'est toujours pas reconnu puisqu'il est interdit par la loi » alors que tu ne sais absolument pas si cette loi est appliquée).
Ça fait assez comme soupçons ?
--Hercule Discuter 27 septembre 2010 à 23:23 (CEST)

Je propose comme introduction, si vous tenez absolument à parler de l'article L731-14 :

Les Facultés libres de l’Ouest, ou Université catholique de l'Ouest[1] sont un établissement d'enseignement supérieur privé français.
    • Bien que l'Article L731-14 du Code de l'éducation dispose que « Les établissements d'enseignement supérieur privés ne peuvent en aucun cas prendre le titre d'universités. », c'est sous le nom d'« Université catholique de l'Ouest » que cet établissement est connu.
    Ce qui est beaucoup plus factuel et neutre (au sens WP:NPOV) que l'introduction actuelle.
    --Hercule Discuter 28 septembre 2010 à 00:02 (CEST)

    La version rigoureuse que tu conteste est tout a fait neutre. Papillus (d) 28 septembre 2010 à 11:41 (CEST)

    La version actuelle n'a rien de neutre, puisqu'elle met en exergue une information anecdotique, en lui consacrant l'essentiel de l'introduction. Elle n'est pas non plus rigoureuse car elle qualifie de « nom d'usage » un nom qui est utilisé de manière tout à fait officielle.
    Elle est due à un croisement d'informations, dont il a été tiré ce qui vous apparaît comme une vérité (le fait que l'UCO ne puisse pas s'appeler UCO). C'est du travail inédit.
    --Hercule Discuter 28 septembre 2010 à 16:40 (CEST)

    Le plus important ne serait-il pas d'étoffer plus l'introduction ? Je pense par exemple qu'il serait intéressant de dire qu'elle a commencé par s'appeler Université d'Angers puis Université catholique d'Angers puis Université catholique de l'Ouest et finir l'introduction par le litige comme quoi l'utilisation du terme université est remis en cause succinctement. L'explication du litige serait soit dans l'article même (et lui consacrer une section), soit dans l'article qui parle des universités catholiques soit comme l'a proposée Hercule en note de bas de page. Dans tout les cas je ne pense pas que ce problème soit spécifique à l'UCO. Je serais plus à mettre cette information dans l'article plus général en précisant qu'une partie des instituts catholiques continus de se faire appeler université. --Alienor a (d) 28 septembre 2010 à 19:23 (CEST)

    Ta proposition est intéressante.
    L'introduction mériterait de toute façon des développements. La date de création, la mention du créateur, le nombre d'étudiants, les implantations (ou en tout cas leur nombre) sont des informations essentielles de l'article qui ne sont pas notées. Le nom (réel ou supposé réel) est une information qui dans l'introduction devrait être présentée factuellement : l'établissement est connu comme Facultés libres de l’Ouest et Université catholique de l'Ouest.
    La polémique sur le mot université peut faire l'objet d'une mention particulière dans cet article, puisqu'il y a des sources sur une remise en cause (la pertinence me semble beaucoup moins évidente sur les autres universités catholiques). Mais mentionner que l'utilisation du mot Université dans le nom de l'établissement ce n'est pas décréter que son nom le plus probable est impossible... Et surtout nous n'avons pas à décréter qu'un nom est officiel et l'autre uniquement d'usage sur des simples suppositions. Si l'on n'a aucune source (et par conséquent aucune certitude) il suffit de ne pas prendre partie (c'est je que je propose avec ma formulation).
    --Hercule Discuter 28 septembre 2010 à 21:38 (CEST)
    Ce serait en effet une très bonne chose que d'améliorer cet article. En revanche, attention, il n'existe aucune continuité entre l'université médiévale et cette « université » privée.
    En revanche, les « soupçons » d'Hercule ne font que démontrer que le nom d'usage de l'établissement est bien UCO, chose que personne n'a jamais remis en cause.
    Je ne comprends toujours pas pourquoi vous vous êtes amusé à rouvrir cette polémique, Hercule, alors que la version en ligne convenait à tous.
    Remi M. (d · c). À Paris, ce 29 septembre 2010 à 08:13 (CEST)
    Cette version, mise en ligne en avril et qui m'avait échappé ne convient pas à tous, puisque je la conteste. Je ne m'« amuse » pas à rouvrir la polémique, je cherche à ce que cette histoire ridicule de contestation du droit pour l'UCO de s'appeler Université, qui n'a jamais été qu'une micro-polémique, ne prenne pas une place disproportionnée dans l'article.
    Je n'ai jamais dit qu'Université catholique de l'Ouest est un nom d'usage. Areva se fait appeler Areva, ce n'est pas pour cela que l'on qualifie Areva de nom d'usage...
    La version d'avant mars avait l'air de convenir à tous. Ensuite vous êtes venu, Remi Mathis, modifier une phrase sourcée qui indiquant une reconnaissance, au seul motif qu'une loi interdit ce terme. Mais vous ne savez absolument pas ce que dit la source, qui n'est pas en ligne ! Ensuite en avril Papillus met en ligne la version actuelle. Plus personne n'est ensuite venu toucher l'intro (sauf une IP qui l'a purement supprimée, et Alphabeta qui ne se préoccupait que de typographie). Cela ne signifie aucunement que la version en ligne convient à tous.
    Si l'on rate une ânerie, alors il est interdit de la signaler et de vouloir la modifier sauf à « s'amuser »?
    Il me semble que j'ai suffisament argumenter pour mériter d'autres réponses que « La version rigoureuse que tu conteste est tout a fait neutre » (de la part de celui qui l'a mise en ligne sans aucune discussion préalable), et de la votre.
    En juin j'ai annoncé mon intention de reprendre l'intro, parce que je suis repassé sur cet article que je n'avais pas en liste de suivi. Trois mois après je me lance, et je me fais reverter sans réponse et sans même un commentaire de revert. Dans le revert suivant vous avez même l'outrecuidance de m'inviter à « améliorer l'article » alors que vous n'êtes intervenu qu'une fois, pour changer une formule qui se basait sur une source que vous n'avez même pas lui !
    --Hercule Discuter 29 septembre 2010 à 10:13 (CEST)

    Les évolutions de nom, je verrais plus cela dans la partie histoire. Papillus (d) 29 septembre 2010 à 10:12 (CEST)

    Je suis assez d'accord avec la proposition d'Hercule. L'introduction est là pour fournir un aperçu rapide du sujet, pas pour développer un point en particulier. Mettre une note qui précise la législation française semble être la meilleure solution pour l'intro, et en développant ensuite, probablement au niveau de l'historique, les conflits sur le nom. XIII,東京から [何だよ] 29 septembre 2010 à 14:18 (CEST)
    Cette discussion me paraît légèrement ridicule : j'y vois des gens qui s'énervent tout seul sans que je comprenne bien pourquoi... Dans tous les cas, le but est juste d'expliquer d'où vient la différence entre le nom officiel et le nom d'usage.
    Dès lors la proposition « Les Facultés libres de l’Ouest, ou Université catholique de l'Ouest[1] sont un établissement d'enseignement supérieur privé français.
      • Bien que l'Article L731-14 du Code de l'éducation dispose que « Les établissements d'enseignement supérieur privés ne peuvent en aucun cas prendre le titre d'universités. », c'est sous le nom d'« Université catholique de l'Ouest » que cet établissement est connu.
      • »
      me paraît très acceptable... mais je vois mal en quoi c'est très différent de la version actuelle.
      Et nous avons maintenant quelqu'un qui veut dire que la catho n'est catholique qu'à partir de 1879 (Dieu sait pourquoi 1879, qui ne correspond à rien si ce n'est à un élargissement des enseignements avec l'ouverture de la fac de théologie !) alors qu'elle jouit de la loi passée grâce à Mac Mahon sur la liberté de l'enseignement supérieur, qu'elle est créée par Mgr Freppel, évêque du lieu, que la plupart de ses enseignants sont des prêtres et qu'elle fut inaugurée lors d'une messe à la cathédrale ! Bref...
      Remi M. (d · c). À Paris, ce 29 septembre 2010 à 21:01 (CEST)
      L'intro actuelle fait figurer le contenu de la note non pas dans une note, mais directement dans l'intro, ce qui introduit donc un POV, et qui est l'origine du problème. Pour ce qui est de l'utilisation de "catholique" à ce moment de l'histoire, il y a deux sens : comme adjectif qui qualifie l'appartenance confessionnelle de l'établissement, mais sans que cela soit intégré dans son nom (comme on dirait l'"université française de ..."), et de l'autre un élément du nom propre (Université Française de...). Elle pouvait donc très bien être catholique en 1875 sans que celà apparaisse dans le nom officiel, avant de porter cet élément dans son nom ensuite. XIII,東京から [何だよ] 30 septembre 2010 à 02:34 (CEST)

      J'applique l'introduction proposée --Hercule Discuter 30 septembre 2010 à 23:16 (CEST)