Discussion:Incinération des déchets

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Mise à jour[modifier le code]

Carrabta (d) 22 octobre 2009 à 23:20 (CEST) : Je me suis permit d'apporter quelques modifications en donnant un aspect un peu technique et en essayant de rétablir un peu de neutralité dans cet article. Il reste des informations importantes à apporter et, je pense, à restructurer l'article.


L'incinération est dangereuse ?[modifier le code]

A la lecture de l'article, et du lien qui est proposé, je ne peux conclure qu'une seule chose : l'incinération est dangereuse (« toxicité des fumées ») et peu utile (« seulement considéré comme un moyen de réduire le volume des déchets &raquo).
Je ne suis pas sur que cet avis fasse l'unanimité.

Je pense que l'article devrait être recadré :

  1. L'incinération rejette des éléments nocifs (certaines dioxines notamment), mais aujourd'hui les normes en vigueur sont censées nous garantir un risque faible ou nulle. Ce point de vue est parfois contesté (notamment par Greenpeace), mais reste une position officielle.
  2. L'incinération permet non seulement une réduction du volume des déchets, mais également une valorisation énergétique et sous forme de matière première (fer et aluminium essentiellement). Par contre elle génère ses propres déchets (cendre, suie, etc.) ; ce n'est donc qu'une solution incomplète.
  3. Contrairement à ce que laisserait supposer le commentaire, le site de Greenpeace n'est pas un recensement des incinérateurs français, mais un site contre l'incinération en France : question neutralité, on peut faire mieux. Si le lien doit rester, il doit être clairement précisé que le sujet du site n'est pas l'incinération mais la lutte contre l'incinération.Intitulé du lien Greenpeace changé et ajout d'un lien adverse.SpICE 19 aoû 2004 à 09:03 (CEST)

Votre avis ? SpICE 19 aoû 2004 à 00:10 (CEST)

Vaste débat que la question des déchets.
Pour faire simple... le plus simple, c'est de réduire la quantité de déchets à la source : pas de sur-emballages, bouteilles consignées comme dans les pays du Nord, tri chez les particuliers..
Ensuite, le compostage après un tri mécanique peut encore absorber pas mal de déchets.
Enfin, l'incinération à éviter au maximum car en France, en tout cas, des incinérateurs ne sont pas aux normes européennes. Voir l'exemple de l'Isère (montré en télé) ; un scandale sans nom.
L'écologie, c'est pas un slogan, c'est pas un parti, c'est une façon de respecter la planète, parfois à contre-courant du discours dominant apaisant.
Belgavox 19 aoû 2004 à 00:19 (CEST)
Je partage ton avis et ne vois aucun inconvénient à ce que tu modifies l'article dans ce sens, bien au contraire (surtout la référence au site Greenpeace). Au départ, j'avais inclus dans l'article la description simplifiée d'un incinérateur pour montrer qu'aujourd'hui c'est une installation complexe soucieuse de préserver l'environnement. Lorsque cette partie a été déplacée, il n'est plus resté que les aspects négatifs. Alors vas-y :-) heMmeR 19 aoû 2004 à 08:03 (CEST)
1/Les normes
"aujourd'hui les normes en vigueur sont censées ..." Effectivement, si elles étaient appliquées, elle nous garantiraient un risque faible (mais pas nul, pour que le risque soit nul dans ce cas, il faudrait arrêter l'incinération)
2/Valorisation énergétique des déchets
La meilleure solution à l'heure actuelle pour la valorisation des déchets est le tri sélectif. Pourquoi mélanger les déchets si c'est pour récupérer le fer et l'aluminium ?
3/Je suis par contre d'accord sur la non neutralité du lien vers le site de Greenpeace, on pourrait au moins le renommer...
--Herman 19 aoû 2004 à 09:04 (CEST)
1/Effectivement, le terme nul est inapproprié (d'autant plus avec une faute) ; non mesurable me paraît plus juste (cf. étude ADEME rapportée par le Nouvel Obs de la 3ème semaine d'avril). Il serait intéressant que l'article reprenne l'actualité récente (non conformité de certains incinérateurs, emballement médiatique et fermeture des installations dangereuses).
2/Tri sélectif et incinération ne sont pas incompatibles. De plus en plus de collectivités locales usent des deux (personnellement, en terme de volume, le tri sélectif représente un tiers de mes déchets). Et la meilleur solution, reste, à mon avis, la diminution de la quantité de déchet, ainsi que l'utilisation de matériaux propres (carton plutôt que plastique, etc.).
3/Déjà fait.
--SpICE 19 aoû 2004 à 09:45 (CEST)

En fait le monde de l'incinération est scindé en deux: d'un côté les usines trop simples qui rejettent des polluants très toxiques en grande quantité et d'un autre côté des usines très coûteuses (avec filtres, réduction des oxydes d'azote et lavage des fumées) qui rejettent aussi des polluants très toxiques mais dans des quantités infimes qui ne constituent pas, dans l'état actuel des connaissances, un risque pour la population environnante. La hauteur de la cheminée est d'ailleurs calculée de façon à répartir sur une grande surface la pollution pour que son niveau reste acceptable. La plupart des usines récentes construites en Europe correspondent à un excellent niveau de dépollution, avec des taux de dioxines/furanes souvent inférieurs à 0.1 ng(TE)/m3 de fumées (0.0000000001 g). --Gtarantino 1 décembre 2006 à 23:52 (CET)

incinérateur à plasma ?[modifier le code]

Rien sur les incinérateur à plasma qui commence à rentrer en service depuis le début de ce siècle ? Il y a un article publicitaire : Torche à plasma (recyclage).

Article de l’an 2000 : http://www.promethee.be/plasma.htm

la technologie de pyrolyse à plasma constitue une solution. Ce procédé, qui consiste à à détruire les déchets en les portant à une température extrêmement élevée dans un laps de temps très court, est développé notamment par l’entreprise américaine Global Plasma Systems Corporation, au sein de laquelle M. Joos intervient en tant que consultant. Les matières organiques sont ainsi transformées en un gaz de synthèse de grande qualité. Les substances inorganiques se muent quant à elles en une masse basaltique stable présentant de nombreuses similitudes avec la lave naturelle. Le grand avantage de ce procédé est que la température extrême empêche toute émission.

Et maintenant même des portes-avions en sont équipé. L'amateur d'aéroplanes (d) 2 janvier 2013 à 23:37 (CET)

Proposition de fusion entre Incinération (déchets) et Incinérateur de déchets[modifier le code]

Discussion transférée depuis Wikipédia:Pages à fusionner
Bonjour, il me semble qu'il y a aucune raison pour un article traite d'une moitie du sujet et le deuxième seulement de la partie Technique du même sujet. Aucune raison de faire deux articles. --Baptisteg (discuter) 24 janvier 2017 à 04:39 (CET)

  1.  Plutôt pour ainsi qu'avoir la page Incinération comme une page d'homonymie vers Crémation et Incinérateur de déchets (ou Incinération de déchets).--Krosian2B (discuter) 24 janvier 2017 à 10:23 (CET)
    Finalement, après réflexion et lecture des avis ci-dessous, -? Plutôt contre mais il y a besoin d'un gros travail sur ces articles --Krosian2B (discuter) 28 février 2017 à 09:46 (CET)
  2.  Plutôt pour Je trouve d'une séparation thématique du sujet dans ces deux articles n'a pas vraiment de sens. --Nouill 27 janvier 2017 à 16:03 (CET)
  3.  Plutôt pour sous le nom Incinération des déchets ou Incinération de déchets (en conservant tout le reste comme redirection). SenseiAC (discuter) 29 janvier 2017 à 21:48 (CET)
  4.  Plutôt pour ... Pano38 (discuter) 4 février 2017 à 10:23 (CET)
  5.  Neutre Contrairement au proposant, je pense que dissocier les deux sujets peut avoir du sens : l'article sur l'incinérateur étant technologique, celui sur l'incinération portant plutôt sur les enjeux légaux et sociétaux. Mais l'article Incinérateur de déchets mélange ces deux concepts : il faudra soit revoir son périmètre, soit le fusionner. Borvan53 (discuter) 24 janvier 2017 à 21:33 (CET)
  6.  Plutôt pour --Éric Messel (Déposer un message) 7 février 2017 à 19:35 (CET)
  7. Contre en total accord avec Borvan53. Mais pour une remise de chacun chez soi (la technique d'un coté, le reste de l'autre). Skiff (discuter) 14 février 2017 à 19:38 (CET)
  8. -? Plutôt contreLes deux articles actuels nécessitent de fortes modification et alors ils peuvent (il doivent ?) rester distincts. On ne confond par tour et usinage, dactylographie et machine à écrire… mais il faut approfondir ce qu'est l'incinération, ses différentes techniques et ses phases (préparation, incinération proprement dite, devenir des déchets..) autrement dit traiter tous les aspects de cette technique de traitement des déchets, et l'incinérateur qui est l'appareil, les fours, qui posent toute une série de question (traitement des fumées, maintenance..). --Jacky Darne (discuter) 27 février 2017 à 19:02 (CET)
Pas de consensus, je clôture. --Nouill 25 mars 2017 à 20:23 (CET)