Discussion:Fibre optique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives


Transparence[modifier le code]

Le terme transparent n'est correct car la transparence dépend de la longueur d'onde. Le verre est transparent dans le domaine du visible mais pas dans l'infrarouge, il réfléchit. De plus, des fibres en plastique existent. Baltringue 16 mai 2007 à 16:09 (CEST)

En même temps, le terme "transparent" existe, il suffit de préciser le domaine (dans le visible). Quant aux fibres en plastiques, je n'en avait encore jamais entendu parler, vous auriez des références ? Si je ne m'abuse, toutes les fibres optiques utilisées dans les télécoms sont de verre, entourées d'une gaine protectrice (mais ne jouant aucun rôle optique) de polymère. Esprit Fugace causer 16 mai 2007 à 17:38 (CEST)
Les fibres optiques de plastiques existent en effet. Elles restent néanmoins pour l'instant réservées aux communications sur des distances assez faibles. Sinon, en ce qui concerne le terme transparent, pour que la fibre optique soit utilisable, il est bien évidemment absolument nécessaire qu'elle soit transparente à la longueur d'onde utilisée (c'est à dire qu'elle ne l'atténue pas). Pour en revenir au verre, dans le proche infra-rouge, il est transparent (c'est à 1.55 um qu'il est le plus transparent). Sinon, pour des longueurs d'onde plus haute, la silice ne "réfléchit" pas la lumière, mais elle l'absorbe. Christophe.Finot 16 mai 2007 à 18:13 (CEST)
Tu as raison Christophe de souligner mon erreur. Le mot transparence veut dire quoi? que l'on peut voir à travers la fibre ou bien que la fibre silice est transparente à 1.55µm ? Pour les fibres en plastique elles sont de plus en plus utilisées en déco, pour illuminer les contours d'une piscine par exemple...On augmente les pertes au niveau de la gaine pour que le rayonnement puisse sortir de la gaine, comme cela on voit la fibre éclairée sur sa longueur.Baltringue 17 mai 2007 à 10:26 (CEST)
Le paragraphe Caractéristiques#Atténuation contient une image qui me semble explicite à ce sujet, non ? Je pense que les détails sur l'utilisation du mot transparence devrait être réservés à l'article consacré, pas à l'article fibre optique Esprit Fugace causer 17 mai 2007 à 11:41 (CEST) D'ailleurs, je vais y faire un tour sur-le-champ, il est pitoyablement pauvre du point de vue physique.
En effet, il n'y a pas d'intérêts à préciser en début de définition ces détails. C'est pourquoi je pense qu'il n'est pas judicieux de parler de transparence dès la première ligne.Baltringue 17 mai 2007 à 12:03 (CEST)

Ajouter un lien[modifier le code]

Bonjour, Dans le cadre des TPE, j'ai réalisé un site internet traitant de nos recherches (expériences, explications) sur la fibre optique à saut d'indice. Puis-je l'ajouter à la liste des liens externes ? --Foxhound 20 janvier 2007 à 16:35 (CET)

Si vous pensez sérieusement qu'il apporte un plus à l'article... franchement, et sans vouloir me montrer blessante, je doute qu'un travail de niveau TPE apporte beaucoup. L'article est déjà correct, si nécessaire vous pouvez l'enrichir sans lien externe, non ? Esprit Fugace causer 20 janvier 2007 à 17:55 (CET)
Je comprend votre remarque et je suis d'accord. Toute fois, vous pouvez vous faire une idée du contenu en consultant le site [1]. Je suis en train de retaper une partie des expériences et la conclusion. Bref, je vais surement m'orienter vers l'amélioration direct de l'article. Merci pour votre commentaire. --Foxhound 20 janvier 2007 à 20:52 (CET)

habituellement[modifier le code]

Sans gaine, il ne peut exister de réflexions. Il convient alors de remplacer ce mot par "nécessairement".Shagtag 29 novembre 2006 à 22:12 (CET)

non, il n'y a pas besoin de gaine pour avoir propagation. En effet, en l'absence de gaine, c'est l'air qui joue le role de milieu d'indice plus bas. Ce type de fibre est certes bien plus rare que les fibres habituelles, mais néanmoins est physiquement possible. Christophe.Finot 29 novembre 2006 à 22:14 (CET)

Christophe a raison. D'ailleurs, historiquement, les premières tentatives de montrer que la lumière pouvait être guidée furent faites dans des jets d'eau, sans gaine. Esprit Fugace causer 29 novembre 2006 à 23:39 (CET)

Je suis d'accord avec vous dans le sens où l'on ne construit pas une gaine dans le cas de l'air. Mais cette couche de quelques microns d'air joue le rôle d'une gaine. Il y a donc nécessairement présence d'une gaine quelle que soit sa nature, qu'on le veuille ou non. Je rappelle tout de même que la réflexion est dût à l'onde évanescente qui se propage dans un milieu (il faut donc un milieu). Je suis donc d'avis qu'il faut remettre le mot "nécessairement" en précisant que celle-ci peut être parfois simplement de l'air ou autre... Sinon, l'article dans ces termes supposerait que parfois il n'y a nul besoin d'une gaine. Shagtag 30 novembre 2006 à 09:36 (CET)

Mais l'article avec "nécessairement" supposerait qu'il y a toujours une gaine, construite avec la fibre optique... or, c'est faux. Si la gaine ne fait pas partie de la fibre optique (i.e., si c'est le milieu extérieur qui joue ce rôle), je trouve qu'il serait abusif de dire qu'une fibre optique comporte nécessaire une gaine. Il suffit de détailler un peu l'explication physique, pas la peine d'essayer d'expliquer tout ça dans un seul mot. Esprit Fugace causer 30 novembre 2006 à 13:23 (CET)
En fait, j'ajouterais qu'une onde évanescente ne se propage justement pas, que la réflexion n'en dépend pas et qu'on peut parfaitement avoir des fibres optiques dans le vide, enfin qu'une onde électromagnétique en général n'a nullement besoin d'un milieu pour se propager. Esprit Fugace (d) 11 mars 2008 à 20:40 (CET)

Ortho[modifier le code]

Juste 2 petites fautes d'orthographe corrigées. --Raphaël

Ajouts[modifier le code]

Il serait intéressant d'ajouter un lien vers l'endoscopie et d'introduire des formules relatives à l'angle d'acceptance. Bon wikipedia à tous !

Une carte du reseau mondial de fibre optique serait aussi bienvenue

mono ou multimode[modifier le code]

Comment fait on pour reconnaître si

Le dernier lien ne correspond à l'université de Genève mais l'université Paul Sabatier de Toulouse. Le site est celui du département STRI (Systèmes de Télécommunications et Réseaux Informatiques)

Usages des f.o.[modifier le code]

Contrairement à ce que dit l'article actuel, les f.o. ne servent pas qu'à faire de la transmission de données. On peut citer :

  • découplage galvanique dans les sytèmes haute tension
  • endoscopie
  • éclairage
  • ...

--ArséniureDeGallium 21 août 2006 à 14:56 (CEST)

Bande passante[modifier le code]

"Leur fibre optique était en mesure de transporter 65 000 fois plus d'informations qu'un simple câble de cuivre, ce qui correspondait au rapport des longueurs d'onde utilisées. "

Ce n'est pas très clair. C'est surtout le gain en bande passante qui permet cela.

Bonjour, vous pouvez modifier l'article directement si vous pensez pouvoir l'améliorer. N'hésitez surtout pas ; c'est le principe de wikipédia. Les autres utilisateurs vous corrigeront après éventuellement. --Elemïah • 12 septembre 2006 à 13:40 (CEST)

Est-il correct de dire qu'un des principaux avantages par raport au câble de cuivre est que les fibre n'interferent pas les une avec les autres? --Madlozoz 13 septembre 2006 à 01:04 (CEST)

Les avantages de la fibre optique dépendent des domaines dans lesquels on les utilise. Pour rester dans la comparaison avec le câble de cuivre, on peut dire que les avantages se résument, au premier ordre, à:

-la libération de la bande passante, donc du débit unitaire (par canal: 10Gb/s en exploitation, 40Gb/s en expérimentation), qui de surcroît ne sont plus dépendants de la distance de transmission ( en comparaison avec le câble métallique).

-la libération de la capacité, par la mise en parallèle dans une même fibre de canaux optiques (longueurs d'ondes:couleurs de la lumière). Les dizaines de térabits par seconde sont atteints sur une même fibre. Un câble optique est composé de plusieurs dizaines de fibres autorisant les pétabits par seconde.

Dans l’automobile et l’aviation militaire, l’intérêt de la fibre est la suppression du poids des câbles ou des guides d’ondes (gros tuyaux métalliques) qui véhiculent les signaux hautes fréquences (MHz, GHz). Permettant ainsi la réduction significative de la charge utile.

L’immunité électromagnétique de la fibre optique intéresse également les activités militaires permettant la réalisation de liaisons de télécommunications très haut débit (images, vidéo, ....) insensibles à une attaque par IEM ( résultat de l’explosion nucléaire en altitude ). De plus toute tentative de prélèvement de l’information sur la fibre est très difficile et facilement détectable et localisable (...).

Principe de la fibre optique[modifier le code]

l'image ainsi légendée n'explique pas le principe de la fibre optique sinon sa constitution. Pour illustrer le principe il faudrait une coupe axiale avec le parcours d'un rayon lumineux. C'est aussi par une coupe axiale qu'on peut expliquer la distinction entre saut et gradian d'indice ou encore la notion de modes.--Ruizo 8 avril 2007 à 16:26 (CEST)

Qui sont :[modifier le code]

...par van Heel et Hopkins ? Kelson 7 août 2007 à 17:21 (CEST)

télécoms[modifier le code]

amha un grand manque: les fibres optiques sont aujourd'hui une des clés des télécoms, et il manque une description ou au moins les principes de cette application, lasers, modulateurs, amplificateurs,coupleurs, connexion, réparation.. (m^me si un article séparé sur les cables optiques et sous-marins est à faire)--Michco (d) 6 mars 2008 à 10:07 (CET)


J'écris un passage sur ces principes qui je pense formera un socle de départ. Enfin je ne sais pas trop si c'est cela que tu attendais, mais cette partie peut toujours être orientée vers une nouvelle direction. Malheureusement je ne pourrais rester que très basique, les connaissances font défauts.

Sinon je possède des données industrielles sur les débits qui datent d'un an maintenant. Sachant que ce qui est valable aujourd'hui, ne l'est plus le lendemain, est-il judicieux de mettre ces ordres de grandeurs de débits ? Je possède aussi les distances d'utilisation. Si cela peut enrichir l'article ... --Neoxx78 (d) 6 mars 2008 à 19:37 (CET)

Ceci dit ça ne serait pas une mauvaise idée de faire carrément un article séparé sur le rôle de la fibre optique dans les télécoms. Sinon, cet article (orienté physique de base) risque de se disperser un peu n'importe où (y'a beaucoup à dire sur les télécoms/fibre optique, et ça déséquilibrerait l'article). Esprit Fugace (d) 6 mars 2008 à 20:32 (CET)

Erreur dans les calculs sur l'atténuation[modifier le code]

D'après mes calculs, les chiffres données pour l'exemple de perte de puissance pour 0,2db/km et 100km de distance est faux : 1/100 du signal initial, ce n'est vrai pour une distance que de 10km. Pour 100km, il reste approximativemment 10^-20 de la puissance initiale. De fait, il faudrait remplacer 100km par 10km. L'erreur étant évidente, je me permet de modifier directement, si vous voyez une erreur dans mon raisonemment, remettez bien sur la valeur initiale. pistache,

Désolé, mais il n'y avait pas d'erreur, le résultat était totalement correct. En effet, 0.2 dB/km * 100 km = 20 dB d'atténuation (le calcul est le résultat d'une simple multiplication), soit le facteur 1% d'énergie restante annoncé. Christophe.Finot (d) 23 février 2011 à 17:47 (CET)
Oui, en effet, je suis revenu pour recorriger ayant noté l'erreur sur mes calculs plus tard. Je me suis emmêlé avec les exponentiels, mais je vois que l'erreur a été corrigé encore plus rapidement. Merci beaucoup, et désolé.

Fibroscope[modifier le code]

Si l'on en croit l'article, le fibroscope a été inventé par plusieurs personnes à différents moments: le fibroscope (endoscope flexible médical) est inventé par Basil Hirschowitz aux États-Unis. le fibroscope flexible fut inventé par van Heel et Hopkins Dyonysos (d) 15 mai 2011 à 13:18 (CEST)

Comment ça un "fil"?[modifier le code]

La fibre optique est un "fil" en verre !!, c'est une définition pas assez juste puisque le terme fil fait allusion toujours à un FIL, alors que la fibre optique est un tube où il y a le vide (au sens physique du mot) à l'intérieur.

La fibre optique n'est pas un tube, l'intérieur est plein. Il n'y a donc absolument pas de vide à l'intérieur d'une fibre optique, d'ailleurs son principe même (indice de coeur supérieur à indice de gaine) l'empêcherait pour une configuration habituelle (même si des exceptions, les fibres à cristaux photniques) peuvent exister. Christophe.Finot (d) 19 septembre 2011 à 17:20 (CEST)

les acteurs économiques de la fibre optique dans le monde et en France[modifier le code]

Bonjour à tous,

Il manque probablement sur cette page une partie dédiée à la valeur ajoutée de la fibre optique dans le champ économique et l'organisation du marché de la fibre optique dans le monde et en France (acteurs telecoms, investissement, couverture, qualité du réseau, etc...).

Je vais essayer de vous proposer quelques améliorations ces prochains jours. n'hésitons pas à discuter de cela ici. A votre écoute !

Coccico2345 (d) 3 mai 2012

Desserte par fibre de l’abonné[modifier le code]

Bonjour,

cet article est très bien écrit ! Je propose de faire un petit ajustement en remplaçant l’expression « Fiber To The Home » par son équivalent français « Desserte par fibre de l’abonné » ou « DGA » en abrégé.

P23571113 (discuter) 13 août 2013 à 12:39 (CEST)

Commentaire du lecteur : J'aimerais avoir des...[modifier le code]

85.68.55.102 a publié ce commentaire le 7 octobre 2013 (voir tous les retours).

J'aimerais avoir des comparaisons entre pays. Quels sont ceux qui vont le plus vite dans le développement de la fibre ? Pourquoi y-a-t-il des différences entre les pays sur ce sujet : obstacles, techniques, juridiques etc.

Avez-vous des remarques à formuler ?

¤ Euterpia ¤ Just ask ¤ 7 octobre 2013 à 19:48 (CEST)

Contradiction[modifier le code]

""Ce rayon se propage alors jusqu'à l'autre extrémité de la fibre optique sans perte, en empruntant un parcours en zigzag. La propagation de la lumière dans la fibre peut se faire avec très peu de pertes même lorsque la fibre est courbée.". Le tout en 2 phrases consécutives. Skiff (discuter) 13 décembre 2016 à 21:22 (CET)

C'est effectivement contradictoire. L'atténuation linéaire étant au minimum minimorum de 0,1 dB/km, la première phrase ("sans perte") doit être retouchée. Abaca (discuter) 13 décembre 2016 à 23:52 (CET)

Vitesse dans une fibre optique[modifier le code]

@Abaca Bonjour, merci de vos remarques et demande référence sur la latence ;

J'ai choisi le trajet Paris-Nouméa car c'est un des plus long (Nouméa se trouve a l'opposé de Paris sur le globe)

La valeur de la latence théorique 90 ms est obtenue en divisant la distance (20 000 km) par la vitesse de propagation (c*0,75) la distance de 20 OOO km est une estimation obtenue a partir des cartes de câbles sous-marin. (un peu plus que la demi circonférence terrestre) Pour la valeur pratique j'ai utilisé:

  • la commande ping sous MSDOS avec des IP situés en nouvelle Calédonie, mais je n'ai pas obtenu de réponse concluante (délai trop long)
  • j'ai finalement eu recours au testeur http://www.degrouptest.com/test-debit.php qui permet de choisir son serveur

Quant à la différence ping-latence, j'avais fait la confusion dans un premier temps, mais le serveur parle bien de latence et non de ping dans l'affichage de ces résultats.

Bon, même si dans un lointain passé j'avais fait des travaux de recherche sur la fibre, je ne suis plus un spécialiste et je serai curieux de toutes informations argumentées sur le sujet. ' vitesse de propagation du signal' . Ce thème a, pour moi, toute sa place dans WP mais Google n'est pas bavard, donc je reste à la chasse à l'info. AU plaisir de vous lire--Yond29 (discuter) 24 mai 2017 à 12:53 (CEST)

Bonjour
La vitesse de propagation du signal sur une fibre optique monomode est plutôt d’environ 70 % de la vitesse de la lumière (et même un petit peu moins). C’est d’ailleurs ce qu’indique votre 2ème référence (ref14 : plus lente de 31 %). Cette vitesse dépend du dopage du verre utilisé pour le coeur de la fibre et est inversement proportionnelle à l’Indice de réfraction du verre, soit environ 1.47 pour le verre utilisé dans les fibres monomodes récentes (ITU G.652 et G.657, voir aussi l’article Wiki Liste d'indices de réfraction).
Donc pour Nouméa, je suis d’accord avec vous, on doit être à environ 90/100 ms de temps de propagation pure depuis la France (env. 20 000 km linéaires)
Concernant la latence de bout-en-bout, il faut ajouter au temps de transmission sur les fibres, la traversée des amplificateurs/répéteurs (optiques ou électriques) et des équipements de multiplexage et de commutation optiques : Ces temps sont, à ma connaissance, négligeables (inférieurs, voire nettement inférieurs, à 1 ms pour chaque équipement). Le reste de la latence observée est plutôt lié aux équipements informatiques utilisés par les FAI et les fournisseurs de transit (routeurs, serveurs) et est donc très variable en fonction des équipements et de de leur charge instantanée.
Dans les cas optimum et aux heures creuses, j’ai le souvenir d’avoir vu des temps de Ping minimaux de l’ordre de 280 / 300 ms vers l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, donc des latences de 150 ms environ. Il faudrait trouver des sources publiques pour confirmer ces chiffres.
Je suis d’accord avec vous sur le fait que ce thème et ce chapitre ont toute leur place dans l’article fibre optique et dans WP. Donc; Merci d’avoir ajouté ce chapitre « Vitesse de transmission ».:Bien cordialement, Abaca (discuter) 24 mai 2017 à 23:33 (CEST)
En complément :
Concernant l’exemple de latence globale donné dans l’article, je pense qu’il faudrait se focaliser sur la latence de la partie « transmission sur les fibres optiques » (fibre + répéteurs / amplificateurs) qui est le sujet de cet article « Fibre optique » (le chiffre "en pratique" de 280 ms est non sourcé et me semble un peu hors sujet). La latence de bout en bout (50 % du Ping) entre les points les plus distants de la planète concerne plutôt les articles sur les réseaux Internet.
La difficulté est de trouver des chiffres sourcés, sachant que la latence de la partie "fibre" (câble sous-marin par exemple) dépend du type de répéteurs utilisés (« amplificateur optique » ou avec conversion électrique, ou un mix des deux) et du nombre de répéteurs et donc varie d’une liaison fibre à l’autre. À ma connaissance, la latence d’un amplificateur purement optique est négligeable (qqs centaines de ps pour l’ampli lui-même + qqs ns pour les qqs mètres de fibres lovées pour l’installation et la maintenance (5 ns par mètre).
PS : La suite de cette discussion (qui concerne le contenu) devrait continuer sur la PdD de l’article. Abaca (discuter) 25 mai 2017 à 12:12 (CEST)
Bonjour, retour de déplacement d'ou une réponse tardive
  • Effectivement cette discussion peut trouver sa place en Pdd de l'article. M'autorisez vous a faire le transfert ?
  • Votre distinguo et vos informations sur vitesse de transmission sur la fibre (avec répétiteur) et traversée des équipements informatiques me parait pertinente. il faudrait effectivement pourvoir les documenter. La diffusion en Pdd aboutira peut-être à des contributions sourcées.
  • Que ces informations soient présentes dans fibre optique, latence ou ping, cela dépend de la formulation. L'important est que les liens internes existent au bon endroit.--Yond29 (discuter) 29 mai 2017 à 16:36 (CEST)
Bonjour, pas de Pb pour transférer et continuer la discussion sur la PdD de l'article pour avoir l'avis d'autres contributeurs et trouver des sources externes de qualité. Je dois pouvoir retrouver des sources sur l'indice de réfraction des fibres monomode et sur sa relation avec la vitesse de la lumière dans la fibre (c'est une équation de base de la Physique). Bien cordialement, Abaca (discuter) 29 mai 2017 à 23:25 (CEST)
Transfert de la discussion en pdd sur l'article Fibre optique effectué ce jour--Yond29 (discuter) 30 mai 2017 à 11:55 (CEST)

Inventeurs[modifier le code]

Dans cette version française de la fibre optique, il semble y avoir un oubli quant aux personnes impliquées dans sa mise au point : le professeur Narinder Singh Kapany, présenté le plus souvent comme le "père de la fibre optique" moderne. Plusieurs sources l'affirment en tout cas, dont : https://en.wikipedia.org/wiki/Narinder_Singh_Kapany[Singh Kapany From Wikipedia, the free encyclopedia] - Dr. Narinder Kapany – The Man Who Bent Light - Narinder Singh Kapany Chair in Opto-electronics - UC SANTA CRUZ — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Drenk351 (discuter), le 31 janvier 2018 à 09:37 (CET).

Fichier proposé à la suppression sur Commons[modifier le code]

Message déposé automatiquement par un robot le 25 octobre 2018 à 13:17 (CEST).