Didier Boulaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Didier Boulaud
Illustration.
Fonctions
Sénateur de la Nièvre

(11 ans et 7 jours)
Successeur Anne Emery-Dumas
Député de la 1re circonscription de la Nièvre
Prédécesseur Pierre Bérégovoy
Successeur Martine Carrillon-Couvreur
Maire de Nevers
Prédécesseur Pierre Bérégovoy
Successeur Florent Sainte Fare Garnot
Président de la Communauté
d'agglomération de Nevers

(10 ans, 3 mois et 3 jours)
Prédécesseur Aucun (collectivité créée)
Successeur Denis Thuriot
Biographie
Date de naissance (71 ans)
Lieu de naissance Yzeure (Allier)
Parti politique PS
Profession Instituteur

Didier Boulaud, né le à Yzeure (Allier), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur et conseiller en formation continue du ministère de l'Éducation nationale, il devient directeur de cabinet du maire de Nevers (1983), puis il est élu maire de Nevers en 1993, à la mort de Pierre Bérégovoy. Il est député de la Nièvre de 1993 à 2001 puis sénateur de ce même département de septembre 2001 à septembre 2012 et président de la Communauté d'agglomération de Nevers depuis 2003 après avoir été le président du SIVOM de l'agglomération de Nevers de 1995 à 2003.

Spécialiste des questions de Défense, IHEDN 48, il a été vice-président de la commission de la Défense à l'Assemblée nationale de 1997 à 2001. Il a été à ce titre désigné par le Sénat pour siéger à la commission chargée de l'élaboration du Livre blanc sur la Défense et la Sécurité, jusqu'en avril 2008.

Membre de la Délégation pour l'Union européenne de la Haute Assemblée après l'avoir été à l'Assemblée nationale, il est chargé du suivi des pays des Balkans occidentaux (Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Monténégro, Serbie) et en particulier du Kosovo dont il est le président délégué du groupe d'Amitié, fonction qu'il assure aussi avec la Malaisie, après avoir également occupé cette même responsabilité à l'Assemblée nationale.

Secrétaire du Sénat de 2004 à 2008, il est également membre de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées et vice-président de cette commission de 2008 à 2012, membre de la délégation parlementaire au renseignement à partir de 2008 et membre de la commission de vérification des fonds spéciaux. Il est également rapporteur du budget du renseignement de 2006 à 2012.

Membre de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN de 1998 à 2012.

Le , il remet sa démission du mandat de maire de Nevers au préfet qui l'accepte[1]. Il affirme que sa décision, est « calculée et mesurée », que c'est une raison « strictement politique, à savoir passer le témoin en direction d'une nouvelle génération ». C'est son premier adjoint, Florent Sainte-Fare Garnot qui lui succède à l'issue du conseil municipal du [2]. Il conserve cependant son mandat de conseiller municipal jusqu'aux prochaines élections municipales en 2014. Il reste également président de la Communauté d'agglomération de Nevers. Cette stratégie est cependant un échec : le parti socialiste ne réalise que 42 % des suffrages exprimés lors du second tour des élections municipales et perd la mairie de Nevers le .

Bien qu'il ait déclaré en 2010 ne pas vouloir se représenter à son poste de sénateur[1] en 2011, il est à nouveau candidat et est réélu avec 52,36 % des voix à l'issue des élections sénatoriales de 2011 dans la Nièvre[3]. Il démissionne de son mandat de sénateur le avec effet au . Il avait prévu de laisser sa place un an après à Anne Emery-Dumas, élue lors d'une élection partielle en décembre de la même année[4].

Par décret du président de la République, en date du , Didier Boulaud est nommé président du conseil d'administration de l'École du Louvre[5].

Chevalier de la Légion d'honneur (décret du ).

Mandats[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • de 1983 à 1993 : directeur de cabinet du maire de Nevers, Pierre Bérégovoy
  • d' à  : adjoint au maire de Nevers
  • de 1997 à 2003 : président de l'ANACEJ (association nationale des conseils d'enfants et de jeunes)
  • de 1997 à 2001 : vice-président de la commission de la Défense à l'Assemblée nationale
  • de 2008 à 2012 : vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat
  • de 1995 à 2003 : président du SIVOM de l'agglomération de Nevers
  • de 2003 à 2014: président de la Communauté d'agglomération de Nevers
  • de à  : secrétaire du Sénat
  • de à  : secrétaire national à la Défense et aux anciens combattants du Parti Socialiste

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]