Denis Cohen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Denis Cohen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
Nationalité
Activité

Denis Cohen, né le [1], est élu secrétaire général de la CGT Mines-Energie pendant 14 ans : de juin 1989 à octobre 2003, date à laquelle il fut remplacé à ce poste par Frédéric Imbrecht[2]. Denis Cohen est également membre du conseil national du Parti communiste français (ex-comité central) à partir de 1996[3].

La fin de son dernier mandat est marquée par des divisions internes lors de la victoire du « non » au référendum du 9 janvier 2003 auprès du personnel d'EDF-GDF concernant la réforme de leur régime de retraite[4]. Les critiques des opposants se concentrent sur Denis Cohen, accusé de ne pas respecter les procédures démocratiques internes[5].

Denis Cohen publie en mai 2003 Un syndicalisme durable et il est coauteur d'Un siècle de vie ouvrière, 2 livres publiés aux éditions Le Cherche midi[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Denis Cohen, l'insubmersible de la CGT-Énergie sur liberation.fr, 13 janvier 2003
  3. Les évolutions du syndicalisme CGT à EDF sur le site de l'Institut supérieur du travail (IST), 8 octobre 2003
  4. Sophie Béroud, Les robins des bois de l'énergie, Le Cherche midi, 2005
  5. Cafouillage à la CGT sur les retraites EDF-GDF sur liberation.fr, 9 janvier 2003
  6. « Pour un syndicalisme durable », entretien avec Pascal Pogam sur cherche-midi.com