David Jenkins (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’athlétisme
Cet article est une ébauche concernant l’athlétisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jenkins et David Jenkins.
David Jenkins
David Andrew Jenkins and XAPP.jpg

David Jenkins et XAPP.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (64 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Taille
187 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
72 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
A participé à

David Jenkins, né le , est un athlète écossais, spécialiste du 400 m, impliqué dans des affaires de drogue.

Jenkins a étudié à l'académie d'Édimbourg où il excellait en sport. En 1971, âgé de 19 ans, Jenkins devenait champion d'Europe à Helsinki pour le Royaume-Uni. En 1972, aux Jeux olympiques de Munich, il remportait l'argent en relais 4 × 400 m avec Martin Reynolds, Alan Pascoe et David Hemery. En 1974, il était deuxième des championnats d'Europe sur 400 m et remportait le titre en relais avec Glendon Cohen, William Hartley et Alan Pascoe. Il a remporté en 1975 l'épreuve du 400 m des championnats des États-Unis en 44"93 devant l'américain Newhouse. En 1976 et 1980, il se classait encore septième sur 400 m aux Jeux olympiques.

Il a depuis avoué avoir des pris des stéroïdes pour améliorer ses performances.

Dans les années 1980, il a fondé une entreprise de fabrication de stéroïdes anabolisants à Mexico. Le but était de les commercialiser sur le marché américain. Jenkins a été arrêté en décembre 1988 et condamné pour trafic d'anabolisants d'une valeur de 100 millions de dollars à sept ans de prison. Il a été libéré après neuf mois. En 1993, il créait, avec un gourou des stéroïdes, Dan Duchaine, Next Nutrition, une compagnie qui produit des compléments alimentaires pour les athlètes et les bodybuildeurs. À la mort de Duchaine, il est devenu le directeur de Next Nutrition[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alessandro Donati: World Traffic in Doping Substances WADA, Februar 2007, p. 30, (Pdf, 542 KB)

Sources[modifier | modifier le code]

  • L'Equipe Athlétisme Magazine n°65 de juillet 1975 incluant un reportage de Robert Poirier, le hurdler français, sur les championnats des États-Unis, illustré de plusieurs clichés en noir et blanc, dont l'arrivée du 400 m (photo de Don Chadez).